AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

She expected the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: She expected the world Jeu 25 Oct 2012 - 0:14

Le téléphone vissée sur l’oreille, Leanne ouvrit la porte de l’auberge. Elle resserra instinctivement son gilet autour d’elle. Pour se protéger du froid, ou pour comme pour se réconforter de la conversation qui allait suivre. La jeune femme évitait de répondre à ses amis depuis plusieurs jours. Depuis qu’elle était arrivée à Great Falls en réalité. Son univers à elle avait changé, mais ses amis étaient restés les même. Rien n’avait changé pour eux. Ils faisaient toujours partie de ce monde de paillettes et de strass. Ce monde superficiel qu’elle voudrait tant retrouver. Seulement, lorsque ses amis parlaient de leur préoccupation qui tournaient souvent autour d’une robe ou d’une soirée, Leanne ne pouvait que les jalouser. Tandis que si de son côté, elle souhaitait se confier, elles ne comprenaient pas. Sérieusement, comment expliquer à une femme qui n’avait jamais eu à faire à manger, qu’elle avait mal au dos à force de récurer des toilettes. Ses femmes ne savaient même pas ce que c’était que de faire la poussière.

« Mais oui Brit’. Cette fille ne te connait pas. Elle ne sait pas encore que personne ne peut être plus distinguée que toi. »

Encore une histoire d’un gala de charité où Leanne n’avait pas assistée. C’était pas finalement ça le problème avec ses appels téléphoniques. Ils ne faisaient que lui rappeler qu’elle avait tout perdue. Qu’elle avait tout gâcher.

« Mais si ça m’intéresse! Je suis juste préoccupée. »

Brit’ eu l’audace de demander pourquoi. Leanne poussa un soupir, continuant à marcher dans les rues de Great Falls. Elle n’avait pas vraiment envie d’expliquer à son amie ses problèmes, mais si il y avait bien une chose qu’elle savait, c’est son amie ne lâcherait pas tant qu’elle serait satisfaite de ce que lui dirait Leanne. Une vraie sangsue qui ne lâche jamais sa proie.

« C’est juste que j’essaie de faire des heures sup’. Le prix de la chambre que j’occupe est déduit de mon salaire. »

En arrivant, elle avait pensé qu’elle avait trouvé une situation de rêve. Un travail où elle aurait de le logement à porter de main. Mais finalement, elle n’était pas tant gagnante que ça. Elle paierait moins avec un loyer. Certes, elle payait tout de même un peu moins cher qu’un client normal, mais ce n’était pas encore suffisant. Soit elle trouvait un appartement, soit elle travaillait plus. Mais prendre un appartement seule, elle n’était pas sure de tenir moralement. Au moins à l’auberge, il y avait toujours quelqu’un.

« Non, ne t’en fais pas Brit’. Faut juste que je trouve une solution. Rester à l’auberge est peut-être pas une solution. »

Elle sentait déjà l’attention de Brit’ s’essoufler. Il était temps de raccrocher. Elle posa ses fesses sur le premier bac qu’elle trouva.

« Va falloir que je te laisse Brit’. On se rappelle. Bisous. »

Elle coupa donc l’appel et laissa enfin un long soupir échapper de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roxanne Bourgeois
••• Assistante sociale

Messages : 606
Date d'inscription : 26/05/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: She expected the world Jeu 25 Oct 2012 - 11:13

    Aujourd’hui Roxanne avait de la chance d’être en repos. Elle allait donc profiter de tout son temps libre pour faire tout ce dont elle avait envie aujourd’hui. La blondinette s’était donc levée de très bonne humeur.

    Cela faisait quelques jours qu’elle avait quitté la maison des James afin d’acquérir son propre chez elle. Elle regrettait beaucoup la présence d’April, sans s’en rendre compte cette personne avait pris beaucoup d’importance dans la vie de Roxanne. Son insouciance et son petit grain de folie manquait de plus en plus à la blondinette. C’est d’ailleurs ce qui la rendait nostalgique.
    La maison qu’elle venait d’acquérir était largement trop grande pour elle toute seule et puis elle semblait bien morne, sans vie. Roxanne avait beau se parler à elle-même, mettre de la musique ou bien la télévision en route rien n’y faisait. Cette maison était bien trop calme à son goût et manquait de vie.

    C’est pourquoi elle songea à préparer de petites affiches pour chercher un ou bien une colocataire, histoire de partager les frais. Cela serait très avantageux pour elle et bien sûre pour l’autre personne.
    Cette idée lui fit penser à Colin. Le motard qu’elle avait rencontré il y a peu de temps. Elle se demandait si tout allait bien pour lui. S’il se remettait de sa blessure, mais également de la situation assez délicate qu’il traversait vis-à-vis de ses parents.
    La blondinette avait eu vent de la rumeur, bien qu’elle était déjà au courant puisque celui-ci avait sollicité son aide pour l’éclairer sur son passé. Roxanne avançait d’ailleurs plutôt bien dans ses recherches.
    Elle avait pensé à lui, car il habitait toujours chez ses parents et vu que la situation avait l’air un peu électrique peut être que celui-ci avait envie de changer d’air et de s’installer autre part. Si elle le croiserait à l’avenir elle lui en toucherait deux mots.

    La blondinette se prépara un petit déjeuné qu’elle prit à très grande vitesse. Elle avait envie de profiter de sa journée. Elle monta dans sa chambre pour préparer ses affaires et fila à la douche. Une fois cette étape faite elle retourna dans sa chambre et s’habilla rapidement. Elle mit le jeans qu’elle avait préparé avec un haut bleu et une veste de noir . Malgré le mois d’octobre il faisait encore bon dehors.
    Roxanne jeta un coup d’œil dehors le ciel était tout de même couvert. Elle prit donc un parapluie avec elle avant de quitter la petite maison, simple précaution. Une fois dehors elle se rendit compter qu’il faisait plus froid que ce qu’elle pensait elle retourna donc à l’intérieur pour prendre son manteau.

    Une fois à l’extérieur la blondinette se rendit à pieds dans le centre de la petite ville. Elle était plutôt calme aujourd’hui. Roxie marchait sans vraiment savoir où elle allait. Devant elle se trouvait une jeune femme qui était en pleine conversation téléphonique. La blondinette ne voulait pas écouter la conversation, mais elle entendit tout de même les paroles de l’inconnue. Celle-ci avait l’air un peu dans l’embarra. Une fois sa conversation terminée elle s’installa sur un banc. Roxanne hésita un long moment puis finalement elle se décida à l’aborder :


    "Bonjour. Désolé loin de moi l’idée de vous importunez j’ai entendu votre conversation."

    Roxanne s’arrêta et tendit sa main un sourire amical sur les lèvres :

    "Je m’appelle Roxanne Bourgeois."

    La française ne savait pas vraiment comment s’y prendre pour ne pas paraître complètement folle. Après tout elle ne connaissait pas du tout cette personne et elle s’apprêtait à lui proposer de venir habiter chez elle. Décidément Great Falls lui faisait faire pas mal de chose assez folle ces temps-ci :

    "Je viens d’emménager dans une maison un peu trop grande pour moi et je m’apprêtais à faire des recherches pour trouver un ou une colocataire si ça peut vous intéresser."

    C’était peut-être son métier qui faisait qu’elle était prête à aider n’importe qui.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: She expected the world Jeu 25 Oct 2012 - 12:57

Encore sonnée par ce coup de téléphone, Leanne ne faisait même pas attention à ce qui se passait autour d’elle. Les rappels de son ancienne vie avait cette capacité de la rendre totalement à l’ouest. Inconsciente du monde qui l’entoure. C’est une voix féminine qui la sortit de sa rêverie.

« Bonjour. Loin de moi l’idée de vous importunez j’ai entendu votre conversation. »

La femme de ménage cligna plusieurs fois des yeux, tentant de comprendre ce qui se passait. La blondinette devant lui tendait la main et disait se nommer Roxanne Bourgeois. Machinalement, Leanne lui tendit, elle aussi, la main.

« Leanne Richmont… »

Elle avait dit avoir entendu sa conversation?! Oui, oui, la jeune femme venait juste de saisir les première paroles de son interlocutrice. Elle n’était pas blonde pour rien. Elle avait à peine compris ça que déjà le femme répondant au nom de Roxanne reprit la parole.

« Je viens d’emménager dans une maison trop grande pour moi et je m’apprêtais à faire des recherches pour trouver un ou une colocataire si ça peut vous intéresser. »

Le premier reflexe de Leanne aurait été de s’énerver. Franchement, dire à une femme qui n’a plus rien qu’on a une maison trop grande, c’est pas de la vantardise? Mais elle se retint et fit bien. Puisque la fin de la phrases n’était pas une vantardise mais une aide inespérée. Bon certes, sa fierté mal placée lui criait de remettre cette fille à sa place. Elle n’avait pas le droit d’écouter les conversations téléphoniques des autres! Mais en même temps, c’était la solution parfaite pour Leanne. Financièrement, la colocation permettait de diviser les frais en deux. Et ensuite, elle n’aurait pas à avoir peur de cette solitude qui la suite toujours, telle une ombre menaçante. Mais franchement, vivre avec une inconnue pourrait s’avérer être une idée vraiment bizarre…

« Vous êtes en train de me proposer de devenir votre colocataire? Vous ne connaissez rien de moi… Ne vous méprenez pas, votre proposition est vraiment très intéressante, comme vous avez pu l’entendre lors de ma conversation au téléphone, mais je pourrais être femme complètement bordélique qui ne ferait jamais la vaisselle ou vous pourriez être une psychopathe.. »

Rassurons-nous, Leanne n’a jamais été bordélique. Et encore moins maintenant qu’elle devait faire le ménage des autres. Elle faisait maintenant tout pour se faciliter la tâche quand elle devait faire son ménage. Ses chaussures ne trainaient jamais au milieu de sa chambre et son manteau n’était pas jeté comme un malpropre sur une chaise. D’ailleurs en parlant de manteau, elle regrettait de ne pas l’avoir et ressera davantage son fin gilet autour d’elle. Elle se disait que si la conversation continuait, elles devraient peut-être se mettre quelque part au chaud…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roxanne Bourgeois
••• Assistante sociale

Messages : 606
Date d'inscription : 26/05/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: She expected the world Mer 31 Oct 2012 - 6:11

    Roxanne n’avait pas pour habitude de se mêler de ce qui ne la regardait pas et surtout d’écouter la conversation des autres personnes, mais là elle ne l’avait pas fait exprès. La blondinette marchait tranquillement quand elle arriva derrière cette jeune femme au téléphone. Elle capta les premières paroles de cette dernière sans vraiment y faire attention, puis plus elle avançait dans sa conversation plus Roxie se sentait concernée.

    Cette inconnue lui faisait penser un peu à elle, il y avait quelques semaines auparavant de cela. Roxanne s’était ou du moins aurait pu se retrouver dans cette situation si elle n’avait pas rencontrée par pur hasard April. Un ange tombé du ciel qui lui avait offert dès son premier jour à Great Falls un toit sous lequel dormir et ce gratuitement. Roxanne avait acceptée de bonne grâce mais avait tout de même dormit une nuit à l’auberge car sa chambre était réservée et elle n’avait pas voulue faire faux bond aux gérants. Cela n’aurait pas été très poli.
    La blondinette avait fait confiance à April qui était une pure inconnue et aujourd’hui elle ne regrettait pas ce moment de folie. April était la plus belle rencontre qu’elle avait fait dans cette petite ville et c’était peut-être un peu à cause d’elle qu’elle se sentait si bien à Great Falls et qu’elle avait fait la folie d’acheter une maison ici.

    D’ailleurs ce devait être à cause de cela qu’en voyant cette jeune femme dans cette situation Roxanne avait décidée de lui rendre la pareille. Elle laissa donc sa timidité de côté et l’aborda, celle-ci venait de s’asseoir sur un banc. La blondinette se trouvait devant l’inconnue et commença par s’excuser de la déranger et continua en se présentant. Roxanne lui tendit la main un sourire amical sur le visage :

    « Leanne Richmont… »

    Un très joli prénom peu commun. La française enchaina donc en lui donnant une explication pour le dérangement. Leanne ne mit pas longtemps à réagir et Roxanne se doutait de sa réaction. Elle-même aurait eu des doutes quant aux attentions d’une inconnue qui lui proposerait de venir cohabiter avec elle :

    « Vous êtes en train de me proposer de devenir votre colocataire? Vous ne connaissez rien de moi… Ne vous méprenez pas, votre proposition est vraiment très intéressante, comme vous avez pu l’entendre lors de ma conversation au téléphone, mais je pourrais être femme complètement bordélique qui ne ferait jamais la vaisselle ou vous pourriez être une psychopathe.. »

    "Oui c’est bien ce que je vous propose. Et je veux bien tenter l’expérience si jamais cela ne me convient pas je ne m’en prendrais qu’à moi."

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: She expected the world Dim 4 Nov 2012 - 14:16

La vie est pleine de surprises. Leanne ne le savait que trop bien. Entre ce qu’on pense faire de sa vie et ce qu’elle devient réellement, il y a souvent un océan. Et la femme de ménage n’avait cessé de passer de surprise en surprise dernièrement. Ses surprises régentaient sa vie maintenant. Elle se levait chaque matin sans vraiment savoir de quoi sera faites sa journée. Comme une feuille ballotée au gré du vent. Une image, certes très romantique, mais qui ne colle pas vraiment à l’état d’esprit de la femme de ménage. Elle se voyait plutôt comme un ballon qu’on se lançait d’un côté à un autre sans aucun ménagement. En somme, elle subissait ses surprises, sans n’avoir aucun pouvoir sur sa propre vie. Après tout, elle n’aurait jamais cru venir s’installer dans une si petite ville que Great Falls et pourtant, elle y vivait bien, faisant un métier qu’elle n’aurait jamais cru faire un jour. La vie était ainsi faites et Leanne pensait s’y être habituer. Pourtant, la venue de Roxanne était une surprise qu’elle n’aurait jamais cru voir un jour.

« Oui c’est bien ce que je vous propose. Et je veux bien tenter l’expérience, si jamais cela ne me convient pas, je n’aurais qu’à m’en prendre à moi-même. » déclara-t-elle.

Elle devait être folle. Ou naïve. Quoique l’un n’empêchait pas l’autre. Leanne ne pouvait s’empêcher de penser à ça. Après tout, qui inviterait une inconnue chez elle. Sans rien savoir de cette personne… Une part d’elle souhaitait dire oui, quitter sa chambre à l’auberge et réussir enfin joindre les deux bouts à la fin du mois. L’autre partie d’elle-même voulait jouer la carte de la sureté. Eviter de s’installer avec une inconnue, sans savoir comment les choses se passeraient.

« Je… euh… » tentait-elle de dire en fronçant les sourcils.

Elle ne savait que répondre. Cette idée lui paraissait folle. Cette rencontre. Cette situation. Rien n’avait de sens. Elle serra davantage son gilet contre elle, et pas seulement pour se protéger du froid, mais aussi comme pour se rassurer.

« Si nous nous mettions au chaud, pour discuter? »

La seule pensée cohérente que son cerveau parvenait encore à produire. Non, elle ne s’installerait pas avec cette Roxanne, sans en savoir un peu plus sur elle. Même si ce n’est qu’une conversation, elle devait au moins en savoir plus. Et sa possible future colocataire devait aussi en savoir plus. Se décider à s’installer avec cette femme pour finalement qu’elles se rendent compte qu’elles ne se supporteraient pas serait ridicule. N’importe qui serait d’accord…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roxanne Bourgeois
••• Assistante sociale

Messages : 606
Date d'inscription : 26/05/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: She expected the world Mer 7 Nov 2012 - 12:20

    Roxanne comme la plupart des jours se sentait l’âme charitable. Le moindre couvent pourrait l’accueillir à bras ouvert c’était sûr. Cela devait être dû à son métier elle ne pouvait s’empêcher d’aider les autres et se sentir concernée par leurs moindres problèmes. Si elle ne faisait pas tout cela elle serait rongée par la culpabilité et malgré certaine fois où elle s’était fait avoir la blondinette ne pouvait s’empêcher de faire cela. Bien sûre elle ne forçait jamais la main, elle était prête à aider, mais si les personnes ne voulaient pas de son aide, elle se retirait s’en faire d’histoire.
    Elle n’est pas ce genre de personnes qui essayent de s’immiscer au maximum dans la vie des gens pour savoir leurs moindres faits et gestes, leurs faiblesses et pouvoir s’en servir contre eux un moment ou un autre. Bien au contraire elle est incapable de faire du mal à quelqu’un.

    Bien sûr cela pouvait surprendre et bien souvent c’était le cas, encore aujourd’hui d’ailleurs. La française avait entendue la conversation téléphonique de Leanne s’en le vouloir et cru comprendre qu’elle était dans une mauvaise passe. C’est pourquoi elle s’était permise de l’aborder pour lui proposer une idée un peu folle, puisqu’elle ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam , devenir sa colocataire.

    La blondinette était toujours face à son interlocutrice assise sur un banc, un large sourire amical et réconfortant sur les lèvres. Celle-ci fronça les sourcils avant d’essayer de dire quelque chose :


    « Je… euh… Si nous nous mettions au chaud, pour discuter? »

    Le visage de Roxie s’illumina un peu c’était une petite victoire. Leanne n’avait pas prit ses deux jambes à son cou :

    "Oui bien sûre que dite vous du Tom’s la-bàs."

    Roxanne lui montra du bout du doigt. Elle appréciait ce café, elle le trouvait calme et convivial à la fois et puis c’était un endroit public, si cela pouvait rassurer Leanne quant aux attentions de Roxanne. La française attendit la réponse de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: She expected the world Mer 7 Nov 2012 - 18:59

Il fallait croire que Leanne devait beaucoup à la sympathie d’inconnu. Il y avait eu d’abord Danielle Andrews, sa patronne, qui avait accepté de la prendre en tant que femme de ménage, malgré son manque -total- d’expérience. Cette femme avait tout simplement décidé de l’aider, au damne de sa sœur jumelle. Et aujourd’hui, la jeune femme bénéficiait encore une fois de l’aide d’une inconnu. Certes, une inconnu qui écoutait les conversations des autres, mais elle n’allait pas faire une leçon de moral à une femme qui vient juste de lui proposer d’être sa colocataire. Surtout en ce moment, où elle pouvait à peine payer sa chambre. La vente de tout ce qu’elle avait de marques avait été bien peu. Elle avait du payer un avocat pour son divorce, un avocat qui lui avait couter les yeux de la tête, surtout au vu du résultat. En somme, elle était arrivée à Great Falls avec à peine cent dollars en poche. Encore heureux qu’elle est fait la connaissance de sa patronne. Mais elle ne pouvait continuer à lui demander de l’aide. Elle devait apprendre à se débrouiller seule, sinon jamais elle ne s’en sortirait. Quitter l’auberge était la meilleure des solutions. Certes, les mauvaises langues diront que prendre l’aide d’un inconnu qui vous proposait de but en blanc de s’installer avec elle, n’était pas vraiment se débrouiller seule. Mais valait-il mieux profiter d’une occasion pour prendre une colocation ou profiter de la grande gentillesse de sa patronne?

« Oui, bien sûr. Que dites vous d’aller au Tom’s là-bas? »

Roxanne avait accepté sa proposition de se mettre quelques part au chaud pour discuter. Elle accepta donc d’un sourire sa proposition d’aller dans le bar. Elle se leva finalement du banc, continuant à serrer son gilet autour d’elle. Le temps commençait vraiment à devenir froid.

« Allons-y » répondit-elle finalement avec un petit sourire.

Elles commencèrent donc à marcher en direction du lieu. Leanne passe une main sur la poche arrière de son jean. Elle avait bien un peu de liquide dans sa poche. Un pourboire laissé par un client. Une chose rare. Peu de clients laisse un pourboire à une simple femme de ménage, surtout dans une petite ville et dans une petite auberge. C’était une chance, puisqu’elle était sortie de l’auberge sans son sac, avec seulement son téléphone. Après tout, elle comptait juste passer un coup de fil, pas trouver une colocataire. D’ailleurs, un silence s’était installé entre les deux jeunes femmes. Leanne se décida donc à la briser.

« On devrait peut-être essayer d’en savoir plus l’une sur l’autre, non? Que faites-vous dans la vie par exemple? »

Il fallait bien démarrer la conversation sur quelque chose. En général quand on se présente à quelqu’un on lui dit notre nom et son travail. Les jeunes femmes avaient déjà toutes deux donnés leur nom, leur métier était donc la suite logique…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roxanne Bourgeois
••• Assistante sociale

Messages : 606
Date d'inscription : 26/05/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: She expected the world Mer 14 Nov 2012 - 14:07

    La blondinette attendit quelques secondes la réaction de son interlocutrice à sa proposition d’aller continuer cette conversation dans le bar au coin de la rue : le « tom’s ». Leanne ne mit pas longtemps à répondre et cette option avait l’air de lui convenir. Roxanne afficha donc un nouveau sourire sur son visage, heureuse de cette décision. La blondinette trouvait que cela était plutôt bon signe, bien que Leanne paraissait toujours assez méfiante, ce qui était tout à fait normal. Dans le cas contraire Roxanne aurait sûrement réagit de la même manière.
    Roxie attendit que la jeune femme se lève du banc pour commencer à se diriger vers l’établissement. :


    « Allons-y »

    Leanne commença à marcher, Roxanne fit donc de même et la suivit sur sa lancée. Cela leur prit à peine deux minutes pour rejoindre le bar. Cependant un petit silence s’était installé le temps qu’elle le rejoigne, celui-ci fut brisé par Leanne :

    « On devrait peut-être essayer d’en savoir plus l’une sur l’autre, non? Que faites-vous dans la vie par exemple? »

    "Je suis assistante sociale. Je suis actuellement en remplacement. Ça va faire un petit mois déjà et vous ?"

    Les deux femmes arrivèrent devant l’établissement. Roxanne ouvrit donc la porte et laissa entrer la jeune femme. Une fois celle-ci à l’intérieur Roxie se faufila et prit soin de bien refermer la porte pour éviter que le froid ne rentre trop longtemps dans la pièce.
    Une fois à l’intérieur elle rechercha une table libre et ne mit pas longtemps à en trouver une. La blondinette se dirigea donc vers celle-ci. Roxanne jeta un coup d’œil aux personnes présentes et le personnel, mais aucun visage ne lui était connu. Jack devait être en repos, puisqu’elle ne le remarqua pas derrière le bar. Dommage elle n’avait pas eût l’occasion de le revoir depuis l’épisode chez April et cela ne l’aurait pas dérangé d’échanger quelques mots avec le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: She expected the world

Revenir en haut Aller en bas

She expected the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG City - Great Falls :: ~ Great Falls & ses environs... :: GF - Les lieux publics :: Rues de Great Falls-
Sauter vers: