AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Vous avez dit reportage de merde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Vous avez dit reportage de merde ? Mer 17 Oct 2012 - 12:20

    Une nouvelle journée qui commence dans la splendide villa des Butler. Le soleil venait à peine de se lever lorsque Noah entendit déjà du bruit au rez-de-chaussée. Sa chambre avait beau se trouver un peu à l'écart dans la maison, la mauvaise humeur quotidienne de son père le réveilla. Il l'entendit rager à propos de sa tasse de café qui n'était pas assez chaude ou encore de la télé qui était trop forte. Tranquillement, Noah essaya de se rendormir.

    Mais c'était peine perdue. Impossible de retrouver le sommeil. Maudissant son géniteur, le jeune photographe se tira difficilement de dessous sa couette et traîna des pieds jusqu'à la salle de bains. Sous sa douche, il songea au rendez-vous professionnel qui l'attendait, plus tard dans la matinée. En effet, la veille, un inconnu l'avait contacté pour que Noah vienne prendre des photos pour son journal. Il avait probablement du trouver son numéro dans l'annonce que Butler avait laissé dans le journal. Car oui, bien que préférant de loin son indépendance, Noah avait besoin de tunes. Du coup, il cherchait des organismes pour lesquels il devait travailler.

    Ne pensez pas qu'il n'a pas d'argent. Au contraire, la famille Butler était l'une des plus friquées de la ville. Mais si, à terme, Noah souhaitait quitter le domicile parentale, il devait mettre des sous de côté.

    Soit. Quelques minutes plus tard, voilà que Noah montait déjà dans sa belle voiture et prenait la direction de son rendez-vous. Un peu nerveux. Il avait prit soin de ne pas oublier tout son matériel de photographe et ce dernier se trouvait sur la banquette arrière. D'un côté, il était impatient de commencer. Il adorait son job, il adorait la photo. Mais travailler pour un journal local ne faisait pas partit de ses ambitions.

    Noah se gara en bord de route puis sortit de sa caisse, son appareil photo dans la main. Personne à l'horizon. Il devait être en avance, pour une fois. S'allumant une cigarette, il attendit patiemment, tout en se demandant pour quel genre de reportage il allait travailler. En espérant que ça paye bien ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Liam Grey
••• Journaliste

Messages : 186
Date d'inscription : 11/09/2012

Description du personnage
Age Age : 24 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Vous avez dit reportage de merde ? Mer 17 Oct 2012 - 12:51

Début de semaine, Liam avait été contacté par son patron. Normalement, ce n’est pas lui qui s’occupait des chiens écrasés, comme on dit dans le jargon, mais comme il y avait épidémie de grippe dans le coin, celui qui gérait la rubrique y avait succombé. Liam, étant le plus jeune à la Gazette, fut donc obligé de couvrir l’évènement. Évidemment, ce n’est jamais très gratifiant, d’apposer son nom – ou même ses initiales – sous un article qui parle de chats coincés dans les arbres, ou de mômes ayant explosés une machine à peluches pour en voler le contenu… mais il faut ce qu’il faut. Et puis, c’est pas comme s’il avait eu le choix. Ce que le patron ordonne, les employés l’exécutent. Le jeune homme avait donc laissé de côté son reportage super intéressant sur les ruines d’une vieille villa découverte non-loin de la ville de Milwaukee pour parler chiens écrasés. Cela faisait à peine trois jours, et le journaliste en avait déjà marre.

Enfin, ça aurait pu être pire.

Son photographe attitré aurait très bien pu prendre sa retraite justement à ce moment-là. Exactement… ce qu’il fit. Liam avait fêté son départ avec toute l’équipe, en essayant de rester serein, mais il fallait qu’il trouve un remplaçant au plus vite. Le brun avait écumé tout son carnet d’adresses, demandé à tous ses amis s’ils ne connaissaient pas quelqu’un… en vain. Heureusement, c’est inopinément que sa sœur était tombée sur une annonce d’un certain N. Butler dans le journal. Elle lui en avait tout de suite parlé, et Liam s’était précipité sur son téléphone pour appeler le photographe. Celui-ci avait accepté le job, et les deux hommes s’étaient fixé rendez-vous pour le lendemain. Liam avait en effet reçu la mission de couvrir un autre événement stupide qui avait eu lieu à Milwaukee : l’élection de… roulements de tambours… Miss Porcherie. Pour un reportage de merde, c’en était un. Ils allaient même y patauger en plein dedans.

Ce jeudi-là, donc, Liam arriva au lieu de rendez-vous à pied, son calepin en poche. Il avait pris le bus depuis Great Falls et avait ensuite marché depuis l’arrêt de bus où il était descendu. Normal, quand on ne roule pas sur l’or. Oh, bien sûr, s’il avait épargné, il aurait pu s’acheter une voiture, mais le journaliste n’en voyait pas l’intérêt. Il y avait des bus souvent, dans sa ville, et il préférait investir son argent dans des bouquins. Sa chambre en débordait… un vrai palace, pour la poussière. Un type était appuyé, clope au bec, sur une bagnole rutilante, pile à l’endroit où Liam et Butler avaient rendez-vous. Le jeune homme en conclut donc qu’il s’agissait de lui et s’approcha. Quand il fut à hauteur du supposé photographe, Liam se racla la gorge et lança : « Monsieur Butler ?... Bonjour, je suis Liam Grey, c’est moi qui vous ai téléphoné hier », afin de se présenter.
Une fois l’étape des présentations passée, Liam se vit obligé d’indiquer au photographe pourquoi il l’avait convoqué. « Ahem, je… enfin, on doit couvrir un évènement qui a lieu dans la ferme là-bas, juste en face… Il s’agit de l’élection de Miss Porcherie… J’espère que vous ne tenez pas trop à vos chaussures » fit-il, l’air de s’excuser d’imposer ça à son nouveau collègue.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vous avez dit reportage de merde ? Mer 17 Oct 2012 - 13:31

    Noah n'eut pas à attendre longtemps, puisque quelques minutes après son arrivée, voilà qu'il apercevait un jeune homme à l'approche. Butler ne fit rien et ne bougea pas. Il n'avait aucune certitude que le jeune homme brun qui s'approchait de lui était celui qui l'avait contacté la veille. Aucun regards, aucun sourires.

    Le jeune homme semblait être venu jusqu'ici à pied. N'avait-il pas de voiture ? Ou un taxi ? Enfin, quelque chose comme ça. Adepte de la marche à pied ? Ou peut-être fils de pauvre, incapable de se payer une caisse ? Un sourire en coin se dessina sur le visage du photographe. C'était probablement un de ces mecs qui habitent à Burroughs Street, vu sa dégaine. Heureusement que Noah ne l'avait pas emmené chez lui. Les gens comme ça vous pient une maison entière. Impossible de leur faire confiance.

    Las, Noah jeta sa clope au sol et l'écrasa de son pied droit. Encore ces putains de préjugés qui reviennent au galop.

    - Monsieur Butler ? ... Bonjour, je suis Liam Grey, c'est moi qui vous ai téléphoné hier.

    - Enchanté, Noah Butler.

    Poliment, ce dernier adressa un timide (et faux ?) sourire à Liam et lui tendit la main - contre son gré - pour lui serrer la sienne. Mais son célèbre orgueil était impossible à taire et voici qu'il toisait ce Liam du regard. Il attendait avec impatience de savoir pour quel genre de reportage ils étaient venus bosser. En espérant ne pas être déçu.

    - Ahem, je… enfin, on doit couvrir un évènement qui a lieu dans la ferme là-bas, juste en face… Il s’agit de l’élection de Miss Porcherie… J’espère que vous ne tenez pas trop à vos chaussures.

    Bingo. Noah tenta de dissimuler sa déception ... et son incroyable envie de rire. Pour le coup, il n'y avait pas plus pourrit comme idée de reportage. C'était quoi ce journaliste en carton ? Il sortait d'où, celui-là ?

    Liam semblait presque désolé. Il y avait de quoi, songea Butler. Si il avait sut, il serait resté dans son lit ce matin ... Mais maintenant qu'il était là, autant faire ce qu'il avait à faire. Le plus professionnellement possible. Avant de répondre à son nouveau collègue, Noah baissa les yeux et fixa ses belles chaussures neuves. Elles n'auront pas fait long feu, celles-ci ...

    - Hmm, très bien. Ok. Et bien ... allons-y ?

    Tentant vainement de sourire, Noah suivit Liam vers la ferme non loin. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait de faire demi-tour, à coup de doigt d'honneur à Liam. Mais il resta. Il savait se tenir, quand même. Son père n'avait pas tout raté avec lui comme il semblait le croire.

    Regardant une dernière fois ses belles chaussures propres, Noah lançait de temps en temps des regards en direction de Liam, et ne put s'empêcher d'ajouter :

    - Tu travailles pour la Gazette de Great Falls, c'est ça ? Depuis quand ils font des reportages ... de ce genre ?

    Noah n'avait nullement souhaité être impoli. C'était pas son genre, la politesse, il connaissait. Mais c'était sortit tout seul.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Liam Grey
••• Journaliste

Messages : 186
Date d'inscription : 11/09/2012

Description du personnage
Age Age : 24 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Vous avez dit reportage de merde ? Mer 17 Oct 2012 - 14:45

Ça aurait été franchement dur de ne pas capter la réticence que Noah Butler – c’est ainsi qu’il se présenta – avait à lui serrer la main. Cependant, Liam fit bonne figure, comme il était habitué à le faire. L’autre se déclara enchanté, le journaliste n’en crut pas un mot. Il se contenta de lui parler du reportage qu’ils devaient faire.

La première réaction de Noah fut de baisser les yeux sur ses chaussures. Liam suivit son regard et tomba nez à nez avec des pompes très classes et apparemment très neuves aussi. En comparaison de ses Converses défoncées, Liam se sentait un peu tâche. Faisant apparemment contre mauvaise fortune bon cœur, le photographe, une fois armé de son attirail de travail, lança au journaliste : « Hmm, très bien. Ok. Et bien ... allons-y ? ». Un vague sourire échangé plus tard, et les jeunes hommes quittèrent l’endroit où était garée la voiture pour prendre la direction de la ferme.

Vu les regards froids, limite dégoûtés, que Noah lui lançait, le brun comprit plus ou moins qu’il était loin de lui faire bonne impression. Ainsi n’essaya-t-il pas de nouer le dialogue avec son collègue provisoire, ayant peur de l’embêter plus qu’autre chose. Ils marchaient côte à côte, silencieux. On aurait presque pu croire qu’ils se rendaient à l’échafaud, vu leurs têtes. Parce que bien entendu, Liam était loin d’être ravi à la perspective de se trainer dans la boue.

Finalement, Noah brisa le silence en interpellant le jeune journaliste. « Tu travailles pour la Gazette de Great Falls, c'est ça ? Depuis quand ils font des reportages ... de ce genre ? » lui demanda-t-il. Liam se tourna légèrement vers son collègue pour l’observer. L’autre l’ayant tutoyé, il ne se gêna pas pour en faire autant. « Il y a toujours eu une rubrique « chiens écrasés »… C’est juste que personne ne la lit. En temps normal, ce n’est pas moi qui m’occupe de ça. Personnellement, je suis sur un reportage ayant pour sujet les ruines de la villa qu’on a retrouvée il y a quelques jours, près de Milwaukee » glissa-t-il au passage, ravi de pouvoir signaler qu’il avait un boulot un peu plus intéressant en temps normal. Petit coup de fierté, sans doute. « C’est la première fois que je vais assister à un concours de Miss Porcherie… et je suppose que toi aussi, ahem. Je ne sais pas trop en quoi ça consiste… mais on est là pour le découvrir. Ah, au fait, on ne pourra pas publier de photos si un sein se glisse dessus, donc… voilà » nota au passage Liam, tandis qu’ils arrivaient dans la cours de la ferme.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vous avez dit reportage de merde ?

Revenir en haut Aller en bas

Vous avez dit reportage de merde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG City - Great Falls :: ~ Great Falls & ses environs... :: GF - Les lieux publics :: Rues de Great Falls-
Sauter vers: