AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Heaven knows what a girl can do [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Jeu 26 Juil 2012 - 22:10

Ses lunettes de soleil sur les yeux, April avança vers la boutique qu’elle cherchait. Elle ne travaille pas ce matin, et s’est dit qu’il y aurait sans doute moins de clients à cette heure-ci. Du coup, elle avait mis son réveil et avait filé sous la douche. Aujourd’hui, c’est malheureusement un matin ‘sans’. Elle a passé une mauvaise nuit et en plus elle s’est réveillée avec la nausée. Pourtant, elle refuse de se laisser aller et sait très bien, à présent, que toutes ces sensations passent avec le temps… Enfin, neuf fois sur dix.

April fila sous la douche et revêtit une robe légère orange, au vu de la température estivale. Elle réserve, le plus souvent, les pantalons pour les saisons plus froides. Dès qu’elle le peut, elle saute dans une robe fluide – elle en a des tas – et espère bronzer encore un peu, chose plutôt facile pour elle. La vie est très mal faite, quand on pense à toutes ces filles qui ont besoin de passer des heures sous des UVs pour que leurs jambes soient légèrement hâlées. Elle a la chance, de par ses origines, d’être basanée les douze mois de l’année, la teinte variant selon la chaleur de Great Falls.

Une fois prête, elle fila à la cuisine pour avaler deux trois biscuits. Elle n’avait pas vraiment faim mais se forçait, histoire d’avoir quelque chose dans l’estomac. Dieu qu’elle aurait adoré allumer une cigarette. Elle essaya de ne plus y penser, avant de se mettre en route vers la boutique de vêtements où travaille Juliet Miller. Cette fille, elle ne la connait même pas. Tout ce qu’elle sait, c’est ce qu’elle a appris à l’épicerie : elle sort avec Max.

Bien loin d’elle l’idée d’être jalouse, elle est plutôt ravie que celui qui était son meilleur ami soit à présent bien avec quelqu’un. Elle voudrait juste qu’il lui pardonne et que tout redevienne comme avant. Le fait qu’il se soit fixé est sans doute d’ailleurs un bon point pour elle. Il doit être prêt à passer à autre chose et à passer l’éponge. Curieuse, et bien renseignée de par son boulot, elle s’était discrètement renseignée sur la jeune femme et savait donc où elle travaillait.

Voici donc la raison pour laquelle April s’apprêtait à franchir la porte d’un magasin alors qu’elle n’avait pas besoin de quelque chose… mis à part retrouver une relation perdue. Une fois de plus, elle n’a pas vraiment de plan précis, si ce n’est entrer dans les bonnes grâces de Juliet Miller, pour tenter de reconquérir l’amitié de Max. Le carillon de la porte signala son entrée, avant que, le cœur battant comme un artiste qui vient de faire son premier pas sur scène, elle ne se lance.

« Bonjour. »

Elle commença à avancer vers la tringle la plus proche, histoire de jouer le jeu.

Garbage - I think I'm Paranoid
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Ven 27 Juil 2012 - 8:36

L'été est de retour à Great Falls. Il était un peu timide au début, mais depuis quelques jours, il est bien là. Juliet adore l'été, le soleil, la chaleur. Le gris, le froid, elle déteste. Elle n'est vraiment souriante que lorsqu'il fait beau, parce que ça la met de bonne humeur. Et encore, être de bonne humeur semble être quelque chose de nouveau chez la demoiselle qui était plutôt du genre à broyer du noir constamment jusqu'à l'année dernière. Il y a eut pas mal de changements dans sa vie qui l'ont fait changer sa vision des choses, et de sa vie en général. Max n'est pas inconnu à tous ces changements, c'est même sa plus grande motivation, et elle sait que c'est réciproque. Ca aide.

Vêtue d'une robe blanche légère, la jeune femme se rend au magasin où elle retravaille depuis quelques mois. Presque tout à été refait suite à la tempête d'octobre. Le magasin a été remit à neuf, la disposition a été changée, mais le personnel reste le même. Juliet a eut peur d'être renvoyée ou au pire de ne pas être reprise lors de la réouverture du magasin. Mais ses doutes se sont effacés lorsqu'elle a eut des nouvelles de sa patronne qui l'informait de la reprise d'activité du magasin.

De bonne humeur, la jolie vendeuse se rend à la boutique, toute souriante. Ses cheveux blonds lâchés et ondulés se balancent contre son dos au rythme de ses pas. Arrivée la première, c'est elle qui relève le rideau de fer et ouvre le magasin avant d'y entrer. Elle vérifie que tout est en ordre, allume les lumières et se met en place derrière le comptoir pour voir si elle a des tâches à faire, que ce soit du rangement ou de la comptabilité. Elle recherche parmi les post-it mais aucun ne lui est adressé. Le tintement de la sonnette attire son attention. Une jeune femme vient d'entrer, Juliet relève les yeux pour la saluer à son tour.

« Bonjour ! »

Juliet n'ose jamais trop se prononcer sur un Madame ou Mademoiselle lorsqu'il s'agit d'une femme. Alors elle s'en tient à un simple bonjour, pour être polie. Elle continue de regarder derrière le comptoir pour ranger un peu le bordel qui s'y trouve puis, voyant la jeune femme regarder un peu partout, Juliet décide d'aller à sa rencontre.

« Comment puis-je vous aider ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mar 31 Juil 2012 - 6:28

Ca ne gêne pas du tout April, de raconter des bobards, mais aujourd’hui, elle va devoir la jouer fine. Il faut qu’elle arrive à faire connaissance avec Juliet et à se faire apprécier par la vendeuse, au point que quand elle apprendra la vérité, elle n’aura pas envie de l’étrangler. En gros, elle compte se servir d’elle, mais à aucun moment ça n’est à une fin mauvaise. Elle veut se rapprocher de Max. Il lui manque terriblement. Et puisqu’il refuse de lui parler en face, il l’oblige, en quelques sortes, à utiliser des moyens aussi peu corrects !

Une fois devant la vitrine, elle sentit une montée d’adrénaline l’envahir. Si elle avait décidé de venir, après s’être renseignée sur Juliet Miller, elle n’avait pas prévu de réel plan. Elle n’en prévoit jamais. C’est dans l’improvisation qu’elle est la meilleure et sans doute la plus crédible. Prenant son courage à deux mains, elle poussa la porte et salua la vendeuse qui se trouvait derrière son comptoir.

Histoire de se donner une contenance, elle se dirige vers la tringle la plus proche et commence à regarder les vêtements, les uns après les autres, alors que son cœur bat la chamade. Ca, plus l’envie de vomir qu’elle ressentait depuis ce matin, c’est quand même un mélange détonnant ! Juliet finit par venir à sa rencontre en lui demandant en quoi elle pouvait l’aider. Bonne question.


« En fait… je ne sais pas exactement ce que je recherche. »

Fit-elle, avec une petite grimace. Elle s’était dit que la vérité serait bien plus simple à dire, mais que la blonde risquerait de ne pas vouloir l’aider, alors elle pouvait raconter la vérité, en changeant juste les personnes.

« Je dois revoir mon ancien meilleur ami, qui me déteste à présent, et le convaincre que je suis quelqu’un de bien et de nécessaire à sa vie. »

Elle marqua une courte pause, avant de demander :

« Si vous avez un vêtement qui fait passer tout ça d’un coup, je vous épouse dans la minute ! »

Un large sourire prit place sur son visage. Bien sur, elle plaisantait. Bien que Juliet soit très jolie, si elle la vole à Max, il va vraiment vraiment la détester XD. Et puis, elle aime trop les mecs que pour penser aux femmes autrement qu’en relations amicales, même si elle s’est toujours dit qu’un jour, elle tenterait bien l’expérience juste pour ne pas mourir idiote.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Sam 4 Aoû 2012 - 19:59

Juliet n'est pas des plus sociables à la base, mais ce job l'aide pas mal à surmonter ça. Elle est obligée de parler à ces inconnues qui veulent être conseillée ou qui veulent juste échanger quelques mots pour se plaindre d'Ô combien la vie est dure pour elles. Elle, elle acquiesce, elle les écoutes, les conseils, sans jamais émettre de jugement - même si parfois c'est vraiment dur -, sans donner son propre avis. Elle leur dit ce qu'elles souhaitent entendre, parce que c'est ça aussi d'être vendeuse. Il faut vendre, quoi qu'il arrive. Alors s'il faut mentir à une cliente en lui disant qu'une robe lui va à merveille alors qu'elle la boudine horriblement, il faut ce qu'il faut. Cela dépend aussi des gens, Juliet n'est pas qu'une peste, de ce côté là, elle sait aussi faire son boulot comme il faut et être franche pour être d'une réelle aide. Il n'y a que pour les clientes chiantes et qui se la pètent qu'elle peut agir comme une peau de vache. Tout ça pour dire que, si elle parle aussi 'facilement' avec les clientes de la boutique, ce n'est pas qu'elle en ait réellement envie, mais plutôt parce qu'il le faut.

D'ailleurs, une nouvelle cliente, la première de la journée, fait son entrée dans la boutique et se dirige tout de suite vers un portant. Juliet attend quelques secondes, la laissant regarder un peu seule avant de venir lui proposer son aide. Sur le coup, elle s'attend à se faire 'jeter', mais la jeune femme semble vraiment avoir besoin d'être aiguillée. Souriante - parce qu'il le faut - Juliet acquiesce d'un signe de tête, pour montrer qu'elle comprend. La cliente enchaine en racontant - un peu - sa vie, devant les yeux un peu surpris de Juliet.

« Oh....Je vois...»

Répond Juliet, ne sachant pas très bien où elles vont pouvoir se diriger, du coup. Une réconciliation amicale....quel genre de vêtement convient pour ce genre de situation ? Juliet commence déjà à regarder autour d'elle, cherchant des yeux quelque chose de simple. Son visage se retourne bien vite vers la jeune femme lorsque celle-ci ajoute son 'envie' de l'épouser si jamais elle arrive à lui trouver une tenue parfaite pour cette occasion. La vendeuse ne peut que rire. Un rire pour caché un air légèrement embarrassé, parce qu'elle ne sait pas trop comment réagir à ce genre de propos que par le rire. D'ailleurs, elle continue de rire en répondant à sa cliente.

« Je ne pense pas que ce soit nécessaire XD Mais je vais quand même essayer de vous trouver quelque chose, suivez-moi !»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mer 8 Aoû 2012 - 5:47

April, elle, est plutôt du genre carrément sociable. Elle irait parler à un chat avec un chapeau. Elle est bavarde et dit tout ce qui lui passe par la tête, sans vraiment réfléchir. Du coup, aujourd’hui, ou du moins pendant quelques minutes, elle allait devoir se battre contre sa propre nature. En effet, elle vient rendre visite à Juliet Miller, la petite amie de Max. Si elle éprouve de la jalousie envers la blonde, ça n’est nullement parce qu’elle ressent un quelconque sentiment amoureux envers le garagiste, mais simplement parce qu’elle a la chance de passer du temps avec lui. April aimerait tant, elle aussi, que tout redevienne comme avant ! Qu’ils discutent, qu’ils se marrent, qu’ils fassent des conneries… Mais visiblement, ça n’intéresse plus son camarade de jeu, à son grand regret.

Il faut dire que dans cette histoire, elle n’est pas totalement innocente. C’est de sa faute, si Maxou ne veut plus lui adresser la parole. Ca remonte à loin, mais il y a quelques temps, alors qu’ils passaient la soirée tous les deux, elle avait été plus que généreuse sur l’alcool, avant de ‘sauter’ sur Max. Elle avait ensuite fait connaitre cette histoire pour qu’elle remonte aux oreilles de Luke, qu’elle voulait blesser, alors qu’il n’en avait strictement rien à caler ! Du coup, elle avait perdu son meilleur ami. En même temps, relativisions, elle ne l’a pas violé, le garçon ! Alors lui faire porter le chapeau rien qu’à elle, c’était peut-être un peu vilain… mais bon.

Du coup, elle expliqua à Juliet qu’il lui fallait une tenue pour revoir un ancien ami et lui faire comprendre qu’il perd son temps, lorsqu’il ne le passe pas avec elle. Evidemment, elle n’a aucune idée de ce qu’elle veut, puisqu’elle s’en ficherait même, de ressortir sans aucun vêtement. Ce qu’il lui faut, c’est approcher Juliet. Avec un peu de chance, la faire devenir son amie… et hop, un jour tomber dans les pattes de Maxou.

La vendeuse se mit à rire lorsqu’April évoqua un éventuel mariage, et April ne sut pas très bien comment prendre sa réaction. Elle lui avait semblé, pour le coup, pas vraiment sincère. Bon, passer à la vitesse supérieure.


« Oh, je suis trop déçue. Mes rêves de robes blanches s’éloignent encore un peu plus. »

Elle haussa les épaules, geste d’impuissance, avant de sourire et de suivre la vendeuse.

« D’accord, merci. »

Ajouter quelque chose, ne pas faire que la conversation se limite à des banalités.

« C’est une bien jolie boutique que vous avez. Je n’étais encore jamais venue, mais j’aime beaucoup. »

Banalité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mer 22 Aoû 2012 - 13:47

Conseiller les clientes, c'est quelque chose que Juliet fait de plus en plus facilement. Avant, elle ne savait pas trop quoi dire, à part des choses positives pour pousser à la vente, car c'est ça le but de son job, à la base. Du coup, elle se trouvait un peu potiche, avant de prendre de l'assurance et comprendre vraiment ce qu'on attend d'elle, ici. Elle se permet de dire non, parfois, parce que vraiment, les clients sont ridicules, mais d'une manière assez diplomate pour ne pas les vexer non plus. L'expérience y est pour beaucoup, mais également son grand changement de "vie". Depuis qu'elle a reprit sa vie en main, elle se sent bien plus confiante. Il semble que tout soit plus facile depuis qu'elle est avec Max. Peut-être n'est-ce que psychologique.

Quoi qu'il en soit, Juliet prend son boulot très à coeur. Elle ne se voit pas faire ça toute sa vie non plus, mais compte bien rester le maximum, en attendant de trouver autre chose, ailleurs...Elle ne sait encore quoi, ni où. Elle n'a pas vraiment d'ambition, parce qu'on ne lui a pas apprit à en avoir...Peut-être devrait-elle en parler avec Max ? Il aura peut-être une idée intéressante. Pour le moment, il lui reste la boutique, et les clientes...! Des clientes parfois sympas, parfois désagréables...Pour le moment, c'est une cliente qui a l'air sympas qui se promène dans le magasin. Elle semble avoir des comptes à régler avec un ancien ami et souhaite une tenue digne de ce nom pour l'occasion. La jolie blonde ne sait pas trop quoi lui conseiller du coup, mais se dit qu'elle trouvera bien quelque chose.

« Désolée de vous briser le coeur ! »

S'exclame-t-elle, parce qu'elle trouve la jeune fille gentille, et marrante, un peu. Enfin, elle essaye de l'être à son tour, reste à savoir si son 'humour' fonctionnera. Elle n'a pas vraiment d'expérience. Il y a donc un gros risque pour que sa réponse fasse un gros flop, mais bon...Alors qu'elle entraine la cliente vers un coin de la boutique, celle-ci complimente ce petit coin.

« Oh, merci ! J'espère que vous ne serez pas déçue, alors ! »

Répond la vendeuse dans un sourire. Satisfaire la clientèle, c'est la devise. Déjà, celle-ci semble être séduite par l'environnement. Il y a donc une chance qu'elle achète quelque chose. Sait-on jamais. En parlant de ça, les yeux de la blonde s'arrêtent sur une jolie robe orangée avec une ceinture en sequins argentés. Un joli décolleté, mais pas trop profonds, et un dos presque nu.

« Que pensez-vous de celle-ci ? Je pense qu'elle sera parfaite sur vous ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Lun 27 Aoû 2012 - 19:32

April James n’a absolument pas besoin de vêtements. Déjà, parce qu’elle doit faire un minimum attention à l’argent qu’elle gagne, ensuite parce qu’elle achète beaucoup trop de choses comme ça. Il y a des vêtements, dans sa garde robe, qui sont encore neufs, c’est presque honteux à dire. Aujourd’hui, elle avait budget illimité, parce qu’elle avait piqué la carte de crédit de sa mère. En même temps, elle ne remarquerait peut-être même pas un trou de cinq cents euros, alors pourquoi se faire chier à utiliser son propre argent durement gagné ?

Elle se trouvait donc dans la boutique, à farfouiller dans les rayons histoire de trouver quelque chose dont elle n’avait absolument pas besoin. Pas évident comme tâche. C’était un des milliers de trucs qu’elle avait mis en œuvre pour essayer de se rapprocher de Max, depuis qu’il ne lui adresse plus la parole. Certes, dans l’histoire elle était fautive, mais elle ne l’a pas non plus obligé à lui faire l’amour. Elle a abusé de ses charmes et l’a poussé à beaucoup boire, mais s’il l’avait repoussée, elle n’aurait jamais été jusqu’au bout ! Elle l’aime de tout son cœur, amicalement parlant et personne n’a réussi à prendre sa place alors que cela fait plus de trois ans que Max ne veut plus entendre parler d’elle.

Heureusement, elle est persévérante ou masochiste, au choix. Parce que même si elle a une grande gueule, elle équivaut au moins à la taille du cœur de la caissière. Elle est extrêmement sensible sous ses grands airs, les personnes qui la connaissent s’en rendent vite compte d’ailleurs. Elle a de l’humour aussi, et se mit du coup à parler mariage avec la vendeuse, mais comme si elles allaient se marier ensemble. Tous les moyens sont bons pour tenter de briser la glace.


« Vous n’êtes pas la première personne à me faire subir ça et vous ne serez pas non plus la dernière, donc je vous pardonne. »

Répondit-elle joyeusement, avant de finalement complimenter Juliet sur sa boutique. Elle espérait que cette dernière se mettrait à lui parler elle aussi, mais elle était concentrée sur sa tâche, à savoir : vendre des vêtements. Après cet échec cuisant, April la laissa un peu faire son travail et regarda la superbe robe, en question.

« En effet, je serais carrément canon là dedans… mais c’est un peu trop provoquant encore. Ceci dit, j’aimerais beaucoup l’essayer pour une autre occasion. »

Précisa-t-elle. Elle a un corps qui ne la complexe pas du tout et un joli bronzage qui lui permet de porter tout un tas de couleurs sans jamais paraitre fade… Sauf les jours où elle est très malade.

« Il me faudrait quelque chose… d’angélique. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mar 28 Aoû 2012 - 16:19

Juliet ignore tout des intentions de sa cliente. Elle est plutôt naïve, à vrai dire, ne remarquant pas les comportements suspects. Du coup, elle se dit que la cliente est juste amusante et très sociable. Elle ne s'en inquiète pas vraiment. Au contraire, elle trouve ça plus sympas qu'une cliente qui fait la gueule. La vendeuse garde tout de même certaines distances puisqu'il n'est pas bien vu de sympathiser avec des clientes. Mais comme la responsable de la jeune Miller n'est pas là, la jolie blonde peut se permettre un peu n'importe quoi sans craindre de soucis. C'est pour cette raison qu'elle se permet de répondre en riant à April, concernant leur 'mariage'.

« Ça aurait été un véritable échec, croyez-moi ! On ne se connait pas assez ! »

Ajoute la jolie blonde, de plus en plus détendue. Se lâchant un peu, mais ne perdant pas de vue son boulot : vendre. D'ailleurs, elle ne saute même pas sur l'occasion pour venter la boutique, lorsqu'April la complimente à ce sujet. Elle se contente de remercier alors qu'en temps normal, elle s'amuse à faire croire qu'elle en est la propriétaire. Là, elle n'ajoute rien, cherchant simplement une robe des yeux. Elle ne peut pas deviner que cette inconnue essaye de sympathiser, avec une idée derrière la tête.

« Oui, c'est vrai, maintenant que vous le dites...C'est peut-être un peu trop pour un simple ami.

Angélique ? Il a tant de choses à vous reprocher ? ^^
»

Demande la vendeuse dans un sourire. Si elle savait XD. Elle, elle s'imagine une vieille querelle entre amis. Elle est bien loin d'imaginer qu'il y a bien plus que ça. Elle ignore même carrément que tout ça concerne son propre petit-ami.

« J'ai peut-être quelque chose, par ici...»

Annonce-t-elle en se pinçant les lèvres. Devant un rayon de robe blanche, elle en sélectionne une qu'elle remet immédiatement dans le rayon. Une robe très longue avec de longues manches, blanche et noire. Peut-être un peu trop 'bonne soeur'. Un peu vieillot, même...Mais juste derrière, il y a exactement ce qu'il faut.

« Que pensez-vous de...ça ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Sam 1 Sep 2012 - 8:35

April est en générale une personne qu’on qualifie de sociable. Elle va vers les gens, discute facilement, en fait, c’est une vraie bavarde. Elle aime raconter sa vie, parler de tout et n’importe quoi et faire de nouvelles connaissances. Son métier lui va comme un gant, au final. Elle est pipelette avec les clients, les fidélise par sa sympathie – et puis l’épicerie bien fournie y est aussi pour quelque chose – et puis elle n’est pas frustrée d’être enfermée dans un bureau face à un ordinateur. Elle reste persuadée que si elle avait réussi à être médecin elle se serait nettement moins bien amusée, même si elle aurait nettement mieux gagné sa vie. A chaque métier ses avantages et ses inconvénients.

Aujourd’hui, la brune se retrouve face à une autre vendeuse, mais de vêtements. Juliet Miller, la petite amie de Max. Etant donné que son ancien meilleur ami refuse de la voir, elle a décidé de se mettre sur son chemin, et tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. D’autant qu’elle ne fait rien de bien méchant. Elle l’aime juste tellement qu’elle serait prête à faire des choses déraisonnables, mais en n’étant jamais mauvaise.

La caissière essaye donc de nouer contact avec la jolie Juliet en se mettant à plaisanter. Elle lui parle mariage et finalement, la vendeuse rentra dans son jeu, en expliquant que leur union serait vouée à l’échec, de toute manière. Ca a le mérite de faire rire April, qui est un public facile, avouons-le.

N’oubliant pas son faux prétexte, les deux jeunes femmes se dirigent vers un présentoir d’où la blonde sortit une très jolie robe… Mais un peu trop osée pour une rencontre amicale. Si elle revoit Max, elle doit lui faire oublier le côté ‘sexuel’ qu’elle pourrait avoir. Elle doit devenir asexuée à ses yeux, bref, il doit la voir comme étant un ange, ce qu’elle explique beaucoup plus brièvement à Juliet.

« Oui, j’ai pas été cool. Mais bon, personne n’est parfait ! »

Elle haussa légèrement les épaules, tout en suivant à nouveau la vendeuse entre les tringles et elle la regarde sortir un vêtement, puis le remettre, avant de trouver autre chose qui semble parfait. Une petite robe assez chic, n’étant pas provocante puisqu’elle n’offrait aucun décolleté et tombant un peu au dessus du genou… limite long par rapport à ce qu’elle porte d’habitude.

« Je peux les essayer ? »

Demanda-t-elle ensuite, essayant de gagner un maximum de temps en compagnie de Juliet. Comment allait-elle pouvoir faire pour qu’elles se rapprochent ? Franchement pas évident. Et pour une fois, elle n’a aucune bonne idée qui lui vient. Help.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Dim 2 Sep 2012 - 21:24

Étonnamment, Juliet aime bien discuter. Le truc, c'est qu'elle n'aime pas parler d'elle. Ou du moins, de sa vraie vie. Elle est très secrète, parce qu'elle a un passé à cacher et que tout sujet peut parfois dériver sur des questions fâcheuses. Alors elle adore parler de tout et n'importe de quoi, mais surtout de n'importe quoi. Tant qu'elle peut éloigner les pistes qui mènent à sa véritable vie, elle ne s'en prive pas. Dans ce contexte, donc, elle adore parler, et rigoler, même. C'est un peu pour ça qu'elle aime son boulot. Entre les clientes et la vendeuse, il y a une barrière qui permet de ne pas s'impliquer dans la vie de l'une comme l'autre. Ainsi, une discussion peut se tenir, sur une robe, sur le temps qu'il fait, sur les infos du jours, sur des commérages, mais jamais sur la vie privée. C'est trop déplacé.

C'est drôle, mais plus elle 'parle' avec cette cliente, aujourd'hui, plus elle a l'impression de l'avoir déjà vue quelque part, mais pas qu'une fois. Juliet n'est pas quelqu'un d'extrêmement physionomiste. Elle retient rarement un visage qu'elle n'a vu que 5 min. Great Falls est une petite ville, elle a du croire sa cliente plusieurs fois pour que son visage lui dise quelque chose. Enfin, ce n'est pas tant son visage qui lui dit quelque chose, mais plutôt sa voix. Sa manière de parler et de rigoler. L'impression de l'avoir déjà entendu, ou peut-être de lui avoir déjà parlé un jour, sans en être réellement sûre. Du coup, Juliet est un peu perturbée parce qu'elle n'arrive pas vraiment à se souvenir où elle a bien pu la croiser et surtout si ce n'est pas juste une illusion. En attendant, elle reste - ou du moins essaye ! - concentrée sur sa mission, à savoir lui trouver la tenue parfaite pour se réconcilier avec son ami. Celui dont elle lui parle depuis tout à l'heure.

« Lui non plus n'est pas parfait, l'erreur est humaine, il vous pardonnera Wink »

Répond Juliet. Elle-même l'a dit : personne n'est parfait. Si elle trouve les bons mots, elle devrait obtenir ce qu'elle désire. La vie est trop importante pour se laisser bouffer par des choses futiles. La jolie blonde est bien placée pour le savoir. Après, tout dépend de la gravité des choses. Si Juliet peut l'aider en lui dénichant une simple tenue, ce sera déjà une bonne satisfaction.

D'ailleurs, en farfouillant, à côté d'une robe un peu vieillotte, la blonde trouve une belle pièce de la collection, qu'elle propose avec une légère hésitation à sa cliente. Une robe très simple, sans décolleté, pas trop courte. Très sobre, finalement, mais dégageant tout de même une certaine classe.

« Oui, bien sûr. Installez-vous dans une cabine, je vous l'apporte.

Quelle taille faites-vous ? Plutôt un 4 ou un 6 ?
»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mer 5 Sep 2012 - 19:06

April aimerait vraiment bien faire sauter la barrière qui peut exister entre Juliet et elle, elle aimerait pouvoir sauter les étapes, mais elle ne le peut pas. D’autant qu’elle ne veut pas se griller et si elle se précipite, c’est tout ce qu’elle arrivera à faire. Du coup, elle se contente de suivre la procédure et commence à expliquer qu’elle cherche un vêtement dont elle n’a pas spécialement besoin. En même temps, puisqu’elle va utiliser la carte de crédit de Rebecca, ça n’est pas vraiment un souci.

Les deux jeunes femmes tombent d’abord sur une jolie robe vraiment dans le style d’April, mais trop décolletée que pour convenir à ses retrouvailles avec Max, retrouvailles qui n’auront peut-être même jamais lieu… Quoi qu’il en soit, elle précise vouloir quelque chose de bien plus angélique, quelque chose qui effacerait la pécheresse qu’elle peut être. Elle est plutôt d’accord avec ce que Juliet lui dit ensuite.


« Ca, je ne vous le fais pas dire ! »

Etant donné qu’elle passait vraiment beaucoup de temps avec son meilleur ami, elle connaissait ses qualités… mais aussi ses défauts. C’est d’ailleurs son côté dragueur invétéré qui l’a fait rencontrer April. S’il n’avait pas tenté de la draguer, ils ne se seraient jamais rencontrés et ne se seraient jamais appréciés. April n’aurait pas autant souffert de le perdre, mais elle préfère mille fois l’avoir perdu tout en ayant bénéficié de son amitié plutôt que de ne jamais avoir partagé aucun moment avec lui.

« Vous croyez en l’amitié homme/femme, vous ? »

A aucun moment, April ne s’était imaginé qu’elle coucherait avec Max. En fait, elle voulait simplement faire souffrir Luke, mais ça n’avait pas fonctionné du tout et ça lui avait couté son amitié. Finalement, les deux femmes trouvent une robe qui pourrait convenir et la caissière demanda à essayer les vêtements.

« Plutôt un 6 »

Elle fit une petite grimace, avant de se diriger vers la cabine comme le lui avait demandé la vendeuse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Jeu 6 Sep 2012 - 16:52

Personne n'est parfait. Juliet la première. Elle passe son temps à mentir, sans raison particulière. Avant, elle savait pourquoi. Elle avait besoin de changer de vie, même si elle ne pouvait le faire qu'à travers ça. Aujourd'hui elle va mieux, elle est heureuse, et pourtant elle continue parce que c'est devenu une seconde nature. Elle sait donc parfaitement que personne n'est parfait. Son petit ami lui-même ne l'est pas. Ou plutôt, ne l'a pas toujours été. Alors qui peut se prétendre parfait ? La vendeuse ne peut que soutenir sa cliente, par solidarité féminine. Au fond, elle trouve ça sympas d'avoir une discussion entre filles, même si c'est avec une cliente. C'est plutôt rare pour elle, elle n'a pas vraiment d'amis, mais encore moins de copines. Pourtant, elle aimerait bien.

La jolie blonde lui offre un sourire, sans perdre de vue sa mission. Elle cherche un vêtement qui fera l'affaire. Elle se trompe une première fois, en proposant une robe qui ne correspond pas. Trop décolleté, et d'une couleur un peu trop vive peut-être. Quoi qu'il en soit, elle continue de réfléchir, parce qu'elle a vraiment envie de rendre service à April. De se rendre utile. De pouvoir raconter cette anecdote, plus tard. Et puis, si jamais elle recroise sa cliente en ville, elle pourra au moins avoir un sujet de conversation. Savoir si son 'plan d'attaque' aura fonctionné ou pas. A la question d'April, Juliet tourne la tête vers elle.

« Et bien, oui, je pense que c'est possible !

Mais je pense que ça reste rare quand y'a aucune ambiguïté...

Cela dit, j'ai pas vraiment d'amis, donc j'ai pas un réel avis sur la question.
»

Explique-t-elle en grimaçant. Cette dernière phrase n'était peut-être pas la plus appropriée. Après tout, April est une cliente. Elle n'a pas à lui raconter sa vie comme ça. Et puis, voilà, elle passe surtout pour une faible. Heureusement, elle trouve une robe qui semble faire l'affaire, espérant donc changer de conversation, car c'était carrément inapproprié. Elle invite donc la jolie brune à partie en cabine, le temps qu'elle lui trouve un modèle à sa taille. A vue d'oeil, elle dirait un 4, ou peut-être un 6. Elle est plutôt mince. Verdict : elle fait un 6. Elle n'avait donc pas complètement tort. Elle récupère le modèle à la bonne taille et l'apporte à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mer 12 Sep 2012 - 16:00

Si April n’est plus copine avec Max, ça n’est pas pour autant qu’elle n’a plus eu d’amis depuis. Au contraire, elle a sans doute été plus disponible pour les autres, du moins avant la date fatidique du 11 février. La brune avait alors ressenti un besoin immense de se blottir dans les bras de son allié depuis tellement longtemps, de retrouver son meilleur ami. On dit que c’est dans les pires moments qu’on réalise qu’il faut dire aux gens qu’on aime ce qu’on ressent pour eux, malheureusement, il ne lui a pas donné cette chance.

Si elle s’est rapproché d’autres garçons, comme Jack par exemple, elle ne peut quand même pas dire qu’ils soient aussi proches que ce qu’elle était avec Max. En fait, c’est carrément indéfinissable. Elle avait presque l’impression qu’ils étaient frères et sœurs, tant leur lien semblait indestructible et complètement asexué. Sauf qu’elle a complètement merdé. Elle était dans une mauvaise phase, lorsqu’elle a rencontré Luke et qu’elle est tombée amoureuse de lui. Quand il l’a rejetée, elle a vraiment été mal et du coup, elle avait fait une connerie, qu’elle avait bien du mal à réparer.

Histoire d’alimenter un peu la conversation, la caissière demanda à Juliet si elle croyait en l’existence des amitiés hommes/femmes. Elle espère que oui, parce qu’au final, elle veut se rapprocher de son petit copain à elle. Pourtant, la vendeuse peut dormir sur ses deux oreilles, April a retenu la leçon !


« Ouah, c’est super de pouvoir passer du temps seul et d’assumer complètement. Des fois, j’ai l’impression de voir des amis à la chaine, juste pour me prouver quelque chose ou éviter de me retrouver seule avec moi-même. J’ai du mal à être uniquement en ma compagnie… C’est bête. »

Bien qu’elle eut trouvé l’aveu de Juliet bizarre, elle prit le parti de tourner ça en qualité. Après tout, il faut qu’elle se montre sous son meilleur jour pour lui plaire. Elle va donc vers la cabine d’essayage en attendant que la vendeuse lui apporte la robe blanche, après qu’elle lui ait donné sa taille.

« Merci. Si vous aviez aussi la toute première, avec le beau décolleté dans le dos en 6, j’aimerais bien l’essayer pour une autre occasion. »

Juliet avait cerné dès le début les choses qui pourraient plaire à April. Seulement, elle voulait quelque chose de vraiment sobre, de très chaste, avant d’aller sonner à la porte de Max Stanford.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Sam 15 Sep 2012 - 10:07

L'amitié est un concept assez étranger à la jeune vendeuse. Elle n'a jamais vraiment eut d'ami à proprement parlé. Elle a quelques bons potes, des personnes avec qui elle peut rigoler et avec qui elle discute, mais de là à leur faire entièrement confiance ou a savoir qu'elle peut se reposer sur eux si besoin, elle n'en est pas là. Et, étrangement, parmi tout ces copains, il n'y a aucune fille. Probablement parce qu'elle n'aime pas leur compagnie, ne se sentant pas spécialement proches d'elles. Elle a l'impression de ne jamais être assez bien, et de rien connaitre qui puisse alimenter une vraie discussion de filles. Du coup, elle préfère la compagnie des garçons qu'elle trouve plus délirante, ce qui ne l'empêche pas de se méfier d'eux, tout de même.

La question d'April n'a donc pas de réponse pour Juliet, qui fait tout de même l'effort d'en dire ce qu'elle pense. L'amitié fille/garçon, elle ne sait pas trop si ça peut exister ou non, et, au cas échéant, si elle est possible sans ambiguïté. A moins que l'homme soit gay, elle ne pense pas que ce soit très possible, ou alors extrêmement rare, sans doute. Elle n'a jamais vécu ça, elle, donc elle n'a pas tant de comparaison. Et puis, comme elle l'explique à sa cliente, elle n'a pas vraiment d'amis. Celle-ci semble trouver ça positif. Pour Juliet, ça lui est plutôt égal.

« Je trouve ça humain de ne pas aimer la solitude. Enfin, ça fait partie de ce que nous sommes. Si vous n'êtes pas d'une nature solitaire, cela se justifie largement ! »

Répond-t-elle dans un sourire. Ce n'est pas un jugement. Juste une constatation. April elle-même ne semble pas rougir d'avouer qu'elle enchaine les visites à ses amis pour ne pas être seule. C'est qu'elle est comme ça, point. Juliet est plutôt le contraire. La solitude ne la dérange pas plus que ça. Elle y est habituée, c'est différent. En attendant, Juliet semble avoir trouvé la robe parfaite pour April. Elle est fière d'elle. C'est toujours gratifiant de savoir qu'une cliente est contente de son choix. Dans un sourire, la jeune vendeuse lui apporte la robe à sa taille.

« Oui, je vais aller la chercher pendant que vous essayez celle-ci ! »

Répond la jolie blonde dans un sourire aimable. Pendant que la cliente pose le cintre dans la cabine, Juliet ferme le rideau pour offrir à sa cliente un minimum d'intimité pendant qu'elle essaye la fameuse robe qui fera d'elle un 'ange'. En attendant, elle part à la recherche de la première robe, qu'elle retrouve bien rapidement. Elle reste à côté de la cabine, attendant que la cliente rouvre le rideau pour dire ce qu'elle en pense et, peut-être lui demander son avis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Dim 16 Sep 2012 - 8:14

April est une grande bavarde. Elle n’hésite pas à raconter sa vie au premier venu, se méfiant peut-être trop peu des étrangers et du mal qu’ils pourraient lui faire. Elle n’hésite donc pas à parler à Juliet, même si cette fois elle se sent peut-être un peu bloquée. D’habitude, elle se moque bien de ce que les gens peuvent penser d’elle. Ca lui importe peu. Ici, elle se doit de faire une bonne impression à la petite amie de Max, si elle veut que cette dernière l’apprécie et tente de convaincre son mec de la reprendre dans sa vie. En même temps, si Juliet se rend compte de la supercherie, elle n’aura sans doute pas April dans ses petits papiers. Soit, autant ne pas penser tout de suite à la pire des situations.

Innocemment, alors que ça ne l’était pas du tout, April demanda à la vendeuse si elle croyait en l’amitié fille/garçon. Elle voulait voir si ça la gênerait qu’elle se rapproche de Max comme ils étaient dans le temps, au cas où elle réussirait à le « reconquérir » amicalement parlant. La réponse de Juilet la surprit quelque peu, mais elle apprécia la franchise de la jeune femme. Elle ne s’attendait pas à une révélation de ce genre. Quoi qu’il en soit, elle se confia à son tour, expliquant qu’elle déteste la solitude.


« De fait. Je suisde nature carrément sociable. D’ailleurs, je fais un métier dans la vente aussi, mais plutôt alimentaire. Je travaille à l’épicerie de Great Falls. »

Expliqua-t-elle, l’air de rien, alors que c’est là qu’elle a repéré la jeune femme avec Max il y a quelques temps. Evidemment, le garçon avait pris soin de passer à une autre caisse que la sienne pour ne pas avoir à la nier, même si rien que le fait de choisir une autre fille était un symbole de je m’en foutisme.

Ayant la jolie robe blanche, April demanda à la vendeuse si elle pouvait aussi essayer la première qu’elle lui avait montré. Elle glissa le ceinte sur un crochet et le rideau se ferma derrière elle. Le plus rapidement possible, elle se déshabilla, ne gardant que ses sous-vêtements, avant d’enfiler la robe blanche qui devait lui donner un look de première communiante. Elle regarda le reflet dans le miroir. Ca ne ressemble pas spécialement à ce qu’elle porte d’habitude, mais c’est mignon. Elle ouvrit le rideau et sortit, avant de demander son avis à Juliet.


« Vous en pensez quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mar 18 Sep 2012 - 14:50

Bien loin de s'imaginer le plan d'April, Juliet se comporte de manière tout à fait normale, comme elle peut le faire avec la plupart de ses clientes. Elle ne cherche pas spécialement à discuter ou raconter sa vie, mais apprécie qu'on lui parle et qu'on lui demande son avis. Elle aimerait bien être comme ces personnes, assez sociable pour aller raconter sa vie ou juste discuter de la pluie ou du beau temps avec quelqu'un qu'elle ne connait pas spécialement. Mais elle a de la retenue. Pas spécialement emballée à l'idée de se dévoiler à des personnes qui pourraient lui faire du mal par la suite. Elle accorde très difficilement sa confiance.

Les deux femmes se mettent à donner leur avis sur un sujet qui peut sembler délicat. L'amitié homme/femme. Juliet n'y a jamais été confrontée. Elle connait quelques hommes mais aucun d'eux n'est vraiment un 'ami'. Alors elle n'a pas tant de point de comparaison. Elle se sent stupide en lui avouant, réalisant que ce n'est certainement pas sa place. Juliet doit agir comme une vendeuse, pas comme une copine. Et pourtant, cette fille la met suffisamment à l'aise pour parler d'égale à égale. D'ailleurs, quand la jolie brune lui apprend qu'elle travaille à l'épicerie de Great Falls, Juliet pousse un léger cri, parce qu'elle savait qu'elle l'avait déjà vue quelque part. C'est la lumière qui éclaire le doute qui pesait jusqu'ici.

« Mais oui ! J'étais sûre de vous avoir déjà vue quelque part ! »

C'est évident maintenant, pour elle ! Elle fait régulièrement les courses à l'épicerie. Maintenant, elle l'y revoit parfaitement. La vendeuse sourit, elle se sent un peu moins 'seule'. Le métier de vendeuse n'est jamais facile et elle se dit, du coup, qu'April et elle ne sont pas très différentes. Qu'elles ont un point commun.

Comme elle sait faire son travail, elle trouve rapidement la pièce qui va plaire et convenir à sa cliente. Une robe très simple. Pas trop longue, mais pas courte pour autant. Une robe plutôt chaste, mais qui semble être parfaite pour la situation. Plus elle y réfléchit, moins la blondinette n'arrive à deviner ce qu'elle a pu faire à cet ami. Pourquoi elle éprouve le besoin d'être si angélique ? A force de se torturer l'esprit pour comprendre, elle décide de lâcher l'affaire pour reprendre sa place et son rôle. A la demande d'April, elle s'éloigne de la cabine pour cherche la première robe, celle qui lui plait mais pour une autre occasion que celle-ci. Après quelques minutes, de retour auprès de la cabine, le cintre et l'autre robe pliée sur les bras, elle observe la silhouette blanche, dévoilée par le rideau.

« C'est parfait. Pile à la bonne taille ! Qu'en pensez-vous ? ça vous plait ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mer 19 Sep 2012 - 20:51

April avait un peu de mal à nouer conversation avec Juliet. Il faut dire que ça n’est pas évident d’entrer dans un magasin avec pour unique but de devenir une connaissance de la vendeuse et qu’elle nous apprécie. En même temps, aucun défi n’est trop fou pour la brune qui se lance dans sa tâche en ne bradant aucun effort. Quitte à faire les trois quarts de la conversation toute seule, elle était bien décidée et ne baisserait pas les bras de sitôt.

Essayant de trouver des points communs entre elles, April apprit à Juliet qu’elle était caissière à l’épicerie. Visiblement, ça lui rappela quelque chose, puisqu’elle laissa un petit cri sortir de ses lèvres, avant d’expliquer. April lui sourit gentiment, avant de prendre le ton de la confidence.


« Le monde est petit ! Et encore plus quand on habite à Great Falls. »

Elle ponctua sa phrase d’un clin d’œil, avant de s’occuper de ses vêtements. La première robe qu’elle enfila était la blanche. Celle qui devait faire oublier tous ses pêchés. Celle qui devait masquer ses formes et sa sexytude pour ne laisser place qu’à de l’innocence. Bizarre, mais ça ne marchait pas, quand elle se regardait dans le miroir. Elle sortit, pour avoir l’avis de Juliet.

« J’ai l’impression de retourner à ma première communion ! »

Ne put-elle s’empêcher de dire, avant de se retourner à nouveau pour observer son reflet.

« Mais ça a l’effet désiré, donc ça me plait assez. »

Reconnut-elle, avant de recevoir l’autre robe des mains de la vendeuse. Elle rentra dans la cabine, ôta l’essai numéro un, qu’elle remit avec soin sur son ceintre, avant de tester la robe orangée, avec la ceinture de sequins. Un beau décolleté dans le dos s’ouvrait sur sa peau bronzée. Elle ouvrit à nouveau le rideau, pour faire face à Juliet.

« Ca, c’est totalement mon style ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Dim 23 Sep 2012 - 6:29

Pour Juliet, il est complètement impensable qu'une cliente vienne à la boutique uniquement pour faire copine/copine avec elle. Elle est plutôt naïve de ce côté là, alors elle ne voit pas venir April. Elle ne comprend d'ailleurs même pas pourquoi elle est si sympathique avec elle. Généralement, les clients profitent de ce moment de supériorité pour lui parler désagréablement ou lui demander un peu tout et n'importe quoi, sous pretexte que le client est roi. Un concept un peu trop facile au goût de la vendeuse qui en voit parfois de toutes les couleurs dans son boulot quotidien. Mais là, non, elle a affaire à une jeune femme plutôt cool et assez bavarde pour faire la conversation pour deux. Juliet est dans la retenue, ele ne voudrait pas que sa patronne débarque et la voit copiner avec sa cliente. D'un coup, au fil de la conversation, la jolie blonde comprend en partie pourquoi la brunette est si simple. Elle est elle-même vendeuse, à l'épicerie de Great Falls, tout s'explique donc. En tout cas, pour Juliet, c'est très logique.

« Oui, c'est vrai ! Mais je crois que je serai toujours un peu étonnée ! »

Ajoute la demoiselle dans un rire. Le monde est petit, c'est vrai, et pour quelqu'un comme Juliet qui se laisse facilement impressionner par les petites coïncidences de la vie, c'est toujours quelque chose d'impressionnant. Comme si elle le découvrait à chaque fois. Un silence plane dans la boutique. On n'entend plus que que la radio qui joue à faible volume. Juliet patiente tandis qu'April essaye la première robe. Dès qu'elle rire le rideau, la blondinette lui donne son avis. Le vrai. Pas celui de la commerciale.

« S'il ne voit pas l'ange qui est en vous, alors il doit être aveugle !

Je vous absous de vos péchés. Amen !
»

Lance-t-elle dans un sourire en faisant un signe de croix. April a l'air d'une sainte dans cette robe. L'homme auprès de qui elle doit se faire pardonner ne peut qu'accepter son pardon. Elle a l'air tout ce qu'il y a de plus innocent. Le blanc lui va bien, en plus. Après un sourire, Juliet lui tend la deuxième robe, la orange, plus courte et plus pimpante. Le rideau s'ouvre quelques minutes plus tard et la silhouette n'est plus du tout la même. Deux personnes totalement différentes. Elle semble bien plus à l'aise dans celle-ci, qui semble bien plus correspondre à sa personnalité.

« Cette couleur vous va vraiment bien ! C'est marrant, mais avec cette robe, ça fait presque double personnalité ! ^^ »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Lun 1 Oct 2012 - 16:50

Evidemment, ça n’est nullement un hasard si April se retrouve dans la boutique de Juliet, mais c’est ce qu’elle essaye de faire croire. Elle ne manque donc pas de s’étonner à haute voix relativement fortement de la grande coïncidence qu’elles ont eu de se retrouver ici en même temps, alors que tout ça avait été manigancé par le cerveau fourbe de la caissière. Heureusement, Juliet n’y voit que du feu. En même temps, elle n’a absolument aucune raison de se méfier.

« Au fait, je sais qu’il faut garder ses distances, mais je m’appelle April. Vu que je suis du même côté de la barrière que vous d’habitude, je suppose que ça n’est pas grave ! »

Dit-elle le plus innocemment du monde… avant de finalement essayer la première robe. Le constat de la vendeuse rejoint le sien, elle avait l’air complètement innocente, presqu’autant que l’enfant qui vient de naitre, ce qui ne colle absolument pas à sa personnalité… bien que dans le fond elle soit totalement adorable (a). Elle rit lorsqu’elle se fit absoudre de ses pêchés et finalement rentra à nouveau dans la cabine pour essayer l’autre tenue, qui lui correspondait d’avantage.

« Merci. J’avoue que j’aime beaucoup aussi. L’avantage d’avoir des ancêtres latinos est clairement la peau bronzée qui rend toutes les couleurs plus lumineuses, je trouve. »

Expliqua-t-elle, en se regardant à nouveau dans le miroir. Elle rit à nouveau à la remarque de Juliet.

« Je peux être l’ange et le démon… Comme tout le monde ! »

Se contenta-t-elle finalement de dire, avant de finalement se décider :

« Je vais prendre les deux robes. »

Elle pénétra une dernière fois à l’intérieur de la cabine pour se changer et remettre ses vêtements de ville. Une fois que ce fut fait, elle sortit avec les deux robes sur ceintres et avança vers la caisse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Ven 5 Oct 2012 - 20:04

Étrangement, le simple fait de savoir qu'April est à son niveau, socialement parlant, elle se sent tout de suite plus détendue. Elles sont du même côté toutes les deux. Juliet considère qu'elle peut agir plus naturellement avec elle, parce qu'elle sait ce que c'est que d'être l'échelon le plus bas sur l'échelle sociale quand on est vendeuse ou caissière. Les sourires forcés, la fausse bonne humeur et l'amabilité quoi qu'il arrive. Elles sont dans le même bateau. Cette information aide facilement la vendeuse de vêtements à être plus détendue et bien plus familières avec sa consœur. April lui fait lui-même remarquer qu'elles peuvent agir plus naturellement et briser les limites. Carrément, la caissière se présente, comme si elles faisaient connaissance dans un autre contexte. Ce n'est pas désagréable.

« Non, en effet, ce n'est pas bien grave !

Enchantée April, je m'appelle Juliet !
»

Annonce la jolie blonde dans un sourire plus que sincère. Ce n'est pas tous les jours qu'elle rencontre des filles comme elle dans le cadre de son travail. Elle a plus l'habitude des gens qui se considèrent plus haut que tout le monde et qui ont tendance à prendre le petit personnel de magasin pour des assistants personnels. Pour la première fois, Juliet a l'impression de bien s'entendre avec une cliente, et, même, plus généralement, avec une fille. Elle n'a pas vraiment d'ami, mais encore moins d'amies. Elle explique ça par le fait qu'au lycée, elle a coupé les liens qui la liait à des 'copines' pour ne pas avoir à raconter son passé. Elle ne pouvait pas faire complètement semblant avec les filles, elles auraient deviner tôt ou tard que quelque chose clochait dans la vie de la jeune Miller. Alors pour éviter ça, elle a préféré éviter les copinages entre filles, préférant la compagnie des garçons - paradoxalement, d'ailleurs - qui eux, se fichent pas mal de beaucoup de choses. Avec le temps, elle a prit l'habitude de garder ses distances avec les autres filles, mais là, le contact s'est fait de manière naturelle, comme si elles pouvaient devenir....copines ?

« Et de quoi donner des couleurs à celles qui n'ont pas cette chance ! Je vous envie ! »

S'exclame Juliet dans un rire en tendant son bras vers sa cliente pour lui montrer sa peau claire. La jeune vendeuse n'est pas réellement jalouse, elle espère d'ailleurs qu'April le comprend ainsi. Enfin, elle n'est pas jalouse mais elle ne dirait pas non à une peau un peu plus halée. Et elle ne doit pas être la seule dans ce cas quand elle voit April arborer sa jolie peau naturellement bronzée. La vendeuse sourit en entendant la nouvelle remarque de la caissière. Être l'ange et le démon. C'est bien vrai. Ces deux robes sont complètement différentes et font ressortir deux personnalités contraires. Le sourire de la blondinette ne fait que s'agrandir quand la brune lui annonce qu'elle prend les deux. Un soulagement pour Juliet. Elle déteste qu'une cliente se la joue sympas avec elle, essaye plusieurs tenue puis tourne les talons sans rien acheter. Accompagnant April jusqu'à la caisse, Juliet passe derrière, à sa réelle place. Elle attrape les articles, retire les cintres puis les antivols. Elle tapote sur la machine électronique puis plie au fur et à mesure les vêtements qu'elle dépose délicatement dans un sac en papier rigide. Elle fait une rapide manipulation, qu'elle doit valider en passant son badge. April lui est sympathique, alors pourquoi ne pas lui faire profiter d'une réduction. Tous les moyens sont bons pour se faire des 'amies' (a).

« Ça vous fera, 52 dollars. Je vous ai fait vingt pour cents de réduction. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Sam 6 Oct 2012 - 13:14

April a beau venir d’une des familles les plus prétentieuses de Great Falls, la brune se fiche un peu des conventions. Elle est qui elle est, et que ça plaise ou non, elle ne changera pour personne, à part pour elle-même, si elle le désirait un jour. Quoi qu’il en soit elle est très naturelle et n’hésite pas à donner son nom à Juliet. En même temps, ici, elle n’est pas simplement elle-même à savoir sociable. Non. Elle essaye de créer un lien avec Juliet Miller, la petite aime de Max. Elle lui offrit un charmant sourire lorsqu’elle lui donna son prénom, et répondit poliment :

« Enchantée, Juliet. »

Sa ‘mission’ du jour était loin d’être désagréable. Même si elles ne semblent pas avoir des tas de traits de caractère communs – pour le peu que l’on puisse en dire après cinq minutes d’une relation vendeuse/cliente – Juliet à l’air de quelqu’un de bien et April se promet de tout faire pour ne pas la blesser, quoi qu’elle fasse par la suite. Si elle est très maladroite, la caissière ne fait jamais rien dans le but de blesser. Ca arrive parfois, peut-être même trop souvent, mais ça n’est jamais ce qu’elle veut.

Quoi qu’il en soit, elle essaya les deux robes, en demandant à chaque fois son avis à la vendeuse qui le lui donna. Le contraste entre la première et la seconde était assez flagrant et Juliet ne manqua pas de le souligner. Finalement, le teint d’April vint sur le tapis et elles échangèrent quelques mots à ce sujet avant qu’elle ne sorte de la cabine avec les deux robes, expliquant qu’elle les prenait toutes les deux et suivant Juliet jusqu’à la caisse. La vendeuse, très professionnelle, fait quelques manipulations, elle scanne, plie, ôte les antivols dans un ordre plus logique que celui énuméré et finalement, les vêtements finissent à l’intérieur du sac, avant qu’elle ne reprenne la parole.

Un peu surprise, April se sentit un peu envahie de remords, mais finalement, se lança.


« J’accepte à une condition : on ira boire un verre au Tom’s un de ces quatre pour vous remercier… »

Proposa-t-elle comme marché. En même temps, Juliet lui est sympathique donc elle ne triche pas vraiment… Si ?

« Et je promets que les histoires de mariages tout ça, c’était pour plaisanter bien sur, je ne voudrais pas que vous ayez peur ! »

Termina-t-elle sur une touche d’humour.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliet Miller
••• Vendeuse

Messages : 2201
Date d'inscription : 03/07/2011

Description du personnage
Age Age : 25 ans
Côté coeur Côté coeur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : Max Stanford

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Mar 9 Oct 2012 - 14:27

Juliet n'a pas de vrais amis. Elle est plutôt du genre solitaire depuis un moment maintenant. Depuis ses quatorze ans pour être précis. Et avec le temps, elle s'est habituée à cette solitude. Elle s'est rendue compte qu'elle n'avait peut-être pas vraiment besoin d'amis pour vivre. Car au fond, c'est quoi un ami ? Quelqu'un à qui il faut tout dire. Juliet était incapable d'en avoir, car elle était incapable de se confier à qui que ce soit si ce n'est sa mère. Aujourd'hui, les choses sont différentes. Elle s'est confiée à Max, elle est amoureuse..Peut-être bien qu'aujourd'hui elle est prête à avoir des amis. Pas seulement des connaissances qu'elle croise de temps en temps et avec qui elle peut rigoler. Si cela doit arriver, ça se fera naturellement. Elle ne veut pas forcer les choses ou forcer une personne à devenir son ami. Le lien se tissera tout seul comme il est en train de le faire avec April, la vendeuse de l'épicerie et actuellement cliente de Juliet. Elles rigolent bien et c'est plutôt cool.

Juliet est toute souriante, déjà parce que des clientes aimables comme April, ce n'est pas tous les jours qu'elle en rencontre, mais en plus parce qu'elle se sent à l'aise avec elle. Elle n'a pas peur de franchir la barrière vendeuse/cliente, ou d'être trop familière alors qu'elle est dans un milieu professionnel...La jolie blonde en oublierait presque qu'elles sont justement dans son milieu professionnel et qu'elle est en train de vendre deux robes à la jolie brune. A ce sujet, elle se décide qu'elle peut bien lui faire une petite réduction, vu qu'elle lui est bien sympathique.

« Si vous voulez ! Ce sera avec plaisir ! »

Confirme la demoiselle en tirant sur le ticket de caisse pour l'arracher de la machine et le déposer dans le sac de sa cliente, au dessus des deux robes pliées. Elle lui tend le sac dans un sourire, loin d'être commercial, plutôt naturel. Elle rit suite à la nouvelle remarque de la brunette concernant le mariage dont elle lui avait parlé au tout début. Juliet adopte une moue déçue.

« Oh, cette fois c'est moi qui suis déçue ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
April James
••• Caissière

Messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé] Sam 13 Oct 2012 - 15:31

Plus April parle avec la jeune femme, plus elle se sent coupable de lui mentir. Elle a l’impression de lui jouer un mauvais tour, alors qu’elle n’a vraiment rien contre elle, elle la trouve gentille, serviable, bref vraiment très chouette. Elle a l’impression que Max a de la chance de l’avoir et elle espère qu’il se battra pour elle, pas qu’il la rayera de sa vie du jour au lendemain, comme il l’a fait avec la caissière. Si sa raison était valable, elle était peut-être quand même un peu légère que pour rayer une amitié si longue et si forte !

Bref, April a choisi ses deux tenues, les a essayées et se retrouve finalement à la caisse, du côté cliente pour une fois. Elle sort donc la carte de crédit de sa maman qu’elle va – au final – fort peu user. Pas grave, elle ira s’acheter des chaussures un peu plus loin (a). Le geste commercial de Juliet la surprend un peu, et en même temps en rajoute une couche de culpabilité. Histoire de ne pas en rester là, parce que c’était sa « mission » et qu’à présent elle en avait réellement envie, elle proposa à la jolie blonde qu’elles aillent boire un verre, un de ces quatre, pour la remercier. Un large sourire sincère prit place sur les lèvres de la brune quand Juliet accepta.

Elle introduisit la carte bancaire dans l’appareil prévu à cet effet, composa le code et finalement, la retira, lorsque l’engin émit un bruit avant d’afficher que la transaction était acceptée. Elle rangea la carte dans son portefeuille avant de prendre le sachet que lui tendait la vendeuse.


« Parfait ! On fera ça alors. »

Ne pouvant s’empêcher trop longtemps de faire le pitre, elle crut bon ajouter que Juliet n’avait rien à craindre, que les histoires de mariages énoncées plus tôt, c’était juste pour plaisanter.

« Ah bah dans ce cas, disons un verre… et plus si affinités ! »

Elle se mit à rire de sa propre bêtise. C’est bien la première fois qu’elle fait des avances à une femme. Enfin, sauf pour plaisanter. Ca ne la gêne pas, puisqu’elle est sure et certaine de sa sexualité. Elle doit juste parfois veiller à ne pas trop en faire, pour ne pas que les personnes autour d’elle ne s’interrogent ^^.

« Merci pour les conseils et le service nec plus ultra ! »

Dit-elle finalement, avant de prendre la direction de la porte. Elle se retourna, avant de saluer la vendeuse :

« Bonne journée, et à bientôt ! »



FIN DE LA SCENE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Heaven knows what a girl can do [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Heaven knows what a girl can do [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG City - Great Falls :: ~ Great Falls & ses environs... :: GF - Les lieux publics :: Rues de Great Falls-
Sauter vers: