AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

"Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 19 Juil 2012 - 13:24

A peine Rudy s'est-il installé dans la petite ville de Great Falls qu'il n'a déjà plus un comportement irréprochable. Pourtant il s'est promis de faire un effort pour ne pas faire de conneries et éviter de se faire remarquer négativement ici. Mais ce soir c'est différent. Il ne fait rien de mal à ses yeux, et même s'il risque de se faire mal voir si quelqu'un le repère, il ne risque rien de trop grave à dessiner sur les murs d'un bâtiment abandonné après tout... Et puis, ça lui a tellement manqué de ne plus pouvoir graffer, qu'il ne peut pas s'empêcher de reprendre cette activité maintenant qu'il en a la possibilité.

C'est ainsi que ce soir, une fois qu'il n'y pratiquement plus personne dans les rues, le jeune homme sort de chez lui, un sac sur le dos contenant le matériel nécessaire à faire une belle œuvre. Il est vêtu d'un simple jean, et d'un tee shirt noir par dessus lequel il a mis une veste à capuche, sombre également, pour cacher ses tatouages et éviter de se faire trop rapidement repérer. Une habitude qu'il avait prise avec l'expérience...

Depuis les quelques jours qu'il vit ici, le brun a eu le temps de visiter un peu les lieux, et il a notamment vu un grand hangar un peu après la sortie de la ville. Les fenêtres cassées et la végétation qui commence à envahir les murs laissent aisément penser que l'endroit est à l'abandon depuis un bon moment... Alors forcément, un tel lieu a donné des idées à Rudy !

La nuit claire de ce soir lui parait idéale pour se rendre là bas. Après quelques minutes de marche, il arrive sur les lieux, désert comme il s'y attendait. Il pose donc son sac par terre, reste un instant à observer le mur devant lui. Une fois l'inspiration trouvée, il se met à l'aise et en lève sa veste, puis sort les premières bombes de peinture et commence à réaliser son dessin, simplement éclairé par la pleine lune qui brille cette nuit dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 19 Juil 2012 - 16:48

Les vacances n’ont rien d’une bénédiction. Ça laisse beaucoup trop de temps pour réfléchir, penser, beaucoup moins d’occupations. Leslie était réellement contente de passer cette année, de confirmer, en quelque sorte, qu’elle est bien à sa place et qu’elle va s’en tirer à merveille. Dans tous les cas, elle est prête à se battre, pour elle, mais également parce qu’elle a envie que certaines personnes soient fières d’elle. En fait, qu’on la considère comme une adulte suffirait dans ce cas. Mais on ne se défait pas facilement de l’étiquette d’ancienne élève un peu paumée. Leslie soupire légèrement, puis chasse cette idée de son esprit.

Ecouteurs dans les oreilles, musique à fond, elle sort discrètement de sa chambre, puis de la maison des Graham. Impossible de fermer l’œil, alors autant jouer les oiseaux de nuit. C’est quelque chose qu’elle apprécie tout particulièrement et qu’elle fait souvent. Marcher dans la nuit noire, sans forcément avoir de but. Juste pour avoir la paix, être seule avec ses démons. Un t-shirt enfilé à la va vite accompagné d’un leggings imprimé confortable fera l’affaire. Elle enfile également une jaquette ouverte, pour garder les mains dans les poches. Il n’y aura probablement personne pour la regarder de travers. Et quand bien même, c’est un sentiment qu’elle adore, même si ce ne sont pas des gentillesses que l’on murmure sur son passage (a)

Avant, c’est à une soirée qu’elle se serait rendue, mais elle ne les fréquente plus depuis un bail désormais. L’ambiance ne l’encense jamais, l’ennuie même. En arrivant dans un endroit un peu « abandonné » de la ville, une ombre la fait réagir et tourner la tête. Ce n’est que lorsqu’elle retire un écouteur qu’elle entend un bruit. Par précaution, elle met son lecteur mp3 en pause et s’avance.

N’importe qui de censé ou de normal aurait surement pris la poudre d’escampette. Ce n’est pas l’option que choisit la jeune femme aux cheveux roses. Au contraire, elle s’approche, quitte à se faire remarquer, son regard détaille ce qu’il est en train de faire. Sauf que, de là, on ne voit pas encore grand chose ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 19 Juil 2012 - 22:06

Commençant à graffer et retrouvant rapidement le plaisir que cela lui procure, Rudy regrette tout de même de ne pas avoir de musique pour pouvoir se plonger complètement dans sa bulle. Il y pensera la prochaine fois... Cela ne l'empêche tout de même pas d'apprécier le moment. Il dessine d'abord les contours des personnages qu'il a l'intention de peindre sur le mur, afin d'avoir une idée générale de ce que son 'œuvre' donnera. Il est peu éclairé pour travailler ce soir, mais ses yeux ce sont à présent habitués à cette pénombre, et cela ne le dérange donc plus vraiment.

Tranquillement concentré sur ce qu'il fait, un bruit le sort brusquement de ses pensées. Il s'arrête et tourne la tête pour voir de quoi il s'agit. Il se retrouve alors face à une jeune femme qui s'approche de lui silencieusement. Il ignore s'il doit la craindre ou non, mais de toute manière, c'est trop tard pour se faire la malle, elle l'a déjà vu, et a dû remarquer tous les tatouages sur ses bras et son visage qui sont assez caractéristiques pour l'identifier... Rudy la détaille un instant. Le faible éclairage de la lune ne permet pas de très bien la voir, mais l'ancien dealer constate quand même qu'elle a un look particulier elle aussi, avec ses cheveux roses et sa tenue très coloré. Il finit par prendre la parole.

Qu'est ce que tu veux ?

Demande-t-il, méfiant. Il ne connait pas les intentions de cette fille, si ça se trouve elle va s'empresser de le balancer aux flics ? Il espère que ce ne sera pas le cas... Son tutoiement peut paraitre malvenu puisqu'ils ne se connaissent pas, mais Rudy a tendance à parler ainsi à tout le monde alors, il n'y fait même pas attention. Reste à espérer qu'elle ne le prenne pas mal, et surtout qu'elle ne soit pas là dans un mauvais but...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 19 Juil 2012 - 22:44

Pas étonnant qu’on la trouve bizarre au premier coup d’œil. Leslie est quelqu’un de relativement renfermée, toujours cachée derrière une sorte de masque. En plus de s’habiller d’une manière qu’on remarque et qu’on qualifie bien souvent d’excentrique, elle a également des manières étranges. Comme celle de préférer une bonne marche dans la noirceur de la nuit plutôt qu’une soirée télévision, ou des heures de sommeil. Ce n’est pas de sa faute si elle est rongée intérieurement par ses démons. Ce n’est pas non plus de sa faute si elle est passée au travers de toutes ces choses avant de trouver un semblant de calme à Great Falls. Mais ça fait d’elle ce qu’elle est à l’heure actuelle. Même ses troubles d’ordres psychologiques, elle ne les échangerait pas ~

Apparemment, elle n’est pas la seule à avoir de mauvaise manière, à en juger par la présence, probablement masculine qu’elle repère. Ce n’est pourtant pas un lieu très fréquenter, même loin de tout en fait. Mais au lieu d’avoir peur et de déguerpir – on ne sait jamais qui traine dans ces endroits glauques – Leslie s’approche. C’était idiot de croire qu’elle pourrait passer inaperçu. Il a tôt fait de se retourner. L’accueil n’est pas vraiment chaleureux.

Moi ? Rien, j’me ballade. »

Répond simplement Leslie. C’est à ce moment-là qu’elle remarque le style plutôt particulier de son interlocuteur. Autant dire que, de loin en tout cas, ça lui plaît bien. Elle s’approche, prenant un certain plaisir à jouer avec le feu :

J’hésitai à appeler les flics. Mais ça va, ça m’a pas l’air si moche c’que t’es en train de faire (a) »

Un sourire étire légèrement ses lèvres. C’est une sorte de compliment déguisé. Pour être honnête, Leslie aime beaucoup tout ce qui est en rapport avec l’art, Street Art compris. Ce qu’elle n’apprécie pas, en revanche, ce sont ces gens qui « ruinent » tout, que ce soit en écrivant ou en dessinant n’importe quoi, n’importe où. Ça ne semble clairement pas être le cas du garçon. Et puis, ce n’est pas comme si elle avait vraiment songé à contacter la police. Il y a d’ailleurs de fortes chances pour qu’elle ait oublié son portable sur la table chez elle ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 20 Juil 2012 - 19:42

Rudy ne pensait vraiment pas être dérangé ce soir. Déjà que Great Falls ne doit pas être une ville très animée, la campagne qui l'entoure doit logiquement être complètement déserte une fois le soleil couché... Et pourtant, le jeune homme entend du bruit, puis constate une présence non loin de lui. Il n'est pas très chanceux comme gars il faut dire, il n'y a pas de raisons qu'il ait plus de chances ici... A toute les coups il va avoir des problèmes avec cette fille. Il ne l'accueille pas vraiment chaleureusement pour le coup. Il se méfie en fait, il ne sait pas qui elle est ni ce qu'elle vient faire ici. C'est donc la première question qu'il lui pose, et la réponse de la jeune femme la rend encore plus louche...

Il la regarde, intrigué lorsqu'elle fait une remarque. Elle est sérieuse ou c'est de l'humour ? Il devrait sans doute se détendre le petit, ce qui lui permettrait de penser qu'elle ne lui veut visiblement aucun mal. Mais il n'arrive pas à raisonner de cette manière. Pourtant, c'est plutôt un compliment qu'elle vient de lui faire, il devrait être flatté... Mais lui reste plutôt fixé sur le début de sa phrase en fait...

J'me permettrais pas de peindre sur ce mur pour faire un truc moche...

Répond-il, esquissant à peine un sourire. Il n'est pas particulièrement prétentieux à la base, mais ce qu'il veut dire par là, c'est qu'il ne fait pas partie de ces mecs qui écrivent de manière laide des messages inutiles sur des bâtiments... Pour lui, ce n'est pas vraiment un art dans ce cas là, c'est juste de la dégradation de bâtiments.

Sérieusement, qu'est ce qu'une fille seule vient faire ici au beau milieu de la nuit ?

Demande ensuite le tatoué, toujours intrigué par la jeune femme. La plupart des filles de son âge flipperaient d'aller dans un endroit isolé comme celui là, et encore plus en le voyant d'ailleurs. Elle ne semble même pas méfiante à son égard, c'est sans doute ça qui est le plus étrange...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 20 Juil 2012 - 21:30

Tout comme lui, Leslie ne s’attendait pas à tomber sur qui que ce soit ce soir, surtout pas dans les environs. Mais force est de constater qu’ils ont eu à peu près la même idée et qu’ils se sont trouvés. Sur le coup, elle ne saurait dire si c’est une chance ou non. Une chose est cependant certaine, il attise sa curiosité. Ce qu’il fait plus exactement. Notamment, le bruit des bombes de peinture. Leslie s’approche. Il ne tarde pas à la repérer, une discussion se lance. On ne peut pas dire que cette dernière soit très chaleureuse. Mais ce n’est pas cela qui rebute la jeune femme.

Leslie se permet de faire une remarque, un trait d’humour. Ça ne fait pas vraiment mouche. Mais ce qu’il lui apprend la rassure, lui plaît bien. L’art est bien la seule chose qui fascine la jeune femme. Et s’il y a bien quelque chose qu’elle déteste, c’est de voir des abrutis n’ayant rien de mieux à faire que de la dégradation de lieu public ~

J’attends de voir… »

Le met-elle au défi, esquissant un sourire un peu plus large. Elle le croit sans mal, mais il n’empêche que c’est vrai, elle est curieuse de voir le résultat. En fait, quitte à rester éveillée, la jeune femme aux cheveux roses resterait volontiers là à le regarder faire.

Lorsque le garçon l’interroge, Leslie se contente de hausser les épaules.

Mes démons sont plus effrayants que la nuit noire.

J’en deviens même poète… x)
»

Si la jeune femme le dit en riant doucement, comme une sorte de blague, ça n’empêche pas cela d’être véridique. La dépression, les troubles alimentaires, on ne s’en sort jamais vraiment. Il peut la prendre pour une folle, ce serait légitime. Son regard reste posé sur lui, elle le détaille. Tant qu’à faire, et maintenant qu’ils ont fait un peu plus « connaissances », elle se permet de s’avancer vers lui.

Sympa tes tatouages. »

Souffle-t-elle en portant une attention toute particulière aux dessins sur sa peau auxquels elle n’avait pas forcément fait attention au départ ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Dim 22 Juil 2012 - 18:52

Le 'défi' que lui lance cette inconnue décroche un sourire à Rudy. A vrai dire, il n'a pas pour habitude d'avoir un avis extérieur ses œuvres. Seuls les autres 'artistes' avec qui il trainait parfois son au courant des tags qu'il a pu faire, et comme ils étaient du genre à graffer ensemble, ils ne prenaient pas vraiment le temps de se complimenter les uns les autres... Après, quelqu'un qui n'y connait rien dans le domaine risque d'avoir un avis pas très constructif mais bon, c'est pas désagréable non plus d'entendre de simples compliments (a).

Le grand brun cherche tout de même à savoir ce qu'elle vient faire ici à une heure pareille, puisqu'il trouve cela assez louche finalement. Sa réponse l'étonne un peu. Il esquisse tout de même un sourire, même s'il a l'impression que ce qu'elle dit a bien plus de profondeur que ce qu'elle veut laisser paraitre. Il a connu ça aussi, de passer des nuits entières sans pouvoir dormir, où à vouloir rester éveillé plutôt que risquer de replonger dans un cauchemar... Alors il estime que cette réponse est valable, et sans doute pas un mensonge, ce qui lui permet de se détendre un peu, et de moins voir la jeune femme comme un ennemi potentiel. Le brun préfère ne pas insister davantage sur le sujet, jugeant que ce serait malvenu puisqu'ils ne se connaissent pas, et la jeune femme n'a sans doute pas envie d'étaler sa vie à un inconnu.

Merci.

Répond-il dans un sourire amical à sa remarque à propos des tatouages. Peu de gens semblent apprécier tous les dessins qu'il a sur le corps à vrai dire, mais ça ne l'étonne pas tellement que cette fille aime. Parce que même s'il ne lui voit pas de tatouages apparents, elle a tout de même un look assez atypique elle aussi finalement. Un look que Rudy trouve sympa d'ailleurs, même s'il ne le lui dit pas à voix haute. Pas très doué pour le compliment le garçon, alors il préfère éviter.

Je m'appelle Rudy au fait. Rudy Davis.

Se présente-t-il finalement. Il ignore si cette fille compte rester un moment là ou non, mais finalement, le jeune homme ne serait pas contre un peu de compagnie alors il espère que ce sera le cas.

C'est mon vrai nom que je t'ai donné, alors j'espère que tu vas pas me balancer aux flics..!

Ajoute le tatoué dans un sourire. D'habitude il se montre plus méfiant que cela envers les inconnus, et il lui faut davantage de temps pour se sentir à peu près à l'aise et "en sécurité" avec quelqu'un. Mais là il sent un bon feeling avec elle, sans trop s'expliquer pourquoi, alors il n'a pas de mal à se présenter malgré le fait qu'elle pourrait se servir de cette information contre lui...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Dim 22 Juil 2012 - 20:21

Apparemment, Leslie n’est pas la seule à avoir de la peine à dormir. Elle ne s’attendait pas à prendre un garçon sur le fait, le surprendre en train de taguer un vieux bâtiment. Mais c’est finalement une sorte de heureux hasard. Elle est curieuse de voir ce que le dessin va donner. En fait, elle est curieuse à propos de lui, tout court. Son style interpelle, est tout particulier, il ne lui semble pas l’avoir déjà vu auparavant, elle s’en serait souvenue ! Courageuse, ou peut-être stupide, la jeune femme n’a pas peur de s’approcher, de faire la conversation. Son humour ne fait pas toujours mouche, mais elle ne se gêne pas le moins du monde de s’en servir. En réalité, elle n’a jamais eu l’intention de le dénoncer. Et surtout, si elle voulait le faire, elle ne se serait pas laissé voir ~

Si sa réponse quant à ce qu’elle fait là en pleine nuit peut paraître fantaisiste, c’est la stricte vérité. Leslie est rongée par ses démons, son passé ne cesse de la rattraper, elle ne s’en sort pas. Parfois, la jeune femme a l’impression de faire surface, que tout va bien. Mais elle ne tarde jamais à replonger. Enfin, tant que ça se traduit seulement par du sport de manière excessive, et une surveillance accrue de tout se qui franchit ses lèvres.

Portant une attention toute particulière aux dessins sur les parties du corps visible du garçon, l’étudiante le complimente.

Leslie Stevens »

Souffle-t-elle, esquissant un sourire. Une rencontre, en pleine nuit, en périphérie, dans un endroit un peu paumé. C’est nettement plus original que dans un bar ou une boîte de nuit. Et ça a un avantage certain puisque la jeune femme n’aime pas les endroits pleins de monde. Ici, en revanche, ils sont tranquilles. Elle ne peut s’empêcher de rire doucement lorsqu’il reparle de police (a)

T’es du coin ? Non parce que, sinon, j’ai pas vraiment besoin de nom pour te retrouver (a) »

Leslie sourit. Les jeunes hommes tatoués de cette manière, ça ne court pas les rues à Great Falls. A Milwaukee non plus, si ça se trouve. Si vraiment elle avait envie de le dénoncer, la police devrait pouvoir lui mettre facilement la main dessus. Mais ce n’est évidemment pas le but !

Ça t’ennuie pas si je reste ? »

L’interroge-t-elle. Bien qu’ils ne se connaissent pas, Leslie se sent à son aise. En fait, ça ne peut pas être pire que de se retrouver seule, enfermée dans son esprit. Elle est loin de se douter qu’il puisse comprendre ce qu’elle ressent, et il vaut mieux que ça reste ainsi puisqu’elle n’est pas de celle à aimer s’épancher sur ses sentiments ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Mar 24 Juil 2012 - 20:01

Cela fait des années que Rudy a un sommeil perturbé, et c'est sans doute ce qui lui a permis de réaliser autant de tags d'ailleurs. A l'époque où il dealait, et même avant en fait, le brun avait pris l'habitude de se fumer un joint avant d'aller dormir, et cela lui permettait de dormir un peu mieux. Mais maintenant qu'il touche plus à ça, difficile pour lui de rester des heures dans son lit... Alors il sort, comme cette nuit. Une habitude peut être mauvaise, mais qu'il n'a pas l'intention de quitter.

Il se présente finalement, et tâche de mémoriser le nom de cette fille quand elle fait de même. Leslie, la fille au cheveux roses. Il devrait pouvoir s'en rappeler. Et puis, leur rencontre est assez atypique pour qu'il s'en souvienne. Plus détendu maintenant qu'il est à peu près sûr qu'il ne craint rien avec elle, Rudy se permet une touche d'humour. A sa remarque, le garçon jette un coup d'oeil à ses propres bras, avant de regarder à nouveau Leslie.

Pas faux... Constate-t-il dans un sourire, songeant qu'effectivement, il ne doit pas y avoir grand monde dans le coin avec autant de tatouages. T'habites Great Falls aussi toi ?

Si c'est le cas, elle ne doit pas passé inaperçue non plus elle, puisque son look aussi sort de l'ordinaire. Quelque part cela lui ferait plaisir de savoir qu'il n'est pas le seul à avoir un physique un peu particulier dans la petite ville, il se sentirait moins 'étrange'.

Nan, du tout. Par contre si tu veux voir le résultat, faut quand même que je continue..!

Lui répond-il ensuite dans un nouveau sourire. Il peut peindre et discuter en même temps sans vraiment que cela ne le dérange à vrai dire. Au contraire, un peu de compagnie n'est jamais de refus quand elle est bonne. Son regard se tourne donc vers le travail qu'il a commencé. Il secoue sa bombe de peinture un coup avant de reprendre. Le bruit de l'objet est assez faible pour qu'ils puissent continuer de s'entendre de toute manière.

Alors, tu fais quoi dans la vie Leslie ? A part te promener dans des endroits glauques la nuit... x)

La questionne le jeune homme pour la connaitre un peu mieux, jetant un regard en sa direction tout en restant concentré sur son travail.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Mer 25 Juil 2012 - 20:15

Les deux jeunes gens ont peut-être plus en commun qu’on pourrait le croire au premier abord. De son côté, Leslie n’a eu une consommation de cannabis que très brève, elle ne sait donc pas vraiment ce que c’est qu’être en manque ou d’en avoir besoin. Mais elle a des démons très profondément ancré en elle, qui ne la quitteront probablement jamais et desquels elle ne peut parler à qui que ce soit sous peine d’être prise pour une folle furieuse ou renvoyée en institut. Si elle n’a jamais fait un tour par la case prison, la jeune femme imagine que ça doit ressembler à ce genre d’hôpital censé vous aider à vous en sortir…

Rudy, le tatoué. Elle s’en souviendra à coup sûr. Peut-être que c’est grâce à ce moment inédit et que ce dernier volera en éclats dès que le jour se lèvera, mais il lui semble que le courant passe très bien entre eux. Se sentant à l’aise, la jeune femme décide de rester au lieu de continuer à marcher seul dans le noir.

Ouais. »

Confirme-t-elle, sans en dire un mot de plus. Son parcours n’est pas très intéressant. Personne n’a besoin de connaître son passé, ses problèmes comportementaux, sa tentative de suicide, le désintéressement total de sa mère. C’était un véritable champ de bataille avant qu’elle ne débarque à Great Falls, il y a déjà quatre ans… Le temps passe tellement vite !

La jeune femme est ravie de la tournure de la situation, elle acquiesce d’un signe de tête pour lui dire de continuer sans problème. Elle ricane doucement à sa question.

Je dévore les inconnus quand ils ont le dos tourné (a) »

S’amuse Leslie, esquissant un très léger sourire. Certains diront qu’elle a un humour particulier, noir parfois. C’est toujours mieux que ces moments où elle le perd complètement et se braque au lieu de rigoler. Ça arrive. Mais pas ce soir.

Non, ça c’est seulement un passe-temps. Je vais à l’uni… En stylisme.

Et toi alors ? A part dégrader les bâtiments ? x)
»

Encore une fois, ça n’a rien d’une critique mais bien une sorte de trait d’humour. Elle l’a dit tout à l’heure, ce qu’il fait à l’air d’être de l’art et non pas un gribouillis sans forme et sans sens comme on en voit beaucoup trop dans les sous-sol des métro ou dans les quartiers un peu glauques. Le regard de la jeune femme balaie les environs, le sol, elle balaie un peu avec ses pieds, puis s’assied en tailleur par terre. Elle se fiche pas mal de se salir, elle n’est pas du genre précieuse à piquer une crise si elle se casse un ongle ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 26 Juil 2012 - 16:50

Rudy ne connait rien de cette fille, et ignore complètement ce qu'elle a pu endurer avant d'arriver à Great Falls. Quand elle 'explique' ce qui la pousse à sortir ainsi, seule en pleine nuit, le tatoué suppose qu'elle non plus, elle ne doit pas avoir une vie toute rose pour se retrouver à faire des insomnies de la sorte... Leurs histoires ne sont peut être pas comparables, mais Rudy à l'impression qu'ils peuvent se comprendre, et c'est un sentiment assez agréable. D'ailleurs, même s'il se méfie d'elle au départ, il se sent rapidement bien en sa compagnie.

Elle décide de rester un peu ici, et Rudy reprend son 'travail' tout en poursuivant la conversation, la questionnant pour en apprendre davantage à son sujet. A sa réponse, il s'éloigne d'elle en faisant un vif pas en arrière, la regardant l'air faussement apeuré par la nouvelle, avant de se mettre à rire. Elle a un humour assez spécial, mais il plait à Rudy.

Même pas peur, je suis armé de toute façon (a).

Répond-il une fois avoir retrouvé son sérieux, tout en se remettant à graffer. Bien sûr, il parle de sa bombe de peinture comme arme, il n'a pas de flingue sur lui hein. x) Certains auraient pas de mal à y croire sans doute, vu le genre du garçon, mais en réalité il n'a jamais aimé les armes à feu. Quand il était dealer il en avait une, pour effrayer si besoin, mais il n'a heureusement jamais eu à s'en servir. Il apprend finalement qu'elle est étudiante en stylisme.

Ah ouais ? ça doit être sympa comme truc ! ça te plait ?

Honnêtement, les études n'ont jamais été le truc de Rudy, et il se verrait mal à étudier le stylisme, ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. C'est cela dit un domaine qui lui semble interessant à étudier, pas comme les maths ou la littérature... Il fouille dans son sac pour sortir un bombe de peinture d'une couleur différente avant de répondre à sa question.

Pas grand chose d’intéressant je t'avouerais... Je cherche du taf...

Rudy vient d'arriver en ville, alors il n'a pas encore décroché de boulot, mais il espère que ce sera bientôt le cas. Financièrement parlant, il ne peut pas se permettre de rester des semaines à glander...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 27 Juil 2012 - 11:27

La réaction du garçon arrache un léger rire à Leslie, pourtant, Dieu sait qu’elle n’est pas la fille la plus expressive qui existe. En temps normal, elle est plus réservée, pas forcément discrète en fait, mais elle évite soigneusement de dévoiler quoi que ce soit à son sujet. Son exubérance cache ses faiblesses.

Arrête, c’est moi qui vais commencé à avoir peur (a) »

Souffle-t-elle, sans savoir s’il a effectivement une arme sur lui, ou s’il s’agit uniquement de peinture. A vrai dire, quoi que ce soit, ça ne réussit pas à la rendre méfiante. Pourtant, c’est de rigueur, tout le monde dirait qu’il faut se méfier des inconnus, ne pas leur parler. D’un autre côté, si personne ne fait le premier pas, on ne peut se débarrasser de cette étiquette stupide. Dans tous les cas, quoi qu’il arrive, la jeune femme se sent suffisamment à l’aise pour « courir ces risques ». Ce n’est pas parce qu’il a un look atypique qu’il va forcément en devenir dangereux. C’est même le contraire à son sens…

Ouais, c’est plutôt sympa. »

Confirme la jeune femme aux cheveux roses, au sujet de ses études. Ça reste malgré tout des cours. Il y a des parties nettement plus ennuyeuses que d’autre. Mais, dans l’ensemble, ça lui plaît. Heureusement d’ailleurs, puisque c’est pour ça qu’elle a trimé au lycée, pris sa vie un peu en main. C’était plus que nécessaire à l’époque. Leslie l’interroge en retour, curieuse de savoir ce qu’on peut faire dans le coin. La réponse la surprend.

A Great Falls ? Tu débarques dans une petite bourgade à l’esprit étriqué pour trouver du taf ? C’est courageux… »

Ou stupide. Leslie n’est pas certaine de savoir laquelle est la meilleure réponse. Dans tous les cas, ce dont elle est sûre, c’est qu’il y a surement plus à faire partout ailleurs. Mais il a peut-être une raison. Une raison semblable à la sienne pour s’être échoué ici et pas dans une autre ville ! La sienne, c’est sa famille. Une tante, du côté de sa mère, son mari et leur fille qui ont bien voulu la recueillir. Elle, le petit oisillon blessé qui souhaitait mettre un terme à son existence pour soulager le poids qui pesait sur les épaules de sa mère.

Ses pensées s’égarent l’espace d’un instant. Des souvenirs douloureux lui reviennent en mémoire. Impossible de s’y soustraire. Peut-être qu’elle ne méritait pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 27 Juil 2012 - 21:14

Rudy sourit à sa remarque. Il jette un regard vers Leslie avant que ses yeux se posent à nouveau sur le mur qu'il est en train de peindre, histoire de ne pas faire n'importe quoi. Il reprend alors la parole.

Y'a de quoi... Je suis un psychopathe, personne t'as prévenu ? Je pensais que la nouvelle avait déjà fait le tour de la ville...

Explique-t-il en gardant tout son sérieux. C'est peut être risqué comme humour, la pauvre elle risque de flipper pour de bon au final, elle ne le connait pas après tout... Et puis, il n'est pas au courant des derniers potins qui circulent à Great Falls, mais il sait que dans cette ville les nouvelles vont très vite, alors ça ne l'étonnerait même pas que la plupart des habitants soient au courant qu'il a fait de la taule... Enfin, il espère tout de même que ce n'est pas le cas, une telle réputation ne l'aiderait sans doute pas à se faire accepter par les habitants...

Tu sais déjà quel métier tu veux faire après ça ?

Lui demande le tatoué après avoir appris que la jeune femme étudie le stylisme à l'université. Il ignore à quelle année de son cursus elle est rendue, si ça se trouve elle a bientôt fini et a déjà une idée précise du parcours professionnel qu'elle souhaiterait avoir plus tard ? Ou pas...

Pas vraiment en fait. J'ai pas trop eu le choix on va dire...

Avoue le brun. Sa décision n'a rien de courageux en réalité. Ce qui aurait été plus courageux sans doute, c'est d'aller ailleurs justement. Parce qu'honnêtement, il n'avait pas envie de vivre à nouveau ici... Sauf que sans argent, pas facile de se refaire une vie. Il a donc accepté l'aide de son père, même s'il aurait préféré pouvoir se débrouiller seul.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Sam 28 Juil 2012 - 15:44

Dans la mesure du possible, Leslie préfère éviter de se mêler des rumeurs qui courent en ville. En fait, même si ça fait plus de quatre ans qu’elle vit à Great Falls, elle se sent toujours, la plupart du temps, comme une étrangère. Qui plus est, son cercle d’amis n’est pas très étendu, alors autant dire que sa « participation » aux bruits qui courent se limite à ce qu’elle entend ci et là à l’extérieur. Mais ça ne l’intéresse pas vraiment. Rien ne vaut de se faire une opinion des autres en direct.

Ça ne tardera pas si on me retrouve en morceaux x) »

Commente la jeune femme, un sourire aux lèvres. Il pourrait sortir une arme qu’elle ne réagirait pas différemment. En fait, sa compagnie lui plaît, elle est prête à prendre les risques qu’il faudra. On ne va pas à l’encontre du destin. Même si, Leslie doute sérieusement de son intention de lui faire du mal. Seul l’avenir le lui dira en fait.

Lorsqu’il l’interroge sur ce qu’elle veut faire, elle ne peut que rire doucement puisque ça lui semble être évident (a) Enfin, l’intention de base en tout cas. Mais après, on ne sait jamais. C’est ce que Leslie ne tarde pas à lui dire, pensive.

Hm, styliste ? J’imagine que je partirai d’ici pour New York peut-être. Mais j’en sais trop rien encore. Qui vivra, verra… »

Il lui reste encore quelques années d’étude avant de se décider. L’idée sera ensuite de trouver un travail, ou alors, de partir avec un sac à dos, tenter sa chance. On ne peut pas savoir à l’avance ce qui va se produire. Encore moins si ses études vont servir à quelque chose ou si elle finira sa vie serveuse dans un restaurant minable ou vendeuse dans une grande surface.

C’est ensuite au tour de Rudy de se « confier ». Ce qu’il lui apprend, le fait qu’il lui apprenne ne pas avoir eu le choix l’interpelle. Finalement, ils ont peut-être un vécu similaire. Enfin, il y a de grandes chances aussi, que ça n’ait rien à voir. Après tout, il n’a pas l’air d’être une gamine en détresse terrorisée par le noir l’idée même de se nourrir.

C’est quoi l’histoire ? »

L’interroge-t-elle, fronçant légèrement les sourcils. La curiosité la pique. Avec un peu de chance, il acceptera de la satisfaire ? (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Mer 1 Aoû 2012 - 18:25

J'avoue... Faut mieux que j'évite de te tuer du coup...

Admet le jeune homme, l'air faussement déçu. Si un meurtre se produit à Great Falls peu de temps après son arrivée, il y aurait de forte chances qu'il soit suspecté, et il n'a clairement pas envie de refaire de la taule pourtant ! Enfin, il ne craint rien en réalité, puisqu'il n'a rien d'un assassin... Une chance pour Leslie sans doute x).

Il l'interroge ensuite sur ce qu'elle fait dans la vie, et le métier qu'elle compte faire plus tard. Il n'y connait rien à ce domaine d'étude, alors il s'imagine qu'il ouvre également des portes vers des métiers peu connus, mais il apprend finalement sans surprise qu'elle souhaite devenir styliste.

ça te plairait de partir d'ici ?

Demande-t-il ensuite quand Leslie explique qu'elle devra surement partir pour New York. Lui aimerait bien aller ailleurs qu'ici, dans une grande ville ! Au moins il passerait inaperçu là bas, et pourrait se refaire une nouvelle vie sans avoir autant de regards posés sur lui sans arrêt ou des rumeurs qui courent à son sujet... Enfin, comme il le dit à la jeune femme, il n'a pas vraiment le choix pour le moment...

C'est... long. En gros j'ai plus de thune et j'avais la possibilité à Great Falls d'avoir une maison gratuitement, au moins quelques temps, alors je pouvais pas me permettre de dire non...


Même s'il assume son passé et le fait qu'il soit allé en prison, Rudy n'est pas non plus du genre à raconter les détails de sa vie à tout va... Il n'a pas non plus envie d'embêter la demoiselle en la noyant sous les anecdotes inutiles...

ça fait longtemps que tu vis là toi ?
L’interroge ensuite le brun.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 2 Aoû 2012 - 14:57

Une prochaine fois XD »

S’entend dire la jeune femme en riant. Ce soir, Leslie se sent d’humeur à faire de l’humour. Même si généralement on lui reproche d’en avoir un plutôt particulier, ça ne semble pas choquer son interlocuteur. Au contraire puisque tous les deux se prêtent au jeu ! A croire qu’ils sont fait pour s’entendre tous les deux. Sur un point « physique » également puisqu’ils ont tous les deux un style particulier. La différence vient du fait que lui, ce ne sont pas des cicatrices qui marquent son corps mais des tatouages.

Ils parlent ensuite d’eux, de ce qu’ils font à présent. Leslie lui parle de ses études de stylisme, tout comme de son envie de faire carrière ailleurs. Elle hoche positivement la tête.

Ouais, enfin j’en sais trop rien. De toute pour bosser dans la mode, je serai bien obligée. Mais je pense que je reviendrai toujours ici. »

C’est devenu son point de repère. Peu importe que sa tante et son oncle ne soient plus ici, il lui reste encore sa cousine, ses souvenirs. C’est ici que sa nouvelle vie a commencé ! Son seul espoir de garder la tête hors de l’eau. Il est ensuite question de Rudy, Leslie l’interroge à son tour. Il reste cependant très vague. Ce n’est pourtant pas elle qui peut le blâmer puisqu’elle fait pareil.

Laisse moi deviner, problèmes de jeux ! Tu dois de la thune à des gars qu’il vaut mieux ne pas connaître ? Alors tu te planques x) »

On ne peut faire plus cliché que de penser qu’il puisse avoir des ennuis uniquement à cause de son air de mauvais garçon (a) En fait, elle ne fait que prêcher le faux pour connaître un peu mieux cette mystérieuse vérité.

Quatre ans, par là autour. J’ai pas eu le choix non plus. Longue histoire. Mais franchement, c’est pas si mal. Tu t’y feras très vite. »

C’est une sorte de promesse, le fait qu’il finira par se plaire un minimum même si Great Falls n’est de loin pas la ville la plus attractive qui existe ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 2 Aoû 2012 - 19:41

Ouais...

Acquiesce le brun dans un haussement d'épaules, avant de se mettre à rire lui aussi. Ils semblent avoir le même humour, et heureusement... La plupart des gens auraient sans doute pris la fuite à la place de Leslie, mais Rudy est ravi que ce ne soit pas son cas.

Ah ouais ? Pourquoi ?

L'interroge ensuite Rudy, curieux de savoir ce que Leslie trouve de si attirant à Great Falls. Lui y a vécu dix années de sa vie, et pourtant il n'avait pas particulièrement envie d'y revenir... Toujours à l’œuvre pour finir son graffiti, le tatoué écoute tout de même la jeune femme qui le questionne sur son passé. Il sourit à sa supposition.

Raté..!

Lance-t-il d'abord. il laisse un petit silence s'installer avant de finalement se décider à lui en dire plus.

J'avais un petit commerce avant, qui me rapportait pas mal. Mais il a pas plu aux flics qui ont fouillé mon appart...

Explique-t-il sincèrement. Il ignore pourquoi il raconte ça à cette fille sans la connaitre, sans même savoir vraiment qui est elle ni pourquoi elle semble vouloir en savoir tant sur lui... Mais il a étrangement confiance en elle, et l'impression qu'elle n'a aucune mauvaise intention. Et puis au pire, qu'est ce qu'elle peut bien lui faire ? Une mauvaise réputation ? Rudy s'en remettrait...

A toi de m'expliquer cette longue histoire alors.

Demande ensuite le jeune homme, curieux d'en savoir davantage sur elle. Il lui a bien fait quelques confidences, alors il a le droit d'en entendre aussi non ? (a)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Jeu 2 Aoû 2012 - 21:18

Une autre fois. Ça implique qu’ils seront amenés à se revoir. Enfin, en théorie seulement puisqu’en réalité, Leslie doute fortement que Rudy soit un tueur en série. Il est vrai que les apparences peuvent être trompeuses, mais pour l’instant, et tant qu’il ne l’aura pas découpée en morceaux, elle ne croit pas à cette thèse un seul instant. Cela dit, sans savoir pourquoi, la jeune femme a toujours pensé que sa fin serait tragique. Elle verra bien en temps voulu. Tout le monde a des envies de meurtres à un moment ou à un autre de sa vie, mais, heureusement, on ne passe pas forcément à l’action ~

Quand le jeune homme l’interroge sur les raisons qui la pousseraient à revenir dans ce trou perdu, Leslie réfléchit un instant. Elle a l’impression qu’il n’y a qu’ici qu’elle est assez forte pour garder la tête hors de l’eau, tout comme qu’on croit en elle. Elle hausse les épaules, mais répond de manière on-ne-peut-plus sincère.

Parce que c’est ici chez moi. Je crois que c’est indispensable, d’avoir un point de repère. »

Ou une cabane dans un arbre ou se réfugier pour recharger ses batteries. Leslie ne se doute pas qu’il a déjà vécu par ici. Elle ne peut d’ailleurs pas le connaître d’avant puisqu’elle-même n’est ici que depuis quatre ans, bientôt cinq. La jeune femme rigole lorsqu’il lui fait comprendre qu’elle est à côté de la plaque !

J’aurai essayé au moins (a) »

Cela dit, son petit jeu de devinettes n’a pas été inutile puisque le tatoué se décide à parler. Leslie peut tout à fait imaginer qu’il s’agissait de quelque chose d’illégal. Surement de la drogue ?

Tu t’es fait choper… Et condamner ? »

Termine la jeune femme aux cheveux colorés. Elle n’est pas certaine de voir très distinctement la suite. En fait, elle imagine que dans ce cas, on doit risquer la prison. Ce genre d’établissement ne doit pas être bien différent des instituts dans lesquels elle a fait des séjours prolongés. Rien de bien joyeux, en somme.

C’est beaucoup moins rock’n’roll. »

Le met-elle en garde. Leslie n’est pas fière des cicatrices encore perceptibles sur ses poignets, ni des autres d’ailleurs. Elle était faible. Bien trop faible et trop jeune pour subir une telle pression, un tel fardeau sur ses épaules. Comme il a joué franc-jeu, elle décide de faire pareil.

J’ai été placée ici, enfin recueillie par ma tante après quelque chose comme six mois d’hospitalisation. »

Explique-t-elle brièvement. Les histoires longues méritent qu’on prenne le temps de les raconter. Même si elles n’ont pas forcément quoi que ce soit de très intéressant ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 3 Aoû 2012 - 19:09

Rudy ignore s'il sera amené à revoir cette fille une fois qu'ils se seront séparés cette nuit. Dans une ville relativement grande comme Madison où il a vécu, cela n'aurait sans doute pas été le cas, à moins qu'ils aient échangé leurs numéros ou quelque chose du genre... Mais à Great Falls, cela ne serait sans doute pas surprenant qu'ils se croisent par hasard à l'épicerie ou vidéoclub... et Rudy songe alors que cela peut être un avantage finalement, de vivre dans un si petit bourg. Enfin, tant qu'ils se trouvent tous les deux ici, ils en profitent déjà pour discuter un peu, et apprendre à mieux se connaitre.

C'est vrai que ça aide sans doute...

Songe-t-il à voix haute en entendant la réponse de Leslie. A vrai dire, il n'a pas eu ce sentiment depuis bien longtemps, alors il est mal placé pour en parler... Lui n'a actuellement aucun endroit où il se sent bien, chez lui. L'endroit où il a vécu le plus longtemps reste Great falls, mais ce n'est pas pour autant qu'il aime ce lieu. Il n'a rien contre la ville en elle même mais c'est plutôt les souvenirs qu'elle lui évoque qui le dérangent. Il a peur de trop vivre dans le passé en restant ici, habitant dans la maison où il a grandi avec sa soeur, qui n'est à présent plus de ce monde... Il préférerait tourner la page de son passé -bien que sa sœur restera toujours dans son coeur- et ainsi recommencer à zéro en quelque sorte. Mais ce n'est pas possible pour lui tant qu'il n'aura pas d'argent malheureusement...

Exact. Confirme Rudy quand Leslie suggère une fin à son histoire. Je viens de sortir de taule...

Ajoute-t-il bien que ce ne soit sans doute pas nécessaire de le préciser. Rien que de repenser aux années qu'il vient de vivre derrière les barreaux lui donne la chair de poule. C'est une expérience qu'il a trouvé horrible, à tel point qu'il est prêt à être 'réglo' à présent, en arrêtant complètement la drogue notamment, pour ne pas prendre le risque d'y retourner...

Pour éviter de s'attarder là dessus, et surtout parce qu'il est curieux d'en apprendre plus sur son interlocutrice, Rudy la questionne. Il est encore plus intrigué en entendant ce début d'histoire.

Oh... Qu'est ce qu'il t'est arrivé ? Ose-t-il demander, posant son regard sur elle.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 3 Aoû 2012 - 21:33

Un sourire vague se dessine sur les lèvres de la jeune femme. C’est à Great Falls qu’elle s’est sentie pour la première fois chez elle. Grâce à sa tante, son oncle, sa cousine. Une véritable famille comme elle n’en avait jamais eue auparavant. Il faut dire que sa mère n’a jamais été un modèle. C’est ce qu’elle croit dur comme fer, que c’est indispensable d’avoir un endroit auquel se rattacher pour ne pas sombrer définitivement. Enfin, cela dit, ce n’est pas non plus vraiment ça qui guéri tous les mots. Pour preuve, il suffirait d’écouter la voix dans sa tête qui ne cesse de la torturer. Heureusement, personne n’en a conscience. Hors de question de retourner dans un centre une seule seconde supplémentaire ~

Rudy lui confirme avoir fait de la prison. Peut-être que c’est là, le fameux moment où elle devrait tourner les talon et s’en aller. Mais ce n’est définitivement pas dans ses intentions. Leslie n’est pas effrayée le moins du monde. Il a beau avoir un « mauvais genre », il lui semble de très bonne compagnie, bien plus que la plupart des gens qu’elle est amenée à fréquenter en temps normal.

Comment c’était là-bas ? »

Lui demande Leslie, ramenant ses genoux contre elle, juste pour s’asseoir un peu plus confortablement. Ils n’ont pas une expérience très similaire, mais elle imagine que ce n’est pas trop différent non plus. Quand on est hospitalisé, les gardiens sont juste vêtu de blanc et ont le droit de vous calmer avec des médicaments. La jeune femme n’en garde pas de très bons souvenirs.

Elle soupire lourdement, hésite. Puis finit par cracher le morceau. S’il est honnête, elle peut l’être. S’il a fait de la prison, il peut aussi comprendre qu’elle ne souhaite pas attirer la pitié, ni qu’on prenne vraiment son passé en compte.

Tentative de suicide, dépression. Toute la panoplie.

Mais c’est inutile de me prendre en pitié. Tu le regretterais.
»

Son regard se pose dans le sien, simplement. Peut-être finira-t-elle par le regretter de lui avoir fait confiance aussi rapidement. Mais ça, seul l’avenir pourra le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Ven 3 Aoû 2012 - 22:45

Se retrouver seul la nuit en pleine campagne avec un ancien taulard fraichement sortie de sa cellule, c'est le genre de situation que effrayerait pas mal de monde sans doute. Et pourtant, Rudy n'a pas vraiment cette crainte de voir Leslie fuir en évoquant son passé. Parce qu'il se dit que si elle était comme tout le monde, elle serait déjà partie depuis longtemps, et ne serait de toute manière même pas venue ici à la base ! C'est sans doute pour cela qu'il apprécie si rapidement sa compagnie. Elle ne semble vraiment pas le juger ni le craindre, et c'est agréable.

L'horreur... Les gardiens te traitent comme un animal, et encore.. Et puis c'est la loi du plus fort entre les détenus...

Explique le garçon, toujours en train de taguer le mur. Lui a toujours eu pas mal de gueule, alors il a réussi à ne pas trop se "faire bouffer" par les autres et à se faire à peu près respecter, mais l'ambiance là-bas restait désagréable... Enfin, il a quand même eu la chance de trouver quelques gars sympas dans le lot avec qui sympathiser, sinon il n'aurait sans doute pas tenu...

Enfin j'exagère sans doute, je suis pas l'homme le plus à plaindre de la terre non plus, j'ai pas fait la guerre...

Tente de relativiser le tatoué. C'est ce qu'il se dit parfois, pour rester positif sur sa situation : il y a des gens qui ont encore moins de chance que lui... Et puis, il n'a pas non plus envie de se poser en victime, il n'aime pas attirer la pitié des autres non plus.

Il cherche ensuite à en savoir plus sur l'histoire de Leslie, et apprend qu'elle a été hospitalisé plusieurs mois suite à une tentative de suicide apparemment.

Oh putain..

Souffle-t-il spontanément à mi voix en apprenant la nouvelle. Il ignore pourquoi il "regretterait", mais Rudy ne la prend pas vraiment en pitié, sans doute parce que c'est le genre de comportement qu'il n'aime pas non plus qu'on ait à son égard.

Tu vas mieux maintenant ?

Demande-t-il simplement en gardant son regard fixé dans celui de la jeune femme. Sa question est sincère, et il espère que la réponse de la jeune femme le sera aussi, même s'il ne pourrait sans doute jamais en avoir la certitude..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Sam 4 Aoû 2012 - 0:06

La prison semble être à l’image qu’on se fait dans sa tête lorsqu’on en entend parler. Rudy le confirme, en quelque sorte, en lui faisant part de son expérience en cellule. Ça ne doit pas être facile à vivre. Ni pendant, ni après quand on y pense. Puisque les gens ont énormément de peine à fermer les yeux sur le passé, à donner une seconde chance. De son côté, Leslie ne le juge pas. Elle est bien placée pour savoir que tout le monde fait des erreurs.

Franchement, je ne me serais pas fait de soucis pour toi . »

Répond Leslie, esquissant un léger sourire. Il a une allure de mauvais garçon et si en plus il dealait à une époque, il a surement su se faire respecter un minimum.

T’y es resté longtemps ? »

Lui demande-t-elle puisque c’est la dernière information qui lui manque encore. Leslie n’insiste pas d’avantage sur ce passage, ça ne servirait à rien d’essayer de le replonger dans des souvenirs sans doute désagréables pour lui. Cela dit, il n’a pas tort, la guerre doit être pire que la prison.

Finalement, Leslie lui révèle le fin mot de sa propre histoire. Cette dernière n’est pas particulièrement intéressante. Si elle n’aime pas en parler, c’est surtout parce qu’elle n’apprécie pas cette pitié, ce faux intérêt que ça stimule chez a plupart des gens. Il s’agit d’un épisode particulièrement sombre, mais elle est passée à autre chose désormais.

Si c’était pas le cas, il ne m’aurait jamais laissé sortir.

Et ça fait passé quatre ans, alors on peut dire que oui.
»

Lui assure-t-elle en riant doucement. C’est de l’histoire ancienne. Ou pratiquement. Il y a encore des cicatrices qui parcourent son corps et qui lui rappellent ses idées noires, cette envie d’en finir. Il y a également ses démons qui continuent de la hanter. Cette voix dans sa tête, cette peur panique de prendre du poids, ce besoin de se lancer à corps perdu dans des activités éreintantes. Enfin, des traces en somme, de ses troubles. Mais autrement, elle va mieux, beaucoup mieux qu’à cette époque, c’est certain.

Leslie se lève, remet son haut correctement et enlève la poussière qui doit probablement salir son leggings. Elle s’approche de son ami puisque ce dernier ne cesse de la fixer – regard qu’elle lui rend bien.

T’inquiète pas pour moi. »

Peut-être ressent-elle le besoin de relativiser, de lui assurer que tout va bien. Du coup, elle ne trouve rien de mieux à faire que de le taquiner, venant poser l’espace d’une seconde, son index sur son nez. Indéniablement, elle l’aime bien. Le fait d’être un peu plus proche lui donne également l’occasion de le voir un peu mieux. Même si l’obscurité n’aide pas vraiment en ce sens ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Sam 4 Aoû 2012 - 10:01

Le plus dur dans un passage en prison sans doute, c'est de savoir que même une fois sortie, rien n'est gagné pour retrouver une vie normale. Bien sûr, les détenus ne sont pas "lâchés" dans la nature comme ça, ils peuvent avoir un suivi psychologique et des aides, surtout pour ceux qui ont fait un long séjour en prison, mais cela ne fait pas tout... Dans son malheur, Rudy sait bien qu'il est plutôt chanceux, si son père n'avait pas été la pour lui filer un coup de pouce, il se serait retrouvé à la rue et n'aurait sans doute jamais réussi à reconstruire sa vie...

Faut pas oublier que la population là bas n'est pas vraiment la même que dans la vie 'normale'.

Fait-il remarquer dans un sourire. C'est vrai qu'il peut faire "gros dur" quand on le voit, mais franchement quand il s'est retrouvé au milieu de vrais criminels, il faisait pas le fier !

Enfin ça va, je me suis pas trop fait victimiser x)

Avoue-t-il pour amener une petite touche positive à l'histoire. C'était pas le mec le plus craint de la prison où il était, loin de là, mais il a tout de même su s'imposer assez pour éviter que ses 'camarades' le fasse trop chier, c'est l'essentiel.

3 ans.

Répond le brun à sa dernière question. Il en apprend plus ensuite sur l'histoire de la jeune femme, qui n'est visiblement pas toute rose non plus. Il ignore ce qui l'a poussé à agir de manière si désespérée, mais il préfère ne pas poser la question. Pas maintenant en tout cas, alors qu'ils se connaissent finalement très peu... Il préfère lui demander si maintenant elle se sent mieux. Sa réponse lui décroche un sourire rassuré.

D'accord.

Acquiesce-t-il simplement. Il imagine que c'est le genre d'épisode qui laisse des traces, mais il espère tout de même que Leslie réussi à aller de l'avant après cela, comme elle veut le lui faire croire. Il n'a pas trouvé qu'elle avait l'air suicidaire ou dépressive depuis tout à l'heure, c'est sans doute bon signe ? x)

Elle se lève et s'approche, alors forcément le regard de Rudy reste posé sur elle. Il reste immobile, un sourire s’inscrivant simplement sur ses lèvres.

Je vais essayer mademoiselle.

Promet-il. L'inquiétude n'est pas quelque chose qui se contrôle, alors il ne peut pas dire qu'il ne s'inquiétera jamais pour elle. Pour l'instant il ne s'inquiète pas mais peut être que s'il est amené à la connaitre davantage, cela changera ? Quand l'index de la jeune femme vient se poser sur son visage, Rudy attrape doucement sa main, comme par réflexe, et la garde dans la sienne quand la jeune femme l'éloigne de son nez, ne songeant simplement pas à la lâcher. Son doute parce que son esprit est trop occupé à observer le visage qu'il a sous les yeux...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Sam 4 Aoû 2012 - 13:10

La vie n’est déjà pas facile de base, alors Leslie n’a aucune peine à croire que ça l’est encore moins en sortant d’un établissement hautement surveillé. Pour autant, elle ne s’apitoie pas sur le sort de Rudy. Déjà, ça ne servirait pas à grand-chose. Elle considère, en quelque sorte, que ça fait partie de lui, de son histoire, de ce qu’il est. Tout comme son enfance difficile, son hospitalisation, son arrivée à Great Falls ont contribué à ce qu’elle est à l’heure actuelle ~

Quand il lui fait savoir qu’il n’en a pas tant souffert, la jeune femme aux cheveux roses ne peut s’empêcher d’esquisser un léger sourire. Elle a bien dû mal à s’en débarrasser. Sur le coup, elle a l’esprit plutôt mal tourné puisqu’elle imagine une manière bien particulière d’être « victimisé » en prison. Ça ne doit pas être particulièrement agréable d’ailleurs, bien que compréhensible quand on pense au nombre d’années que certaines personnes passent là-bas, sans véritable contact avec le monde extérieur.

La liberté fait un bien fou… »

Leurs expériences diffèrent, mais Leslie a une petite idée de ce qu’il a pu ressentir. En tout cas, de son côté, c’était un immense soulagement, un immense bonheur de pouvoir enfin faire ce qu’elle voulait, quand elle le voulait.

Désormais, ils en savent aussi long sur l’un que sur l’autre. Se dévoiler ainsi ne ressemble pas vraiment à Leslie, mais en plus de se sentir à l’aise, en confiance avec Rudy, il s’avère qu’il a un passé tout aussi difficile. Et puis, leur look respectif colle plutôt bien (a) Pour le taquiner, tout comme lui assurer que tout va bien, elle vient poser l’index sur le bout de son nez, tout sourire.

Il attrape sa main. Si la jeune femme commence par s’en défaire, c’est juste pour entrelacer leurs doigts, les serrer entre les siens. Sa main libre vient se poser sur la joue du garçon de qui elle se rapproche inexorablement. La promesse que Rudy lui fait la rassure. Leslie ne supporterait pas d’avoir quelqu’un sur le dos, même si les intentions sont bonnes ! Son attention ne se porte pas sur ses tatouages, mais ses yeux, puis sa bouche.

Elle se mord brièvement la lèvre inférieure.

T’as pas dû voir beaucoup de filles pendant ce laps de temps... »

Elle en arrive même à le provoquer, d’une certaine manière. Peut-être que c’est l’endroit, ou alors cette sensation de pouvoir être comprise dans une certain mesure, mais Leslie ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes, encore moins à ce qui est correct ou ne l’est pas ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rudy Davis
••• Videur

Messages : 498
Date d'inscription : 17/07/2012

Description du personnage
Age Age : 26 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : -

MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé] Sam 4 Aoû 2012 - 20:54

C'est vrai que même s'il aurait préféré ne jamais aller en prison, cette épreuve à sans doute changé Rudy, l'a rendue plus fort. Cela l'a également obligé à arrêter la drogue, et c'est certainement une bonne chose, même si pour le moment il ne le voit toujours pas de cet œil là. Il souffre encore de ne pas pouvoir faire tout ce qu'il veut, de ne pas reprendre la vie qu'il menait avant... Mais son désir de ne plus mettre les pieds en taule prime sur tout, alors il est prêt à faire des sacrifices pour avoir cette certitude, et à changer son mode de vie.

Tellement...


Acquiesce-t-il. Vu par quoi il est passé, il ne peut qu'être d'accord avec cette remarque... D'ailleurs, si Leslie songe également cela, c'est parce qu'elle a aussi vécu l'enfermement durant son séjour à l'hôpital sans doute. Rudy ne se rend pas compte si c'est vraiment comparable, mais il doit certainement y avoir des similitudes. Le fait de ne pas pouvoir sortir ni agir comme on le souhaite déjà...

Ils se rapprochent ensuite, ou plutôt Leslie s'approche de lui. Il se rend compte qu'il a gardé la main de la jeune femme dans la sienne quand elle bouge ses doigts de façon à ce qu'ils s'entremêlent avec ceux du tatoué. Ce contact n'est rien, mais Rudy le trouve pourtant agréable. Quand l'autre main de la demoiselle vient se poser sur sa joue, l'ex prisonnier sent son pouls s'accélérer subitement. Ce n'est pas grand chose mais c'est déjà plus que ce qu'il a pu vivre durant ces trois dernières années il faut dire... D'ailleurs, Leslie songe visiblement à ce détail d'elle même...

C'est le moins qu'on puisse dire...

Raison de plus pour te méfier de moi, vraiment..


Fait-il remarquer en esquissant un sourire, toujours le regard fixé dans le sien. Seuls les détenus étant mariés avaient le droit aux visites conjugales en prison, et ce n'était bien sûr pas son cas... Et puisqu'il était hétéro à 100%, il a du se résigner aux relations sexuelles durant trois longues années... Pour lui qui avait une vie sexuelle particulièrement mouvementée avant son incarcération, autant dire que cela n'a pas été facile. Alors du coup, maintenant qu'il est à nouveau dehors, il appréhende un peu pour tout dire. Il n'est pas en chien au point de violer Leslie ou qui que ce soit d'autre non plus, et encore heureux, mais dans la situation actuelle, il a peur de merder. Il n'a pas envie de l'effrayer, ni d'avoir un comportement déplacé... C'est pour cela qu'il s'efforce de rester immobile, et ne pas lui sauter sauvagement dessus comme il en aurait envie au plus profond de lui même... (a)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

"Art washes away from the soul the dust of everyday life." [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG City - Great Falls :: ~ Great Falls & ses environs... :: GF - Les lieux publics :: Rues de Great Falls-
Sauter vers: