AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

My tired radio keeps playing tired songs [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Sam 5 Mai 2012 - 17:08

Sydney est une des rares personnes avec qui Dean se sent plus ou moins en phase. Ils se connaissent depuis longtemps, ont partagés beaucoup de choses mine de rien et puis, il l’a toujours trouvée très gentille. Tout comme son fils Edward est absolument adorable. Un gamin plein de vie et bien élevé. Ça lui donne envie d’avoir des enfants également… Surtout depuis la fausse couche de son ex petite amie. C’est triste, mais ça arrive malheureusement, plus fréquemment qu’on le croit avant le troisième mois il paraît. Mais là n’est pas la question de toute façon. Ce soir, ils vont se détendre, juste profiter d’un moment entre amis. Ils parlent de choses et d’autres, sans qu’un blanc ne s’interpose. Au lieu du temps, c’est la nourriture qui vient au centre de la conversation x)

Tu me rassures (a) »

Ne cache pas Dean, esquissant un sourire. Parfois, il a de la peine à comprendre les femmes. Et ce n’est pas forcément très intéressant d’emmener au restaurant quelqu’un qui se plaint des calories dans les plats et qui ne mangent pratiquement rien. Surtout face à lui qui a tendance à engloutir des portions pour quatre personnes x) Sans compter que, si ce n’et que l’histoire d’une fois, ce n’est pas non plus un drame de se prendre un bon dessert ! Mais bon, il n’a jamais eu de soucis de poids, du coup, c’est surement lié au fait qu’il ne comprend rien. Il est en tout cas ravir que Sydney lui confirme ne pas être une folle furieuse. Mais il le savait déjà. A son sens, elle est bien plus que ces filles écervelées qui se font du mal pour ressembler à des modèles. En même temps, s’ils étaient si différent que ça, ils ne seraient certainement pas aussi bons amis.

T’es très bien comme ça… »

Loin de lui l’idée de lui faire du gringue ou quoi que ce soit dans ce goût là. Mais le fait est que Sydney est une belle femme. A son sens, elle n’a pas besoin de changer quoi que ce soit. Ce n’est qu’un compliment amical ! Il s’agit toujours d’approche amicale en ce qui le concerne parce que dans d’autres domaines, il est affreusement maladroit, il se sent stupide, il ne sait pas s’y prendre. D’ailleurs, même s’il s’est peut-être déjà fait abordé par une femme ayant une idée derrière la tête, il fait partie de ceux qui ne remarquent strictement rien. Dean part – un peu bêtement ? – du principe que tout le monde est gentil et amical. Rien d’autre x)

Quand elle le lui fait remarquer, Dean réalise que les pâtes sont en effet ce qu’ils mangent le plus souvent chez elle. Pour autant, ça ne le dérange pas puisque c’est toujours très bon et qu’il y a toujours assez pour satisfaire son appétit d’ogre. Son sourire ne cesse pas d’illuminer son visage, il reprend la parole :

Quand tu veux ! Mais sinon, je peux cuisiner aussi ! »

Propose le garçon. En fait, quand on y pense, le mécanicien est un vrai homme à marier x) Sauf que personne ne s’en est rendu compte jusqu’à maintenant. Il n’aime pas forcément ça mais aide aux tâches ménagères. Il sait cuisiner et le fait plutôt bien. Il adore les enfants et aimerait en avoir. Il n’attend que de s’engager. Il est fidèle en amour, attentionné, affectueux.

Les lumières s’éteignent. Un « incident » le fait réagir et s’excuser. La remarque de son amie le fait doucement rire. Vu comme ça, c’est vrai que c’est ridicule. Ils ne sont plus des ados ! Qui plus est, ils sont juste amis donc même s’ils se tiennent la main, ça ne voudrait rien dire.

C’est sûr. Mais… Franchement, je suis bien content d’avoir dépassé cette période. »

Le lycée, c’est sympa, mais ce n’est pas non plus transcendant. Lui, il est bien content de ne plus être là-dedans, l’adolescence, et tout le reste. Il est bien dans sa vie d’adulte malgré les problèmes qu’il a récemment traversé. D’un côté, tout était beaucoup plus simple… Mais bon.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mer 9 Mai 2012 - 12:51

Parler de nourriture est bien plus simple que de parler des derniers évènements, autant pour l'un que pour l'autre. La tempête les a tout les deux beaucoup fragilisés, bien que ce soit de manières très différentes. Il n'empêche qu'ils ont ça en commun, désormais, mais qu'ils préfèrent tout de même passer à autre chose et parler de sujets bien plus légers pour ne pas continuer à se morfondre. Il est temps pour eux de voir au delà de cette catastrophe. Cette soirée improvisée est donc le moment idéal pour le faire. Passer du temps ensemble, parler de tout et de rien sans vraiment se poser de question sur l'intérêt du sujet aborder...Et puisque la soirée n'est pas réellement prévue pour discuter - le cinéma n'étant pas vraiment un salon de thé - ils conviennent de se revoir, un autre jour, autour d'un bon repas. Sydney a déjà hâte. Elle n'est jamais contre un restaurant, que ce soit un fast food ou un restaurant gastronomique. Tout lui va, elle n'est pas difficile. On peut même dire qu'elle apprécie la nourriture, mais pas au point de se faire exploser le ventre. Elle n'a pas un gros appétit, de base. Elle va manger à sa faim, c'est sûr, mais pas au point de se faire des réserves pour la semaines. C'est d'ailleurs ce qu'elle tente d'expliquer à son ami lorsqu'il lui demande si elle fait attention à son physique. Le mécanicien vient confirmer ce qu'elle dit : elle n'a pas besoin de faire attention. Elle sent ses joues rosir légèrement, comme à chaque fois qu'on lui dit quelque chose de gentil, en fait ~

« Merci, c'est gentil...»

Dans l'esprit de Sydney, il est normal de remercier quelqu'un suite à un compliment, même si c'est une simple constatation. Elle sait qu'elle n'en a pas besoin, mais elle trouve adorable de la part du jeune homme qu'il le lui confirme. Elle ne prend pas ça pour de la drague, loin de là. Pour elle, c'est juste l'avis sincère qui vient d'un ami. C'est tout. Elle n'y voit aucune ambiguïté ou contre sens.

Toujours à propos de nourriture, Sydney remarque, un peu embêtée, que le seul véritable plat qu'elle est capable de servir aux gens qu'elle invite chez elle, sont des pâtes, la plupart du temps. Elle n'aime pas s'embêter en cuisine. Ça lui arrive de temps en temps, mais ça reste rare. Elle n'a jamais aimé passer trop de temps en cuisine. Elle tient de sa mère sur ce point là, même si elle déteste l'admettre, évidemment. Elle ne se trouve, de toute manière, aucun don pour la cuisine, alors pourquoi y passer du temps si c'est pour obtenir un mauvais résultat ? Autant rester dans la simplicité et les valeurs sûres. Dean est - malheureusement - le grand témoin de son manque d'originalité culinaire, mais il ne semble pas s'en plaindre, en fait. Il semble même enthousiaste à l'idée qu'elle lui prépare un nouveau plat de pâtes, ce qui a le don de faire rire la jolie demoiselle.

« Oh, un homme qui me propose de cuisiner ? Attention, je pourrai y prendre goût ! »

S'exclame la libraire dans un rire. Elle ne connait pas beaucoup d'hommes qui aiment passer du temps en cuisine. Plus fréquents sont ceux qui passent par cette pièce le plus rarement possible, à croire qu'ils ne savent même pas où se situe cette pièce dans la maison. En y réfléchissant bien, même, les seuls hommes pour qui elle connait un plaisir pour la cuisine, sont son père, Chris, et maintenant Dean. Un maigre ratios, donc, par rapport au nombre d'hommes qu'elle a pu fréquenter.

Après que leurs mains se soient touchées, dans l'obscurité de la pièce, Sydney détend l'atmosphère pour que ce petit incident ne les dérange pas. Ce serait bête qu'ils soient gênés pour si peu. Ils leur est déjà arrivé d'être en contact sans que ça créé de sous-entendu, alors pourquoi ça commencerait aujourd'hui ? Elle aborde l'époque du lycée et de l'adolescence. Si Dean affirme être content d'en être sorti , Sydney elle, ne peut que se sentir nostalgique du peu de temps qu'elle a passé dans l'adolescence. Elle a fait un grand bond vers sa vie d'adulte. Un bond qui l'aura empêchée de vivre pleinement sa jeunesse et qu'il lui arrive de regretter, parfois...

« Tu as probablement raison...»

Admet-elle dans un sourire légèrement triste. Elle n'en saura probablement rien. Elle n'a que la sensation d'avoir raté des tas de choses de sa vie qu'elle ne pourra certainement jamais rattraper, maintenant qu'elle joue dans la cour des grands. Sa vie actuelle, elle l'aime, ce n'est pas la question. Elle aurai juste préféré attendre un peu ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mar 15 Mai 2012 - 20:31

Finalement, c’est une force d’être capable de parler de tout, de rien. Autant de choses graves et importantes que de choses beaucoup plus légères. Ça a l’avantage certain de ne pas laisser de blanc s’installer entre eux. En fait, il n’a pas souvenir que ce soit déjà arrivé. L’occasion est parfaite pour inviter la jeune femme à diner une fois, juste comme ça, entre amis. Maintenant qu’il a retrouvé Sydney, le mécanicien compte bien garder contact et entretenir avec soin leur amitié. Il se remet sur les rails, hors de question de se replonger à nouveau dans ses problèmes, ça le dénaturerait presque. Son regard se pose brièvement sur la jolie libraire alors qu’elle le remercie. Dean se contente de hocher légèrement la tête, ce n’est rien. En fait, c’est juste la vérité. Il ne peut qu’être ravi si ça lui a fait plaisir de l’entendre (a)

Bien que Dean ne soit pas un expert en cuisine, il n’empêche qu’il se débrouille relativement bien – même s’il a tendance à lancer un coup de fil à sa maman pour avoir des conseils parfois –. Alors autant dire que cuisiner pour son amie lui ferait plaisir ! Il ne se plaint pas non plus d’aller manger chez elle parce que ses pâtes sont toujours excellentes et puis, comme on dit, les choses les plus simples sont les meilleures !

Tu peux ! Ça me donnera d’avantage d’occasion de le faire ! »

Répond le mécanicien, sans réprimer un grand sourire. A la maison, c’est sa mère qui s’occupe de tout. Mais un temps, il a vécu seul dans un appartement et désormais, il a de nouveau quitté le cocon. En fait, il préfère largement se faire un bon petit plat plutôt que de manger sur le pouce. Mais après, c’est surement une question de goût et d’habitude !

Leurs mains se frôlent. Sur le coup, le mécanicien se sent un peu bête. Il faut dire qu’en ce qui concerne les filles, il reste une sorte d’éternel adolescent. Un rien peut le gêner et c’est bien ce qui aurait pu se produire si Sydney n’avait pas atténué l’incident en lui faisant remarquer à quel point c’est ridicule de se prendre la tête pour ça. Ils ne sont plus au lycée ! Et c’est tant mieux. Dernièrement, Dean aurait voulu replonger dans ces années bénies où tout allait pour le mieux. Mais après réflexion, il est très bien où il est. Il ne se doute pas une seule seconde que son amie peut nourrir certains regrets. Cela dit, quand elle reprend la parole, elle le fait tout de même réagir.

Gentiment, juste parce qu’il lui semble dénoter quelque chose qu’il ne saurait définir dans sa voix, Dean vient gentiment, de manière compréhensive, poser sa main sur son bras. Il lui sourit avant de la retirer et de reposer son attention sur l’écran. La lumière s’atténue jusqu’à les plonger dans le noir complet. Cette fois, les publicités s’arrêtent et le film commence pour de bon ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Ven 18 Mai 2012 - 16:24

[Je te laisse clôturer ? ]

Sydney vient rarement au cinéma. Ce n'est pas un loisir qu'elle aime faire seule et, lorsqu'elle vient avec Eddie, ce ne sont pas vraiment des films qui l'intéressent particulièrement. Bien sûr, elle aime faire plaisir à son fils, mais les dessins-animés, elle a beau adorer ça, ça va bien cinq minutes. Elle préfère les regarder chez elle et faire autre chose en même temps. La cuisine - ce qui est plutôt rare -, le repassage ou qu'importe l'activité qui lui permet de quitter la pièce de temps en temps pour retrouver un QI normal. Il ne faut pas se voiler la face, elle n'a plus l'âge. C'est d'ailleurs généralement au moment où elle pense ça qu'elle se met à penser qu'elle finira sans doute sa vie seule a regarder son fils grandir et s'accomplir.

Parler de cuisine fait réaliser à la libraire qu'elle ne sait pas cuisiner grand chose et que ses invités ont droit, la plupart du temps, à un plat à base de pâtes ou de riz. Elle se soigne quand même à travailler ses plats pour ne pas que ça semble trop "basique", mais il faut l'avouer, elle n'a pas de talent culinaire. Elle réalise seulement que ses invités se voient à chaque fois servir le même genre de plat et, sur le coup, elle a même un peu honte, jusqu'à ce que Dean lui assure que c'est toujours très bon. Elle n'est pas plus rassurée, mais au moins elle sait que sa cuisine n'est pas si mauvaise. Dean a beau être le plus gentil garçon qu'elle connaisse, elle l'imagine mal lui mentir, même si c'est juste pour lui faire plaisir. En fait, elle pense même qu'à ce stade, ils se connaissent assez pour qu'il puisse se permettre de lui dire la vérité sans qu'elle ne se braque.

« T'as même pas un peu peur que je finisse par te kidnapper pour me préparer des petits-plats à vie ? »

Demande la jeune femme dans un rire. Il doit la connaitre assez pour savoir qu'elle n'est pas ce genre de folle. Elle ne ferai pas de mal à une mouche, en fait. Alors de là à kidnapper quelqu'un juste pour pouvoir bien manger tous les jours....Elle se débrouille assez bien toute seule avec ses plats surgelés pour ne pas avoir à faire appel à quelqu'un pour pouvoir se nourrir. Certes, la maison manque cruellement d'une présence masculine, à moins que ce soit juste elle qui soit en manque d'un homme dans sa vie depuis Chris....Mais même pour cette raison, elle n'irai pas jusqu'à retenir quelqu'un de force chez elle. Encore moins Dean, il est trop gentil pour avoir à subir ça.

La salle est plongée dans le noir complet cette fois-ci. Les bandes annonces sont terminées et le film commence une bonne fois pour toute. Les yeux rivés sur l'écran, Sydney suit le film avec attention, laissant même échapper deux-trois larmes devant l'émotion que suscite le film dès le début ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Ven 18 Mai 2012 - 21:41

[ Pas de soucis ♥ ]

Tous les deux ont des tempéraments sensiblement différents. De son côté, ça ne dérange pas tant que cela Dean de se rendre au cinéma seul. Tout comme il aime bien les dessins animés de temps en temps ! Parfois, c’est même ce qu’il y a de plus intéressants à la télé. Même si, la plupart du temps, il reste quelqu’un de très sérieux et de bien comme il faut. Il voue sa vie aux personnes qu’il aime et le temps qu’il reste, il le consacre à son bébé, le garage qu’il a monté grâce à l’aide de son père et toute son énergie ~

Pas besoin de me kidnapper, il suffit de demander. »

Murmure Dean en réponse, très amusé par leur discussion. Son sourire en témoigne d’ailleurs. Il n’est pas si mauvais cuisinier, en fait, il aime bien se mettre aux fourneaux. Alors, tout ce qui est dessert ne rentre pas dans ses compétences, mais pour ce qui est des plats de résistance. Mine de rien, il se ferait une joie de tester ses « talents culinaires » et d’en faire profiter Sydney. Si elle, elle se rend compte qu’elle ne sert que des pâtes, lui, il remarque que l’invitation se fait toujours dans un seul sens, qu’il a déjà été chez elle mais qu’il ne l’a jamais invitée chez lui. C’est peut-être compréhensible puisqu’il vivait avec sa famille auparavant, mais maintenant, il n’a plus d’excuse valable ! Tant mieux puisqu’il ne compte pas passer à côté de cette occasion. Hors de question de remettre de la distance. Tout le monde a besoin d’amis avec qui passer des bons moments sans se poser de questions…

La lumière devient de plus en plus faible avant de s’éteindre. L’écran devient complètement noir l’espace d’une seconde, puis le film se lance. Cette fois, il n’est plus question de discuter, ils sont tous les deux absorbés par l’histoire qui se révèle un peu étrange sur certains points, mais très intéressants. Rien ne pourra faire regretter au mécanicien d’être venu ce soir puisqu’en plus d’avoir revu Sydney, ils ont choisi un bon film !

[ Fin de la scène ]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

My tired radio keeps playing tired songs [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG City - Great Falls :: ~ Great Falls & ses environs... :: GF - Les lieux publics :: Rues de Great Falls-
Sauter vers: