AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

My tired radio keeps playing tired songs [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Ven 23 Mar 2012 - 17:53

18 heures. Sydney se prépare. Ce soir, elle a rendez-vous avec un vieil ami du lycée. Elle l'a toujours un peu soupçonné d'en pincer pour elle à l'époque, mais il y avait Chris. Il était charmant, il était gentil, mais il n'était pas celui qu'elle voulait. Depuis peu, ils ont reprit contact et le jeune homme semble être toujours aussi gentil. Marié, deux enfants, une carrière qui lui plait...Il semble avoir bien réussit sa vie. Il vit à Chicago, d'ailleurs. Il s'est lancé un jour et s'est dit que s'il voulait réussir, il fallait qu'il quitte la ville. Et il a eut raison.

De passage en ville pour voir ses vieux parents, il a gentiment proposé à Sydney de sortir, pour lui changer les idées, elle qui lui a confié ne pas avoir un moral de fer ces derniers temps. Elle n'a pas mit longtemps pour accepter la proposition. Sortir et penser à autre chose, ça va lui faire le plus grand bien.

Habillée d'une tunique par dessus un leggins, elle enfile veste et petites ballerines avant de quitter la maison. Le printemps se montre enfin. Il fait beau et, même à cette heure-ci de la journée, il fait encore relativement bon dehors. Elle ne prend pas pour autant le risque de sortir sans sa veste car il risque de faire frai une fois la nuit tombée.

Avec son ami, ils ont prévu d'aller voir un film au cinéma et d'aller manger un bout quelque part en ville, histoire de parler du bon vieux temps. En arrivant au cinéma, elle entre et commence à regarder les films à l'affiche et les horaires. Elle regarde sa montre, son ami est en retard, ça ne lui ressemble pas. Elle regarde son portable : 1 message.


Citation :
Désolée Sydney, ma femme a quelques ennuis de santé, je reste à la maison avec les enfants. J'espère que tu ne m'en veux pas trop, je te préviens un peu tard. On essaye de s'organiser ça une autre fois ? Bisous.

A la fois déçue et compréhensive, la jeune femme reste un peu bloquée sur place, jusqu'à ce que quelqu'un la bouscule accidentellement, ce qui la ramène à la réalité.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Sam 24 Mar 2012 - 8:57

Ce déménagement est exactement ce dont Dean avait besoin pour se remettre les idées en place et recommencer un nouveau chapitre en toute sérénité. Il commence doucement mais surement à prendre ses marques. Avec Sally, tout se passe à merveille, il faut dire qu’ils ne passent pas non plus des heures ensemble étant donné qu’ils ont chacun leur vie de leur côté. Mais le courant passe bien. Et c’est pour cette raison, tout comme pour entretenir cette nouvelle amitié que Dean lui a proposé d’aller un de ces soirs au cinéma après avoir vu à la télévision la bande-annonce d’un film ayant l’air intéressant. En fait, ça a beaucoup plus de bons que de mauvais côté de vivre en colocation ! Cette première expérience est donc très positive. En plus de ne jamais se retrouver vraiment seul, il y a toujours quelqu’un à qui l’on peut demander de sortir, en toute amitié ~

C’est ce qui était prévu à la base, qu’ils s’y rendent tous les deux. Malheureusement, le matin même, la jeune femme lui fait savoir, toute désolée, qu’elle a un rendez-vous pris depuis longtemps et qu’elle avait complètement oublié. Il la rassure avec le sourire, ce n’est pas grave du tout. Ils pourront toujours remettre ça à une autre fois. En attendant, Dean se décide tout de même à sortir, comme c’était prévu, mais seul. Après s’être assuré de ne pas être en retard pour la séance, il glisse ses mains dans les poches et se rend au cinéma. Il rentre, regarde les affiches. Sans faire exprès, il bouscule légèrement quelqu’un par la même occasion…

Excusez-moi… j’ai pas fait attention… »

S’excuse immédiatement le jeune homme, toujours très poli. Il relève ensuite les yeux vers la jeune femme, un grand sourire glisse sur ses lèvres lorsqu’il la reconnaît ! Cela fait un bout de temps qu’ils ne se sont pas vus d’ailleurs, tous les deux ayant été occupé de leur côté et traversant des phases pas franchement faciles.

Oh… Sydney ! Tu vas bien ? Tu viens voir un film aussi ? »

On ne peut probablement pas trouver de questions plus idiotes étant donné qu’ils se trouvent dans le hall du cinéma. Mais c’est une manière comme une autre d’engager la conversation et de discuter quelques instants (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 25 Mar 2012 - 8:37

Sydney n'est pas du genre solitaire. Elle n'aime pas trop sortir seule dans les lieux publics comme les cinémas ou les restaurants. Elle trouve ça tellement triste de faire, seule, ce qui est plutôt une activité de groupe...Quitte a voir un film toute seule, autant le regarder bien au chaud dans son salon, non ? Elle ne se sent pas à l'aise, ici, toute seule. Elle se trouve triste au milieu de ces couples ou ces groupes d'amis qui choisissent un film. Elle voit déjà bien le tableau ! Elle va s'asseoir seule dans la salle, devra certainement changer de place parce qu'elle est toute seule et qu'elle empêche un groupe d'être réuni, ira s'asseoir à côté d'un inconnu et sera bloquée pendant tout le film, ne se permettant aucun rire, aucune larme. Elle n'a pas envie de rester, mais en même temps, maintenant qu'elle est là, elle ne se voit pas non plus partir comme ça. C'est comme rentrer dans un magasin et en sortir les mains vides, ça rend mal à l'aise.

Elle regarde les affiches sans grande conviction. Quelques films ont l'air intéressants, mais elle n'arrive pas à se décider. Elle se demande encore si elle doit vraiment y aller, en prenant le risque de passer une mauvaise soirée, seule. Non, elle ferai mieux de rentrer, définitivement.

Dans un élan, elle décide donc de partir mais se fait légèrement bousculée par quelqu'un. Dans ses pensées, elle ne s'en rend compte que quelques secondes plus tard et, en entendant la personne s'excuser, elle tourne la tête, par reflex, pour pouvoir lui répondre.

- Ce n'est rien, vraiment...

Elle se coupe. Elle sourit. Elle le reconnait. Dean est là, et c'est lui qui s'excuse de l'avoir bousculée. Comme elle est contente de le voir ! Ça fait tellement longtemps. Tout les deux ont été pas mal occupés, ne serait-ce que psychologiquement avec tous leurs problèmes respectifs...Sydney aurait aimé prendre plus de nouvelles de lui, surtout après l'accident et sa rupture avec Arielle, mais elle n'en a pas eut ni le temps ni l'énergie, elle-même bien gâtée par ses soucis.

- Salut Dean...Ca va...Et toi ?

Lui retourne-t-elle la question dans un grand sourire. Elle est vraiment contente de le revoir. En entendant sa nouvelle question, elle rit. Elle sait que c'est une question "idiote" pour faire la conversation, mais si elle rit, c'est juste pour toutes les choses qu'elle est tentée de répondre, juste pour le taquiner. Des choses comme "non, je viens faire un tennis" ou autres réponses aussi bête que la vraie réponse est évidente.

- Oui, enfin, non...A vrai dire, j'allais partir...J'avais rendez-vous avec un ami, mais il a annulé au dernier moment, donc...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mar 27 Mar 2012 - 6:59

De son côté, ça ne dérange absolument pas Dean de se retrouver seul au cinéma. Evidemment, c’est toujours plus agréable avec quelques amis, ou en couple, mais s’il a du temps et qu’il y a un film qu’il a envie de voir à l’affiche, ça ne lui pose pas de problème. Parce qu’il n’y a pas à dire, ça prend tout une autre dimension sur un immense écran dans un bon siège confortable avec un paquet de pop corn qu’à la maison. La confort et le snack peuvent y être aussi, mais pas l’écran. Sans compter que pour l’avoir en DVD, il faut attendre encore un bon bout de temps.

Comme il vient d’arriver, le jeune homme prend la peine de regarder les affiches. Par la même occasion et parce qu’il n’est pas attentif, Dean bouscule quelqu’un auprès de qui il s’empresse de s’excuser. Découvrir Sydney ne peut que lui décrocher un grand sourire. Malheureusement, ils n’ont pas eu le temps de se voir dernièrement, mais il a toujours beaucoup apprécié la jeune femme et ça lui fait donc plaisir de tomber sur elle.

Oui, plutôt bien, merci. »

Souffle-t-il en réponse. Quand on fait le point sur les derniers événements, on peut réellement dire qu’il va mieux qui plus est. Sa vie reprend peu à peu un rythme plus sain, il a retrouvé un peu plus d’indépendance et « s’occupe » un peu plus de lui – sans pour autant devenir le type égoïste et narcissique, ça ne lui ressemble pas du tout – la coupure a été nécessaire.

Il est vrai que la question qu’il pose ensuite est un peu bête. Mais pas totalement puisqu’elle pourrait très bien sortir d’une séance et attendre quelqu’un. Peu importe, c’est plutôt pour faire la conversation, savoir aussi quel film l’intéresse avant qu’il ne se sépare probablement pour aller chacun prendre place dans le cinéma. Loin de lui l’idée d’imposer sa présence auprès d’elle si elle est accompagnée. Dean n’est jamais à l’aise dans ce genre de situation.

Sauf que, la réponse qu’il reçoit est toute différente. Apparemment, elle est sur le départ. Le mécanicien ne peut qu’afficher un air désolé. Ce n’est pas très classe d’annuler au dernier moment, à moins d’avoir une très bonne excuse. Il ne juge pas son envie de partir, sachant très bien que beaucoup de monde n’aime pas se retrouver seul dans un lieu public, c’est compréhensible en soi.

C’est dommage…

Pour tout dire, je suis aussi venu seul. Je devais venir avec Sally, je ne sais pas si tu la connais, mais elle s’est rappelé d’un autre rendez-vous alors… me voilà.
»

Sans réfléchir, il nomme sa colocataire par son prénom. Loin de se douter que ça puisse passer éventuellement pour une sorte de rendez-vous « galant ». Ce serait ridicule, non pas parce qu’elle n’est pas jolie ou quoi que ce soit, mais parce qu’il ne la voit pas autrement qu’en colocataire. Sans compter, que cette dernière n’est pas vraiment son genre de femme ~

Si tu veux, on peut y aller ensemble ? »

Propose gentiment Dean, déjà parce que ça lui ferait plaisir, mais aussi pour que son amie puisse profiter un peu de cette soirée au lieu de refaire directement le trajet en sens inverse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Sam 31 Mar 2012 - 17:35

Un peu déçue, Sydney reste tout de même devant les affiches. Elle réfléchit un instant, savoir si elle tente quand même d'aller voir un film seule ou pas. Elle pèse le pour et le contre, mais le contre l'emporte. Elle déteste être seule pour les activités de groupe. Le cinéma, c'est sympas quand on est au moins deux. Seule, elle ne voit aucun côté "fun". A côté de quelqu'un qu'elle ne connait pas, elle n'osera pas rire ou pleurer...Alors à quoi ça sert qu'elle reste ici ? A rien.

On dirait bien que le destin ait envie de la voir rester puisqu'elle croise le chemin de Dean qui la bouscule sans faire exprès. Elle est contente de le voir. Il fait partie de ses bons amis, ceux qui comptent beaucoup pour elle. Pour cette simple raison, elle ne peut cacher un grand sourire à sa simple vue. Ces derniers temps ont été particulièrement difficiles pour les deux, ils ne se sont pas beaucoup vu ou parlé. Parfois, Sydney culpabilise de n'avoir pas été plus présente, juste avant de réaliser qu'elle avait déjà du mal à se sortir de ses propres problèmes. Elle n'aurait pas pu faire plus pour son ami, dans l'état dans lequel elle était elle-même.


« Non, je ne la connais pas... »

Répond simplement la libraire. En fait, ce prénom lui dit quelque chose, mais elle ne doit pas être la seule à s'appeler Sally. Comme ça, Sydney pense à l'ex de son ami Mike, mais n'est peut-être pas d'elle dont on parle. Une question s'impose dans l'esprit de la demoiselle, maintenant. Pourquoi viendrait-il au cinéma avec une certaine Sally ? Sa rupture avec Arielle doit donc être définitive...Dommage, elle les trouvait bien tout les deux, ensemble...Enfin, elle ne le juge pas, c'est son choix.

« Hum, et bien....pourquoi pas....Enfin, je ne voudrai pas que ça t'embête ou que ça embête ton "amie" de savoir que tu y vas avec moi, du coup...»

Explique la jeune femme, légèrement embêtée à l'idée qu'on les voit ensemble et que ça parle en ville. Sydney ne sait rien de sa relation avec la fameuse Sally, du coup, elle ne veut pas que ça créé de malentendu, ou quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 1 Avr 2012 - 9:50

Voir Sydney fait réellement plaisir à Dean. Ça ressemble presque à une sorte de coup du destin pour lui faire renouer correctement avec sa vie sociale. Il faut dire ce qu’il en est, dernièrement, il s’était un peu « déconnecté » de cette réalité, complètement plongé dans ses problèmes et sa douleur. Il est largement temps qu’il aille de l’avant. C’est ce qu’il a commencé à faire, doucement mais surement, notamment en reprenant un peu de distance et sa liberté en déménageant. Ce n’est que le début d’une longue série de changements qui s’opéreront au fur et à mesure que le temps passe. Après tout, le mécanicien a le droit d’être heureux lui-aussi, ou un peu mieux dans sa vie en tout cas ~

Brièvement, le jeune homme explique à la libraire la raison pour laquelle il est venu seul. Il est loin de se douter que, pour Sydney, c’est un problème de ne pas être accompagnée au cinéma. Il trouverait d’ailleurs dommage qu’elle rebrousse chemin aussi rapidement. Puisqu’ils sont là tous les deux, autant y aller ensemble ? Enfin, il ne va pas la forcer à quoi que ce soit, mais ça lui ferait réellement plaisir.

Elle travaille à l’épicerie… »

Lui dit-il pour qu’elle puisse situer la jeune femme en question. Pas que ce soit important, mais il ne réfléchit pas sur l’instant. Un sourire se dessine sur les lèvres du garçon quand Sydney accepte sa proposition, il fronce légèrement les sourcils en entendant la suite puis se détend à nouveau.

Pourquoi ça l’embêterait ? Non t’en fais pas pour ça. C’est pas une colocataire jalouse XD »

Dean sourit. Il ne comprend pas vraiment ce que Sydney sous-entend et ne pense pas non plus à Arielle pour tout dire. Cette dernière risque d’ailleurs de ne pas être très contente d’apprendre son emménagement quand on y pense puisqu’il avait refuser net de s’installer chez elle quand il était ensemble. Mais bon, les choses changent.

Y a un film en particulier que tu voulais voir ? (a) »

Pour sa part, il y en a bien un, mais il est tout à fait capable de passer outre pour lui faire plaisir. Ce n’est pas forcément toujours très bien, mais c’est comme ça que Dean fonctionne en règle générale.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 1 Avr 2012 - 17:27

Sydney est un peu larguée, ces temps-ci. Elle s'est tellement concentrée sur ses propres soucis qu'elle a l'impression de ne plus rien savoir de la vie de ses amis les plus proches. Les histoires de coeur, les changements d'adresse...elle n'est plus au courant de rien. Elle ne sait pas où en est son histoire avec Arielle, s'ils vont ou non se remettre ensemble ou si c'est bel et bien terminé. Elle n'est pas non plus au courant que le mécanicien à quitté le cocon familial pour s'installer ailleurs, en colocation. Elle ne prend pas beaucoup de nouvelles, assez fatiguée par ses problèmes pour s'occuper de ceux des autres. Elle se trouve un peu égoïste lorsqu'elle pense comme ça, mais c'est pas forcément faux. Elle veut bien être gentille en prenant des nouvelles, les autres ne sont pas dispensés d'en prendre ou d'en donner spontanément.

Quand Dean parle d'une certaine Sally, Sydney remue la tête. Elle ne voit pas de qui il parle. Elle ne connait, vaguement, qu'une seule Sally, mais elle ignore si c'est de celle-ci qu'on parle. Great Falls a beau être une petite ville, ça n'empêche pas de rencontrer des personnes qui portent le même prénom. Ce serait trop facile, sinon. L'information que lui donne le mécanicien quant à son métier n'éclaire pas plus la libraire. Ces derniers temps, elle s'intéresse tellement peu aux autres - en particulier ceux qu'elle ne connait pas - que ça ne l'aide pas du tout à la situer. Tant pis.


« Hum, non, comme ça je vois pas...»

Avoue-t-elle en grimaçant. Il faudra peut-être qu'elle passe un jour à l'épicerie pour voir. Ou pas. Elle s'en fiche, au fond, de qui c'est. Probablement dans un malentendu, Sydney essaye de décliner l'invitation de Dean, ne voulant pas que cela dérange la fameuse Sally. La libraire ne connait pas du tout quelle relation ils entretiennent donc elle est un peu maladroite. D'ailleurs, lorsqu'il dit le mot "colocataire", la jolie brune ne peut s'empêcher de grimacer, montrant sa totale incompréhension. Elle a raté tant de choses que ça ?

« Colocataire ? C'est ta colocataire ? Attend....Tu as déménagé ? Depuis, quand ? »

Demande-t-elle, n'y comprenant plus rien. Du coup, elle se sent un peu plus soulagée de savoir que Sally est simplement sa colocataire. Elle aurait été mal à l'aise de savoir qu'une éventuelle petite amie pourrait mal prendre le fait que Dean aille au cinéma avec une autre femme. On sait jamais, après tout (a).

« Je ne sais pas trop....Peut-être celui-ci, il n'a pas l'air mal. En même temps, ils ont presque tous l'air sympas...Tu as une idée de ce que tu veux voir, toi ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mar 3 Avr 2012 - 11:46

Ce n’est en tout cas pas Dean qui va en tenir rigueur à Sydney pour ne pas être au courant de tout. Lui-même s’est passablement déconnecté de la réalité dernièrement. Il n’a pas pensé à s’inquiéter vraiment des autres. Il lui a fallu énormément de temps pour reprendre contact, pour se rendre compte qu’il était le seul responsable de son bonheur. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a fini par déménager, prendre un peu de distance pour se remettre sur les rails. Maintenant, il a réellement la sensation d’être sur la bonne voie, que tout ne peut que s’améliorer ~

A défaut de passer un peu plus de temps avec sa colocataire avec qui le courant passe très bien, Dean décide de se rendre seul au cinéma. C’est moins drôle comme ça, mais il n’empêche qu’il est certain de passer un bon moment avec un bon film et un grand paquet de pop corn. C’est en tout cas ses projets avant de tomber sur une très bonne amie, Sydney. Il ne peut que s’en réjouir, ça fait longtemps et il est heureux de voir qu’elle semble aller bien elle-aussi.

En apprenant qu’elle ne connaît pas Sally, Dean acquiesce. Ce n’est pas un drame à vrai dire. C’est même un peu égal. En tout cas, une chose est sûre, c’est que ça ne dérangera absolument pas cette dernière s’ils vont ensemble au cinéma. A vrai dire, même s’il sortait avec, ça n’aurait pas été un problème. Sydney et Dean sont juste amis.

Ah ouais, je te l’ai pas dit… C’est tout nouveau en fait ! Deux semaines environ. On a pris une petite maison sur Marshall Street.

Il faudra que tu viennes manger un jour, enfin, si tu veux !
»

Propose amicalement Dean. Il se ferait réellement un plaisir de l’inviter à dîner et de lui faire visiter son nouveau lieu de vie. En fait, cette nouvelle maison le rend particulièrement enthousiaste au point d’avoir envie de le dire à tout le monde ~

Quand ils en reviennent au film, le mécanicien s’enquit de ses goûts. Un sourire aux lèvres, il lui fait part de ses propres envies. Cela dit, très flexible, il est tout à fait prêt à tirer un trait sur ce film pour voir quelque chose qui plaira d’avantage à la jeune femme. Il a un esprit de sacrifice très développé x)

Je pensais aller voir « Hunger Games » les lancements sont sympas et puis, tout le monde en parle donc ça doit surement en valoir la peine ^^

Ça te dit ?
»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Jeu 5 Avr 2012 - 15:34

Sydney a été pas mal déconnectée ces derniers mois. Elle s'est un peu enfermée dans une bulle. Une bulle dans laquelle il n'existait qu'elle et ses soucis. Ses problèmes de travaux, les problèmes de santé de son fils et, plus récemment, ses problèmes d'argent. Elle n'en a pas encore parlé à son père, ne voulant pas l'inquiéter ni qu'il se sente obligé de l'aider. Elle a juste envie de se débrouiller toute seule, elle pense en être largement capable. Reste à voir si son banquier sera du même avis qu'elle...Pour le moment, elle se reconnecte doucement à tout, elle recommence à sortir, à voir du monde. Ça lui fait un bien fou, même si elle n'est pas toujours complètement dans l'ambiance, la tête ailleurs. Elle reste préoccupée, mais beaucoup moins qu'avant. Elle a moins de poids sur les épaules, elle se relève peu à peu. Les temps vont être durs pendant un moment, et puis tout ira mieux. C'est tout ce qu'elle espère.

Il n'est pas anormal qu'elle soit passée à côté d'un détail aussi colossal que le déménagement de Dean. Il faut dire qu'en même temps, il ne l'a pas prévenue, lui même pas mal occupé ces derniers temps. Elle ne lui en veut pas, après tout il n'a aucun compte à lui rendre. Ils sont bons amis, d'accord, mais ils ne sont pas obligés de tout se dire. Quoi qu'il en soit, elle est très contente pour lui. Quitter le domicile familial lui permettra de faire une "pause" et de penser un peu plus à lui. Il n'y a que comme ça qu'il peut avancer. Aider sa soeur, c'est bien gentil, mais il faut aussi qu'il pense un peu à son bonheur.

« C'est une bonne nouvelle, je pense que ça va te faire du bien de te retrouver un peu "seul". Et puis, Marshall Street, tu restes proche de ta famille ! »

Note la jeune femme en souriant. Il a besoin de s'éloigner un peu. Certes, il reste dans la même rue, mais ce sera différent. Là, il pourra aller et venir comme bon lui semble chez lui. Il a une colocataire, mais il reste tout de même libre de faire ce qu'il veut. Chez sa famille, il avait beau avec un minimum de liberté, c'était différent. Il passait plutôt son temps à se préoccuper de sa mère ou de sa soeur, et c'est normal qu'il en ressente le besoin. Il est juste venu le temps ou s'occuper de lui devient sa propre priorité.

« Je viendrai avec plaisir, enfin, on se fixera une date, tu sais que j'aime pas trop m'inviter comme ça. »

Ajoute-t-elle, toujours souriante. Ce sera avec un réel plaisir qu'elle ira manger avec lui. Et puis, si elle a l'occasion de rencontrer sa colocataire, ce sera d'autant plus sympas. Elle pourra enfin mettre un visage sur cette fameuse Sally, même si en vérité, elle la connait déjà puisqu'il s'agit de l'ex de Mike, qu'elle a du voir une ou deux fois...Le sujet tourne désormais autour du choix du film. Face à trop de choix, la libraire hésite un moment, ne sachant pas trop lequel de ces films l'attire le plus. Elle décide d'attendre l'avis de Dean. Elle se dit que, si lui a une idée précise de ce qu'il souhaite aller voir, alors ça lui ira bien aussi. Sydney n'est pas bien compliquée de ce côté là.

« Parfait ! ça me va ! J'en ai un peu entendu parlé par des clientes...

Allons prendre des places avant que ce soit complet !
»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 8 Avr 2012 - 21:52

Souffle de temps en temps ne peut pas faire de mal. Ce n’est pourtant pas une chose à laquelle Dean est habitué. Il s’est coupé ce droit pendant plus d’une année. Il ne réessaie que maintenant de renouer avec ce genre d’habitudes, quitte à le faire tout seul. Reprendre sa vie en main lui redonne cette impression de liberté. Le mieux est d’être capable d’en profiter un minimum. Il ne se sent plus aussi coupable qu’auparavant. Faire la part des choses n’est pas encore un exercice que Dean maitrise, mais ça viendra avec le temps !

Oui, c’est pour ça que je voulais rester dans le coin et puis, la maison est vraiment chouette, du coup tout est vraiment parfait ! »

S’enthousiasme Dean, incapable de s’empêcher de sourire. Ce déménagement est une très bonne manière de repartir du bon pied. Dieu sait qu’il en a eu besoin suite à ce qu’il a traversé ! D’ailleurs, il n’est pas le seul à avoir eu des soucis, liés à la tempête, ou non. Quand il se rend compte de son manque flagrant de délicatesse, il déchante et redevient très sérieux, très attentif. Sydney est une très bonne amie, s’il ne s’est pas montré très disponible puisque piégé dans ses propres problèmes, il est désormais présent. Bien que ce ne soit surement pas un sujet qu’elle souhaite aborder, il verra bien…

Au fait, tout va bien ? Je veux dire… Comment va Eddie ? »

Demande-t-il, son inquiétude se traduisant par un léger froncement de sourcils caractéristiques. Ce petit bonhomme est fort, il va forcément bien s’en tirer ! En tout cas, c’est ce à quoi il croit dur comme fer. Hors de question de voir les choses autrement.

Pas de soucis, on fixera une date, avec invitation et tout ce qu’il faut ! »

Confirme le mécanicien. Il ne peut que s’en réjouir puisqu’il apprécie beaucoup passer du temps avec Sydney, en toute amitié bien entendu. Être tombé sur elle ce soir lui fait très plaisir. Ils discutent ensuite du film qu’il pourrait aller voir. Pour avoir entendu certaines critiques, Dean lui fait savoir qu’il y en a bien un film qui lui dit. Sydney semble d’accord, il lui sourit.

Oui, on y va ! »

Ils se dirigent donc vers les guichets. Une fois leur tour venu, le mécanicien ne réfléchit même pas à vrai dire. Il se contente de sortir son portemonnaie de sa poche. Il demande deux places et règle l’addition sans même demander son avis à son amie. Il se retourne ensuite vers elle ~

Et voilà mademoiselle, tu veux quelque chose, du pop corn ? Des m&m’s ? »

Souffle-t-il, tendant son billet à Sydney. Etant très gourmand lui-même, Dean attend une réponse de sa part mais compte tout de même prendre quelque chose pour lui, et partager (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Lun 9 Avr 2012 - 15:07

Dean et Sydney sont pareils sur plusieurs points. Ils connaissent tout deux l'absence d'un parent, même si sur ce point il y a certaines différences. Ils connaissent aussi le dévouement pour leurs proches, quitte à s'oublier au passage. Ils s'oublient pour mieux aider les gens qu'ils aiment. Ce n'est pas une mauvaise chose en soit, mais pour eux, tout de suite, c'est beaucoup moins bon. Jusqu’ici, la libraire était dévouée corps et âme à son métier et à sa famille. Elle ne se souvenait plus du plaisir que c'était d'aller faire les boutiques ou de passer un après-midi au spa. Elle a réapprit ces choses et depuis, elle a l'impression que ça va mieux. Elle n'oublie pas pour autant son fils, sa soeur, son père, ni sa boutique. Elle consacre juste un peu plus de temps à ses besoins à elle. C'est en partie pour cela qu'elle a accepté de s'accorder une soirée cinéma avec son vieil ami de lycée. Une soirée qui tombe à l'eau au dernier moment. Mais, heureusement, est "arrivé" au bon moment. Une rencontre tout aussi surprenante que plaisante. En bons amis qu'ils sont, c'est tout à fait normal que ce soit un plaisir de passer un peu de temps ensemble. Ces derniers temps, ils n'ont pas beaucoup communiqué, chacun trop pris par ses propres problèmes.

« Et sinon, comment vont Max et Jen ? »

Demande Sydney, par curiosité. Elle ne connait pas beaucoup Jen mais en a entendu longtemps parlé, surtout depuis la mort de leur père. Il est souvent arrivé que Max, ou Dean, en parle avec la libraire qui s'efforçait de trouver des explications ou des solutions. Il est naturel pour elle de demander des nouvelles des frère et soeur du mécanicien. Elle pourrait très bien en prendre elle-même auprès de Max, mais elle n'a toujours pas réussi à le recontacter depuis qu'ils se sont "un peu" laissés aller un soir ou ça n'allait pas très bien, ni pour elle, ni pour lui. A son tour, Dean prend des nouvelles d'Eddie, visiblement inquiet.

« Il va beaucoup mieux. Il m'a fait une sacrée frayeur il y a quelques semaines, mais les médecins disent qu'il n'y a plus à s'en faire ! »

Explique-t-elle simplement. Elle craint toujours un nouveau rebondissement, une aggravation soudaine, même si les médecins disent qu'il n'y a aucun soucis à se faire. Pour le moment, son petit garçon semble être en parfaite santé, et c'est tout ce qui compte. Les McKay ont connu une période bien sombre, il est temps qu'ils se redressent et qu'ils chassent les soucis. Dans un sourire, la libraire soupire légèrement. Elle est contente de laisser ce gros soucis derrière elle. Son fils, c'est sa raison de vivre. Elle a eut très peur pendant plusieurs mois, mais maintenant que ça va mieux, elle peut avancer et continuer en toute tranquillité. Elle en a bien besoin. Cette phase assez sombre a eut ses bons comme ses mauvais côtés et aujourd'hui, elle se sent plus libre et a envie de profiter un peu plus de sa vie, d'où la sortie de ce soir. Elle est même prêt à voir n'importe quel film, tant qu'elle passe une bonne soirée. Pendant qu'elle cherche son porte-monnaie pour payer sa place, elle se rend compte que les billets sont déjà payés. Elle sait d'avance que protester ne rendra pas la raison à Dean, alors elle se contente de simplement murmurer un « merci », les joues légèrement empourprée. Elle saute cependant sur l'occasion des friandises pour imposer sa condition.

« Oui, mais alors c'est moi qui paye, cette fois (a) »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Sam 14 Avr 2012 - 15:03

Après des excuses et une invitation, ils décident d’aller voir un film tous les deux. Dean ne peut que s’en réjouir puisque ça fait longtemps qu’ils n’ont pas passé du temps ensemble et qu’autant le dire, c’est toujours plus sympathique à deux le cinéma plutôt que seul. Certains diront que c’est pour les « amoureux » ou ce genre de chose, mais les intentions du garçons ne sont pas du tout mauvaise, en fait, il veut juste passer un moment avec une amie chère. De toute façon, vu le chaos dans lequel se mêlent encore ses sentiments, sa raison et les souvenirs de ses relations passées, se lancer dans autre chose est le cadet de ses soucis. Et puis, il n’est pas de ce genre là. Quand Sydney l’interroge pour savoir comment va sa famille, un sourire se dessine sur ses lèvres, ça lui fait penser à quelque chose qu’il ne va pas tarder à partager avec la libraire :

Ils vont bien, merci.

Je sais pas si t’es au courant d’ailleurs, mais Max s’est casé ! Je dois dire que ça m’a beaucoup surpris au début, mais apparemment, ça lui convient et ça dure depuis quelques mois déjà x)
»

Explique Dean, songeant à une conversation qu’il avait eu avec son frère pendant laquelle il lui avait assuré ne jamais vouloir de tout ça. Finalement, c’est lui qui a eu raison en expliquant que ça lui tomberait dessus et qu’il verrait bien ! Juliet et Max forment un couple, peut-être improbable, mais très bien. En tout cas, le mécanicien ne peut que remarquer les changements drastiques qu’elle a opérés sur son petit frère, c’est fou !

C’est un soulagement d’apprendre qu’Eddie va mieux. Dean ne peut qu’être désolé de ne pas avoir été d’avantage présent, en tant qu’ami, pour la soutenir dans cette épreuve difficile. Il s’est montré très égoïste, il en a conscience et le regrette amèrement d’ailleurs. Mais il est impossible de revenir en arrière, tout comme d’en discuter plus longuement. L’important, en revanche, c’est que le fils de Sydney soit tiré d’affaire !

Du coup il est rentré à la maison ou il est toujours à l’hôpital ? »

L’interroge à nouveau le mécanicien. Ce n’est pas un sujet très joyeux, c’est sûr, mais c’est la dure réalité. Et puis, ça l’intéresse réellement. Dean passera à coup sûr le voir un de ces jours, parce qu’il aime beaucoup les enfants déjà et puis Eddie, il l’a vu grandir de loin et c’est un gosse adorable ~

Ils choisissent un film, se mettent dans la fil et c’est finalement Dean qui règle les deux billets, sans même demander son avis à son amie. De toute façon, ça lui fait réellement plaisir et puis, il n’attend strictement rien en retour, c’est juste parce qu’il n’a pas besoin de se forcer pour être relativement généreux. Sydney décide de prendre les devants en ce qui concerne les sucreries.

C’est égal, je peux te les offrir, ça me gêne pas (a) »

Lui assure-t-il, en riant. Etant un vrai morfale, c’est sans doute mieux pour le portemonnaie de Sydney que ce soit lui qui paie x) Enfin, il va faire un effort et se montrer plus civilisé. En regardant ce qu’ils proposent, il ne peut que l’interroger :

On prend un grand pop corn pour les deux, tu préfères sucré ou salé ? »

Peut-être qu’avec des bonbons pour après ça serait bien aussi comme les pop corn sont généralement pour les publicités. Enfin, de toute façon, c’est comme elle veut comme c’est elle qui règle (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 15 Avr 2012 - 8:51

La soirée, initialement annulée, s'improvise d'une manière différente. Heureusement que Sydney a croisé le chemin de Dean, en fait, sinon, elle serait simplement rentrée à la maison et se serait regardé un DVD, avachie dans son canapé, et se serait probablement endormie devant, en plus. Ils réfléchissent à un film à aller voir, tout en discutant. Cela fait un moment qu'ils ne se sont pas vus et n'ont pas eut beaucoup de temps pour parler des récents évènements. Ils se sont tenus au courant, brièvement, mais chacun de son côté avec ses propres problèmes, ils ne se sont pas plus préoccupés de l'autre. Aujourd'hui, ils s'en veulent tout les deux de n'avoir pas été plus présents alors qu'au contraire, ils n'en veulent pas du tout à l'autre d'avoir été seulement focalisé sur ses propres soucis. Ce serait trop injuste.

« Cool, alors. »

Sydney connait très peu le reste de la famille Stanford. Elle ne connait que Dean et Max, et encore, avec ce dernier, c'est plutôt spécial. Elle garde ses distance, parce qu'elle est gênée pour ce qui s'est passé entre eux. Il doit certainement lui en vouloir, d'ailleurs, puisqu'ils étaient de bons amis. Elle s'est toujours dit qu'il faudrait mettre sa fierté dans sa poche un instant et aller le voir pour aplanir les choses, mais elle n'a jamais réussit à prendre son courage à deux mains pour y aller. En parlant de lui, Dean ajoute un détail qui surprend la libraire. Max, en couple ? C'est une nouvelle plutôt surprenante, mais ça reste une bonne nouvelle. Il a besoin de stabilité.

« Sérieux ? Mais genre...c'est du sérieux ou...? »

Demande la jolie brune en faisant bien sûr à la jeune June Hansen, l'ex petite amie de Max. Personne en ville n'ignore de quoi était faite leur relation. Sydney espère sincèrement que le jeune homme est devenu sérieux et qu'une jeune femme a pu le faire changer. Il doit se sentir tellement bien, maintenant.

Après le frère du mécanicien, c'est au tour d'Eddie de faire l'objet de la conversation. Sydney est tellement soulagée depuis qu'il est sorti de l’hôpital. Elle revit. Elle a connu tellement de galères après la tempêtes....Des soucis matériels, notamment, mais qui perdaient toute leur importance face à la santé de son fils. Elle ne cesse d'imaginer ce qu'aurai été sa vie sans son petit garçon, et parfois, ce n'est pas joli joli...

« Il est rentré à la maison, je suis tellement soulagée ! »

Et il n'y a pas qu'elle ! Son compte en banque aussi, l'est, car mine de rien, les frais d'hospitalisation ont failli la laisser sur la paille. Vraiment, ce fut une très mauvaise période pour la jeune femme. Dans tous les domaines, même sentimental. Chris est reparti, elle-ne-sait-où, pour réfléchir, et depuis il ne lui donne aucune nouvelle. Elle ne sait pas de quoi sera faite leur relation après sa longue réflexion. C'est tellement....compliqué...

« Non, j'insiste, c'est moi qui offre (a) »

Répond-t-elle en souriant alors qu'ils sortent de la file de la billetterie pour se diriger vers celle des friandises. Sydney ne sait pas trop quoi choisir, elle espère que Dean lui donnera une piste. Lorsqu'elle est confrontée à trop de choix, elle perd la tête et est souvent prise d'une envie de tout acheter. Heureusement, le garagiste lui soumet l'idée des pop corn. Un gros pot pour deux, ça semble parfait, même si elle sait d'avance qu'il ne passera certainement pas les bandes annonces, surtout avec elle.

« Je suis plutôt salé, moi, mais si tu n'aimes pas, le sucré ne me dérange pas ^^

Tu voudras boire quoi avec ? Moi ça me donne super soif, qu'ils soient sucrés ou salés.
»

Autant prendre quelque chose qui leur va à tout les deux. Si Dean n'est pas friand des pop corn salés, elle ne va pas les lui imposer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 15 Avr 2012 - 21:04

C’est finalement un mal pour un bien. On dirait que, du côté de Dean, la chance est en train de tourner. Enfin ! Ce sont des petites choses toutes simples qui lui font dire ça, comme de tomber sur son amie qu’il n’a pas vu depuis des lustres.

Bah apparemment oui ! Il la ramène à la maison, il va surement bientôt la présenter à la famille… Donc ouais, c’est du sérieux je pense x) »

Explique le mécanicien en riant. Pour la partie « présentation officielle », il n’est pas certain que Max soit déjà prêt, mais il n’empêche que ça dure depuis un bon moment et qu’il semble vraiment s’être calmé. La preuve est faite quand il ne se rue pas sur les jolies filles pour les aider au garage ou qu’il ne leur fait pas du gringue ouvertement. Comme il travaille bien et que c’est son frère, il ne lui a jamais fait de remarque à ce sujet, mais il n’empêche que ce changement dans la vie de son petit frère a des effets très positifs, aussi sur le job. Au moins une personne dans cette famille qui se porte comme un charme, c’est un bon point de départ !

Quand il s’agit du fils de Sydney, le jeune homme est soulagé d’apprendre que ça va mieux, puis, qu’il est déjà rentré à la maison. Ça ne doit pas être drôle d’être enfermé dans un hôpital à son âge – ça ne l’est jamais en fait –. Être mère célibataire ça ne doit pas être facile tous les jours. Dean a vaguement entendu parler d’une rumeur la concernant, mais il préfère ne pas les écouter. C’est un des mauvais côtés des petites villes.

Ah c’est super ! Je pourrais peut-être passer le voir un de ces quatre ? »

L’interroge Dean. Loin de lui l’envie d’imposer sa présence mais puisqu’il aime bien le petit Eddie et qu’il est complètement passé à côté de la visite sur le lit d’hôpital et cadeau qui va avec, il est prêt à se rattraper maintenant, il trouvera bien quelque chose à lui offrir qui lui plaira, auquel cas, il leur laissera les bons pour faire un échange. En tout cas, il y tient vraiment à cette attention, juste parce que ça lui fait plaisir de faire plaisir aux autres ~

D’accord, si t’insistes… Merci. »

Il n’est pas difficile à vivre comme garçon. Il pourrait insister d’avantage mais, au final, il n’a pas à la materner et se contente de la remercier, esquissant un sourire. Au cinéma, partager du pop corn, c’est beaucoup plus convivial que d’avoir chacun son truc. C’est pour cela qu’il propose de prendre un grand pot et de piquer les deux dedans. C’est sûr qu’il ne va pas tenir longtemps s’ils sont les deux des morfales. Mais bon, ces trucs ce n’est pas fait pour durer plus longtemps que les publicités.

Salé c’est parfait !

Pareil ! Je pencherai pour thé froid, coca ? Enfin à part les trucs allégés, j’aime tous les sodas en fait x)
»

Autant dire qu’il n’est pas pénible et qu’elle peut choisir ce qu’elle veut, pour lui compris ! Il jette un coup d’œil à sa montre, ils ont largement le temps avant le début de la séance, autant pour se décider que pour choisir une bonne place dans la salle. En fait, c’est un peu égal si le film se révèle super ou que c’est une daube, le plus important lui semble tout bêtement de passer un bon moment. C’est pour ça qu’on va au cinéma après tout ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mar 17 Avr 2012 - 10:22

Sydney est très surprise d'apprendre ce que deviens Max. Tel qu'elle le connaissait, c'était un coureur de jupons en puissance et l'imaginer en couple faisait plutôt tâche. Tellement qu'elle a même du mal à y croire alors que c'est pourtant une source fiable qui le lui apprend. Elle ne remet pas en doute la parole de Dean, il doit être le mieux informé vu que c'est son frère, mais c'est l'image qu'elle n'arrive pas vraiment à se faire dans sa tête. C'est tout de même une excellente nouvelle. Un gros changement pour le jeune homme qui ne doit pas lui faire de mal. Il a besoin de stabilité, ne pouvant pas rester un coureur toute sa vie.

« Et qui est l'heureuse élue, alors ? »

Demande la libraire, curieuse de savoir qui a bien pu faire changer son ami de la sorte. Quoi qu'il en soit, il a du se passer un truc, un déclic, qui fait qu'aujourd'hui, Max a changé et n'est plus le même homme. Un homme capable d'être sérieux avec une fille. Vraiment, c'est une excellente chose. C'est un détail qui fait sourire la jolie brune et qui lui fait se dire qu'avec un peu de chance, le fait qu'il soit en couple va résorber le malaise qu'elle éprouve depuis qu'ils ont couché ensemble. Elle l'espère en tout cas.

Eddie devient le centre de la conversation. Il y a eut une période très difficile, lorsque le garçon était à l'hopital, mais aujourd'hui, le soucis semble être définitivement réglé. Son fils est de retour à la maison et il semble en pleine forme. Depuis, la libraire est aux petits soins - encore plus qu'avant. Elle a failli perdre son fils, elle ne veut pas prendre le risque de manquer quoi que ce soit avec lui.

« Oui, bien sûr ! Tu passes quand tu veux ! Il va sauter de joie en te voyant ^^ »

Lui assure la jeune femme. Eddie adore Dean. Il le connait depuis tout petit, c'est probablement pour cette raison. Il a souvent vu le mécanicien à la maison et puis, ce dernier n'a jamais été désagréable avec le garçon, au contraire, il a toujours été très gentil avec, allant même jusqu'à lui faire des cadeaux, comme récemment les places pour le match de hockey. La libraire ne va pas lui dire tout de suite que le garagiste a l'intention de passer, elle préfère lui faire la surprise, il sera encore plus heureux comme ça !

« Je t'en prie, ça me fait vraiment plaisir ! »

Le rassure-t-elle alors qu'ils se dirigent vers le stand des friandises. Sydney jette un oeil à un peu tout et la vue des bonbons la fait saliver. Elle se concentre sur l'achat de base : les popcorn. Dean semble être d'accord avec elle pour prendre des salés. Elle, elle aime les deux, mais préfère les salés, sans explication. La jeune femme acquiesce d'un signe de tête et, lorsque vient leur tour, elle demande le plus gros format de pot de popcorn salés ainsi que deux petites bouteilles de thé glacé. Elle sort un billet et paye avant de récupérer sa commande. Elle prend un popcorn, par gourmandise, en se disant qu'il vaut mieux que ce soit le seul jusqu'à ce qu'ils entrent dans la salle sinon elle risque de battre un nouveau record : finir les popcorn non pas pendant les bande annonce, mais avant même d'entrer dans la salle.

« Et voilà ! Le film est projeté dans quelle salle ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Jeu 19 Avr 2012 - 9:24

En un sens, Dean est plutôt content de ne pas être le seul sous le choc. Sydney semble tout aussi surprise que lui. Pour être honnête, il ne se doute même pas un seul instant de ce qui s’est passé entre Max et son amie, ni même que le nouveau statut de son frère changera quelque chose entre eux. Il a toujours été plutôt naïf dans son genre. Du coup, il se contente de répondre à la question.

Elle s’appelle Juliet Miller, elle est gentille. J’espère qu’il ne lui fera pas de mal, d’ailleurs ~ »

Sa main s’échoue sur sa nuque. Il ne veut vraiment pas être méchant avec Max. Après tout, c’est son frère et il l’aime beaucoup. Mais le fait est que ce dernier a toujours été volage. Il peut changer, c’est sûr, et il espère d’ailleurs que ça marchera et qu’il ne devra pas « ramasser les morceaux » après son passage. Oh si ça ne va pas, ce n’est surement pas vers lui que Juliet se tournerait, mais il se sentirait mal vis-à-vis d’elle et puis, il n’est pas doué pour réconforter les autres, mais pour être présent, si. Enfin, là n’est pas la question de toute façon ~

Quand il s’agit d’Eddie, Dean est soulagé que tout aille de nouveau bien de son côté. Il a d’ailleurs très envie de passer le voir un de ces quatre. C’est peut-être idiot, mais le jeune homme a sans doute toujours eu ce qui ressemblerait à une sorte d’instinct paternel. Ça arrive probablement à peu d’hommes mais lui, il s’est toujours bien entendu avec les gosses, il rêve d’ailleurs de construire sa propre petite famille. Mais bon ça, ce n’est pas demain la veille que ça se produira. Alors autant laisser le temps passer et consacrer son temps aux personnes qui ont de l’importance dans sa vie plutôt que de se focaliser sur des choses qui ne se produiront peut-être même pas. Eddie est un gamin super et Dean est tout content qu’il l’aime bien aussi x)

Ah ouais tu crois ? x) Je t’apporterai du chocolat pour que toi aussi tu sois contente de me voir (a) »

Un grand sourire se dessine sur ses lèvres. Il sait, ou croit savoir en tout cas, que la jolie brune aime le chocolat, du coup, c’est plutôt facile de « l’acheter » et puis, c’est tout à fait naturel de ne pas venir les mains vides quand on rend visite à quelqu’un ! Surtout quand c’est un peu à l’improviste !

Merci beaucoup ! »

Pour l’aider, une fois leur commande là, il prend les bouteilles de thé glacé, laissant à Sydney prendre le pop corn. Il faut bien que Dean serve à quelque chose.

Attends, je regarde… Alors, dans la salle 3 ! On peut déjà y aller, les portes sont ouvertes ! ^^ »

Remarque Dean, regardant d’abord le billet, puis en direction de la porte sur laquelle est inscrit le fameux numéro. En fait, le film commence bientôt, une chance de timing puisqu’ils auront moins de temps à attendre avec le début ~

Tu préfères aller où ? Je te suis… »

Propose Dean après avoir passé le « contrôle » et en arrivant dans la salle. Il y a déjà pas mal de monde, mais également de place libre. Comme il n’a pas spécialement de préférence quant à l’emplacement, il laisse la jeune femme décider.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Jeu 19 Avr 2012 - 16:25

« Le nom ne me dit rien. Mais elle a du mérite, en tout cas, d'avoir changé notre petit Max. »

Affirme la libraire, heureuse pour son ami. Ça lui fait penser qu'il faudrait qu'elle reprenne contact avec lui, histoire de briser la glace, et aussi pour le féliciter d'elle même. Il est temps qu'ils effacent ce souvenir, enfin, surtout elle. Elle imagine que d'autres sont passées depuis elle et qu'il n'est pas du genre à s'arrêter sur une nuit comme celle qu'ils ont passé. Elle, ce n'est pas dans son tempérament. Elle ne couche pas comme ça, et encore moins avec un ami. Ça la dérange, surtout que ce n'est pas un acte qui se fait à la légère et qui doit rester sans lendemain, pour elle. C'est surtout ça qui l'embarrasse le plus dans cette histoire. Enfin bon, disons qu'il y a prescription depuis le temps...

Dean est quelqu'un d'adorable, Sydney adore passer du temps avec lui. Elle aime parce qu'ils peuvent parler de tout, de leurs doutes, de leurs craintes. Ils peuvent aussi passer du temps à rire. Il est un peu comme un grand frère, au fond. Elle qui n'en a jamais eut, c'est le genre de relation qu'elle aurait adoré avoir. Passer une soirée, improvisée, avec le garagiste, ça lui redonne le sourire, même si ce n'est qu'un film. C'est toujours plus sympathique que passer la soirée, tout seul de leur côté. Les deux amis discutent un instant du cas d'Eddie, qui va beaucoup mieux depuis quelques temps. Lorsqu'il parle de chocolat, la jeune femme se met à rire. C'est vrai que c'est un plus (a) mais pas obligatoire pour autant.

« C'est gentil, mais tu sais, tu n'as pas besoin de ramener du chocolat pour que je sois contente de te voir (a) »

Sydney est une grande gourmande. Du chocolat ou tout autre truc bourré de sucre peut faire l'affaire pour s'attirer ses faveurs, au même titre qu'un bon massage, par exemple. Cela dit, elle a beau adorer ça, elle n'a pas besoin qu'on lui en offre pour apprécier la visite d'un bon ami. Il tient toujours à venir les mains pleines, même lorsqu'elle lui assure que ce n'est pas nécessaire. Il insiste toujours, et il est têtu, en plus (a).

« Je t'en prie ^^ »

Répond-t-elle en attrapant le gros pot de popcorn tandis que le jeune homme s'empare des bouteilles de thé glacé. Elle en profite pour prend un popcorn qu'elle s'empresse de manger. Ils sont parfaitement salés. Ni trop, ni pas assez. Parfait ! Elle suit son ami jusqu'à la salle qu'il lui indique et les portes sont déjà ouvertes. Il y a déjà un peu de monde mais pas trop non plus, la salle est loin d'être pleine. La libraire scrute un instant la salle pour voir les places prises et celles restées libres. Le mécanicien lui demande de choisir une place. Elle hésite un instant, mais tranche finalement pour des places dans le fond. Elle préfère généralement le dernier rang pour un soucis de confort. Elle déteste qu'on tape dans son siège pendant la séance et le dernier rang, dos au mur, ne peut que la protéger de ce désagrément. Or, tout le dernier rang est déjà occupé. Tant pis, ils iront s'asseoir trois rang plus bas, en espérant que les voisins de derrière ne soient pas trop désagréables.

« Ici, ça te va ? »

Demande-t-elle tout de même avant de s'engager dans le rang. Si Dean préfère une place, plus haut ou plus bas, elle le suivra sans broncher. Elle ne fait que proposer, après tout (a). En attendant, les lumières se réduisent, sans s'éteindre complètement, pour le passage des bandes annonces. Le film va donc bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Sam 21 Avr 2012 - 21:11

C’est vrai. Les sentiments ça vous transforme. »

Commente le jeune homme dans un petit sourire. Ça peut vous briser, vous faire tomber plus bas que terre, mais il y a aussi une partie nettement plus importante et plus belle. Les changements de perception en quelque sorte ou cette merveilleuse sensation d’avoir constamment quelqu’un à vos côtés, la tendresse, l’engagement. L’amour, ça vous change un homme. Dean pense brièvement à Arielle. Il passe difficilement à autre chose. Peut-être que ce n’était pas réellement de l’amour, peut-être que ce n’était qu’un étrange concours de circonstances. Pour être honnête, il n’en a pas la moindre idée. Le fait est qu’actuellement ils n’ont plus aucun contact et qu’ils doivent se battre pour aller de l’avant chacun de leur côté. Une fin tragique.

Enfin, là n’est pas la question. Cette soirée promet d’être sympa, de leur permettre de renouer des liens mis à mal pendant la période assez sombre dont ils viennent tout juste de sortir. Lui il a déménagé, un bon départ et elle, et bien, son fils est de retour à la maison. En soi, tout va au mieux !

C’est ce que tu dis, mais si je ramène rien, je suis sûr que tu vas bouder… (a) »

Il rigole, preuve qu’il plaisante. Les filles sont fortes, en règle générale, pour faire la tête sans aucune raison. C’est ce qui fait leur charme. En réalité, même si ce n’est pas forcément nécessaire, il fait partie de ceux qui trouvent qu’il n’y a rien de plus normal que d’offrir un petit quelque chose en rendant visite. Ça fait toujours plaisir, autant à lui qu’à la personne en question. En parlant de se faire plaisir justement, les deux jeunes gens passent à la caisse pour prendre du pop corn et du thé glacé !

Ça me convient, c’est parfait même ! »

Souffle Dean, conciliant. Le jeune homme suit son amie jusqu’à la place choisie et s’assied à côté d’elle. C’est le moment idéal puisque les lumières s’atténuent doucement jusqu’à s’éteindre. Ensuite, c’est l’écran, très lumineux, qui prend le relais pour les lancements.

Timing parfait en plus ! »

Cette fois, il prend soin de parler d’un ton plus bas. Ce ne sont que des publicités, mais il préfère éviter de déranger les autres. Surement parce qu’il n’apprécie pas forcément lui-même quand quelqu’un passe son temps à discuter pendant un film à voix haute ~ Une fois assis, Dean remet le ticker de cinéma dans sa poche et pose le thé glacé par terre à leurs pieds avant de retirer sa veste. Comme il fait assez chaud, le jeune homme retire également son pull pour se retrouver en t-shirt. C’est tout de suite plus confortable, presque comme à la maison. Dean se sert une petite poignée de pop corn.

On devrait essayer d’en garder pour le film, non ? »

Propose Dean, même si, dans l’histoire, c’est probablement lui le morfale. C’est tellement facile de grignoter sans s’en rendre compte quand son attention est attirée par des courts métrages vantant les mérites d’une marque ou d’une autre ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Dim 22 Avr 2012 - 10:41

Sydney ne peut qu'acquiescer. L'amour, ça vous transforme une personne. Pas toujours en bien, mais ça vous change. Déjà, parce que ça change le quotidien, ça change l'état d'esprit, et puis, ça vous donne une motivation de plus pour avancer. Le coeur qui bat tellement fort qu'on dirait qu'il n'a jamais battu auparavant, les papillons dans le ventre qui vous donnent l'impression d'avoir éternellement quinze ans, l'envie d'être avec la personne jour et nuit....Le manque, l'amour...Toutes ces choses qui apparaissent dans la vie au moment où on en a besoin. Un grand changement. Et pour certains, comme ça a été le cas pour Max, ça change la manière de voir les choses et d'agir. Ex coureur de jupons, le mécanicien est devenu quelqu'un de sérieux en amour. L'amour lui va bien, quoi. Ne reste plus qu'à espérer que ça dure.

Pour son propre cas, les sentiments ont pas mal changé la vie de Sydney. Ils l'ont changé lorsqu'ils sont arrivés, et l'ont changée lorsqu'ils sont repartis...Le retour de Chris a été comme un coup en plein coeur pour la libraire. Elle s'est sentie rajeunir de huit ans, se revoyant au lycée, raide dingue amoureuse du jeune homme. Ses sentiments n'ont fait que revenir à la surface, car, au final, elle ne les avait jamais remplacés, juste enfouis au plus profond. Recroiser le propriétaire du Coffee Time a donc tout fait resurgir. Heureusement pour elle, c'était réciproque. A partir de ce moment, elle s'est sentie pousser des ailes, constamment perchée sur son petit nuage, sans aucune envie d'en descendre. Il a bien fallu qu'elle s'y résigne lorsque Chris est parti elle-ne-sait-où suite à son aveu des plus lourds...Elle comprend son absence et son silence, même si elle a beaucoup de mal à l'accepter. Elle ne sait pas bien ce que tout cela signifie. Sont-ils toujours plus-ou-moins ensemble, comme une espèce de break, ou sont-ils simplement séparés, le temps d'y voir plus clair ? Sydney est dans l'ignorance la plus totale. Elle ne sait même pas où est parti Chris, ni pour combien de temps. Elle se sent bloquée et n'est pas sûre de réussir à l'attendre le temps qu'il faut. Elle a besoin d'avancer, elle aussi. Elle l'a déjà trop attendu.

« N'importe quoi ! Enfin, en tout cas je retiens l'image que tu as de moi, hein (a) Sympas ! »

Lui fait-elle remarquer, détournant la tête, comme si elle boudait, alors qu'elle est juste en train de sourire. C'est à leur tour de prendre commande et Sydney demande, sans hésitation, un énorme pot de pop-corn et du thé glacé. Avec ça, ils sont sûrs de passer un bon moment, en espérant que le film soit à la hauteur, bien sûr ! D'ailleurs, les portes de la salle où il va être projeté sont déjà ouvertes et la salle se remplie doucement. La jolie libraire observe un instant la pièce puis repère deux place, pas trop loin du fond. Après l'approbation du jeune homme, elle s'assoit et pose l'imposant pot de pop-corn à ses pieds le temps de retirer sa veste et de ranger sa place dans son sac. Elle pose sa veste derrière elle et son sac à ses pieds avant de récupérer les pop-corn.

« Pile poil pour les pubs ! »

Confirme-t-elle avant de prendre elle-même une poignée de pop-corn qu'elle mange rapidement avant de se frotter les mains pour enlever le sel qui lui reste sur les doigts. C'est le seul inconvénient qu'elle trouve à manger ça, qu'ils soient sucrés ou salés ! A chaque fois, elle se retrouve avec plein de grains de sel ou de sucre sur les doigts, et ça n'a rien d'hyper agréable. Du coup, elle se sent obligée de se resservir pour que les grains ne la dérange pas trop longtemps. Ça lui évite aussi de se frotter les mains entre chaque poignées si elle les enchaîne (a). En entendant la remarque de Dean, elle sourit. Ça va, ils ont de la marge. Elle a choisi le format le plus grand, il est donc, normalement, impossible qu'ils le terminent avant le début du film.

« T'inquiète pas, avec tout ce qu'il y a, on devrait en avoir assez pour tenir jusqu'au premier tiers du film (a) »

Déclare-t-elle en rigolant, sans pour autant parler très fort. Elle essaye de chuchoter, même s'il ne s'agit là que des pubs.

« En tout cas, ça me fait plaisir de te voir et de pouvoir passer une petite soirée avec toi ! Ça fait tellement longtemps ^^ »

Avoue-t-elle en souriant sincèrement. Dean est un très très bon ami. Il a été là au moment où la plupart de ceux qu'elle pensait être ses véritables amis l'ont laissé tombée. Se retrouvant quasiment seule avec un bébé à élever, la présence de Dean lui a fait beaucoup de bien. Au lycée, il n'était pas le genre de garçon avec qui elle pensait garder contact ni avec qui elle pensait devenir très amie. Comme quoi, elle s'était bien trompée ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Lun 23 Avr 2012 - 14:10

Le destin peut se montrer capricieux, si tant est que l’on croit à ce genre de chose. De son côté, Dean a décidé de se consacrer entièrement à cette nouvelle « émancipation », ce retour à la normale dont il a plus que jamais besoin. Mais d’autres personnes sont plus chanceuses si l’on veut. D’ailleurs, il ne souhaite que du bonheur à Juliet et à son frère. Ça ne peut que faire du bien à ce dernier de se poser un peu, d’avoir des relations plus stables. Et puis, mine de rien, grâce à ça, leur mère cessera de s’inquiéter inutilement pour lui. Ça évite également des soucis au mécanicien puisque, normalement, Max évitera de sauter sur toutes les clientes du garage, ce qui, franchement l’arrange beaucoup x)

Les sentiments qu’il a pu avoir ont aussi énormément changé la vie de Dean. Déjà rien que parce qu’il s’investit toujours de toute son âme et puis, il faut dire ce qu’il en est, une de ses exs est devenues sa meilleure amie sans qui il n’imagine pas sa vie, quant aux autres, il est resté en bon terme avec chacune d’elle – si ce n’est Arielle, mais ce qu’ils ont traversés n’aident pas à continuer de se voir régulièrement –. Pour l’instant, il est célibataire est de mieux en mieux dans ses baskets. N’ayant pas vraiment fait attention aux bruits qui courent, il n’est pas du tout au courant de ce qu’il s’est passé dans la vie de Sydney.

Quand ils parlent de se revoir, le mécanicien lui promet une boîte de chocolat. Sachant qu’elle plaisante, Dean se prend volontiers à ce petit jeu, continuant dans sa lancée :

Tu vois, tu boudes déjà (a) »

Il esquisse un sourire. Dans un souci de politesse, parce qu’il est comme ça, le jeune homme s’excuse immédiatement :

J’aime bien te taquiner, tu sais bien ~ »

En fait, il n’y a que très peu de personne avec qui il se sent suffisamment à l’aise pour agir de cette manière. Sydney en fait partie. Il faut dire qu’ils se connaissent depuis le lycée et que le courant passe très bien entre eux, surtout depuis qu’ils ont terminés les cours à vrai dire. Avant, ils n’étaient pas très proches, ils ne fréquentaient pas les mêmes personnes, Dean ne faisait pas partie des « populaires » contrairement à elle. Mais bon, c’est de l’histoire ancienne…

Ils prennent place, les pubs commencent et ils entament le pop corn. Ça promet d’être une soirée vraiment sympa. En revanche, Dean ne donne pas cher de l’encas salé.

J’espère, mais c’est même pas sûr à ce rythme (a) »

Il lui jette un coup d’œil, de toute façon, l’important c’est de se faire plaisir pas de les conserver et puis, c’est tellement bon et ça fait tellement longtemps qu’il n’en a pas mangé pour sa part que ça l’attire comme un aimant. Il faut dire que c’est un véritable ventre sur pattes et Sydney n’a pas l’air beaucoup mieux sur le coup (a)

Ça me fait vraiment plaisir aussi, on devrait faire ça plus souvent !

On pourrait peut-être… aller manger un morceau la prochaine fois ?
»

Propose le jeune homme, non sans une certaine timidité. Il craint de l’ennuyer en fait, si ça se trouve, elle n’a pas tant que ça envie de le voir régulièrement. Mais bon, s’il s’avère que c’est ça, Dean ne prendra pas mal un refus. En tout cas, à lui, ça lui ferait extrêmement plaisir de passer d’avantage de temps avec Sydney, en toute amitié, ne serait-ce que pour rattraper un peu le temps perdu. Et puis, ils s’entendent très bien alors, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mer 25 Avr 2012 - 20:32

La vie sentimentale de Sydney a connu de meilleurs jours. En ce moment, elle ne sait même pas quoi en penser, d'ailleurs. C'est pour cette raison que cette sortie tombait bien ! Elle pouvait, l'espace d'une soirée, penser à autre chose qu'aux problèmes découlant de la tempête. Cette satanée tempête qui ne fait que lui pourrir la vie de jour en jour. A croire qu'elle ne va jamais finir d'en entendre parler ou d'avoir des soucis qui lui seront liés, de près ou de loin. Pour le moment, ne lui reste que sa vie sentimentale à gérer. Chris est parti elle-ne-sait-où, sans vraiment mettre au clair ce qu'il en est de leur relation. Sydney considère qu'elle est donc au point mort. Entre deux stades d'une relation : un break sans être un break. Elle n'a pas de mot pour donner un nom à ce stade. Elle est juste perdue. Lorsque son ami décommande au dernier moment, Sydney est à deux doigts de pleurer, simplement déçue de devoir rentrer chez elle sans avoir pu se vider la tête. Mais, le hasard étant bien fait, c'est Dean qu'elle croise, alors qu'elle s'apprête finalement à tourner les talons pour rentrer chez elle. Naturellement, ils décident d'aller voir un film ensemble. Ce soir, le garagiste est un peu son héros, du coup (a).

Si Dean ne semble pas avoir de problème pour aller au cinéma seul, c'en est un gros pour la libraire qui déteste la solitude. Elle n'est pas dans son élément lorsqu'elle se trouve au milieu d'autres gens, seule. Le cinéma, c'est une situation dans laquelle elle a besoin d'être accompagnée, sinon, elle ne profite pas, trop occupée à se demander si son voisin ne va pas se moquer de son rire ou de ses larmes. Elle est probablement ridicule, mais elle assume. Elle est donc très contente de pouvoir rattraper sa soirée ratée, avec le jeune Stanford, qui plus est. C'est un très bon ami, même si ça n'a pas toujours été le cas lorsqu'ils étaient au lycée. Ils se connaissaient, sans plus. Sydney faisait partie des "populaires", même si elle essayait de parler à un peu tout le monde, ne voulant pas créer de séparation sociale. Leur popularité leur a fait oublié ce qu'était le rôle d'un véritable ami lorsque Sydney a eut le plus besoin d'eux. C'est finalement vers les gens un peu moins populaire qu'elle a trouvé le réconfort dont elle avait besoin, contente de voir que sa gentillesse a payé. Le mécanicien et la libraire ont apprit à se connaître un peu plus, au delà du monde du lycée, et leur amitié a grandit avec les années. Elle est toujours contente de le voir, sachant d'avance qu'elle va passer un agréable moment avec lui.

En chemin pour la salle de cinéma, Dean évoque un prochain passage chez elle pour faire un petit coucou à Eddie. Il évoque une éventuelle boîte de chocolat. Sydney ne sait pas dire "non" à du chocolat, cela dit, elle peut cependant s'en passer. Elle se rend compte que son ami la taquine, mais elle saute à pieds joints dans le piège en se mettant à bouder.

« Non, je boude pas. »

Tente-t-elle de lui faire croire avant de rire, prise en flagrant délit. Elle sourit, pour lui montrer qu'elle ne lui en veut pas. Sydney a beaucoup d'humour et considère que quelqu'un qui la taquine doit bien l'aimer, alors elle prend ça comme un compliment (a).

« Je sais, même si je me fais toujours avoir ! »

Répond la jeune femme dans un rire. C'est plus fort qu'elle, elle a beau savoir qu'on la taquine, elle plonge tout de même, naïve comme elle peut l'être parfois...Mais, il est rare qu'elle en veuille à quelqu'un qui la taquine. Elle sait faire preuve d'auto-dérision.

A peine installés, les publicités commencent déjà. D'abord des bandes-annonces, puis des publicités diverses. Sydney n'hésite pas à attaquer la friandise salée, sachant qu'il y en a assez pour tenir au moins pendant une bonne partie du film.

« C'est vrai qu'avec tout ce que tu manges, je suis pas sûre que ça dure longtemps (a) »

Le taquine-t-elle à son tour, en souriant adorablement. Chacun son tour. Il n'y a rien de méchant dans sa remarque, au contraire. Pour lui montrer qu'elle rigole, elle lui donne une petite tape amicale - qui ressemble plus à une caresse, qu'à une tape - sur le bras, avant de reprendre un peu de pop-corn. La libraire lui avoue être vraiment contente de pouvoir passer un moment avec lui. Ça fait des semaines qu'elle se dit qu'il faut qu'elle lui envoie un message, pour prendre de ses nouvelles...Elle s'en veut de ne pas l'avoir fait, mais bon, cette soirée improvisée leur permet de se retrouver un peu. Le jeune homme lui assure que c'est réciproque et lui propose, dans la foulée, d'aller manger quelque part une prochaine fois.

« Oui, bien sûr ! Ça me ferait vraiment plaisir ! »

Répond la jeune femme, joyeuse à l'idée d'y être. Elle ne sort pas si souvent, alors quand on lui propose, elle saute sur l'occasion. Quand c'est en plus quelqu'un qu'elle apprécie, comme Dean, raison de plus pour accepter. L'écran s'éteint, tout comme les lumières, indiquant que le film va commencer d'une seconde à l'autre. Les lumières tamisée s'éteignent complètement, plongeant la salle dans le noir le plus complet. A l'aveuglette, Sydney plonge sa main dans les pop-corn, essayant d'être discrète (a).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Sam 28 Avr 2012 - 16:39

Ils sont tous les deux dans le même bateau depuis la tempête. A défaut de l’avoir fait auparavant, c’est une très bonne idée de se serrer les coudes. Dean a toujours beaucoup aimé passer du temps avec son amie et ose espérer que, désormais, ils se le permettront de manière plus régulière. En toute amitié, cela va de soit. Mais les relations amicales sont importantes. Si elle n’a pas pu compter sur sa présence auparavant parce qu’il ne s’en sortait pas lui-même, il compte bien remédier à la situation. C’est un heureux hasard que Sally n’ait pas pu venir, tout comme que le rendez-vous de Sydney ait eu un empêchement. Sans cela, ils ne se seraient probablement pas retrouver. Pas de la même manière en tout cas. Dean aurait préféré ne pas imposer sa présence et il est pratiquement sûr que ça aurait été de même du côté de la jolie brune. Le hasard fait très bien les choses parfois, ou se rattrape très bien à défaut d’être clément en toutes circonstances ~

Ils discutent de chose et d’autre, après les sujets « graves », ce sont des choses plus légères qui viennent sur le tapis et c’est ça qui fait du bien justement. Ils prévoient d’ailleurs de se revoir, ce qui ne peut que faire extrêmement plaisir au mécanicien. A la jeune femme aussi quand on y pense puisqu’elle aura droit à la boîte de chocolat réglementaire (a)

Ça va alors… »

Répond Dean, un sourire aux lèvres. Il ne peut s’empêcher de la regarder avec tendresse. Cette soirée tombe à pic et puis, il la trouve toujours adorable. D’autant plus quand elle lui confirme qu’elle court toujours quand on la taquine. Cela dit, avec le jeune homme, elle n’aura pas tant de risque que ça puisqu’il n’a jamais été très bavard et puis, quand il l’est, c’est vraiment parce qu’il apprécie la personne en face de lui.

Ils s’installent dans la salle de projection. Leurs places sont bonnes mais il faut encore attendre quelque peu avant que le film ne commence. Lors des bandes annonces, Dean essaie de retenir le nom des films qui lui semblent intéressant et qu’il reviendra peut-être, un jour, voir au cinéma. Ça ne lui ferait pas de mal de sortir un peu plus souvent. Enfin, heureusement, il s’améliore.

C’est vrai, on aurait pu en prendre deux… (a) »

Il sourit, amusé, essayant tout de même de ne pas se jeter sur la nourriture comme un affamé. En fait, c’est juste qu’il adore ça et puis, il adore manger aussi x) Il sait bien que ce n’est pas un reproche de la part de Sydney, mais ça ne l’empêchera pas de faire attention. Surtout que c’est elle qui les a acheté ~

Profitant de cette occasion, Dean propose une prochaine sortie à Sydney. Il est on-ne-peut-plus ravi qu’elle accepte.

Super ! »

Répond le jeune homme, à voix basse pour ne pas déranger les autres personnes présentes dans la salle. Il n’empêche que cette nouvelle l’enthousiasme réellement. Il y a bien une chance qu’elle refuse après, mais il n’imagine pas une seule seconde qu’elle puisse dire oui pour se défiler. Réfléchissant un instant, il songe au fait qu’ils peuvent aller, si elle aime ça évidemment, dans le restaurant chinois à Great Falls. Ça a le mérite de ne pas être trop loin et de lui permettre de ne pas trainer trop longtemps, vis-à-vis de son fils…

Ses pensées s’éparpillent, il ne fait pas vraiment attention au reste et c’est justement à ce moment, lorsqu’il veut prendre une poignée de pop corn que sa main touche, rentre en contact, ou caresse en fait ?, celle de sa voisine. Dean la retire, lui jetant un coup d'oeil pour s'excuser :

Désolé… »

Murmure-t-il, alors que le film ne commence justement ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Lun 30 Avr 2012 - 15:23

Au final, ce n'est pas tant le film qui fait plaisir à Sydney, mais la simple idée de passer une soirée avec un ami. Un très bon ami. Dean, c'est un ami qu'elle adore, sincèrement. Elle le trouve simple. Il n'est pas du genre à se prendre la tête pour rien, plutôt du genre conciliant, même un peu trop peut-être (a). Tout comme elle, il veut le bonheur de son entourage, s'oubliant parfois en route. Vraiment, cette soirée réjouit la libraire. Elle se sentait bien mal de n'avoir pas été plus présente pour le jeune homme après la fausse couche d'Arielle, puis leur rupture...Elle avait peur qu'il lui en veuille, même. Mais ce n'est pas le cas visiblement, puisqu'il a l'air tout aussi content qu'elle de passer cette soirée tout les deux.

Après quelques discussions autour de sujets sérieux, la légèreté s'invite dans la conversation. Dean s'amuse à taquiner la libraire qui, naïve, tombe dans le panneau tout de suite avant de se rendre compte de la supercherie. La plupart du temps, elle se rend compte qu'on la taquine une fois qu'elle boude (a), comme c'est le cas à l'instant. Mais quoi qu'il en soit, elle ne lui en veut pas. Déjà parce qu'elle est habituée à ce que Dean la taquine, ensuite parce qu'elle prend ça comme un compliment, et enfin parce qu'elle a beaucoup d'humour.

Une fois tranquillement installés, les deux amis commencent, sans attendre, l'encas salé. Sydney se permet même de taquiner le jeune homme à ce propos - simple vengeance - en lui faisant comprendre qu'il risque de ne plus rester assez de pop-corn d'ici le début du film s'il continue comme ça (a). En voyant sa réaction, elle sourit.

« Histoire de bien grossir, oui ! »

Répond-t-elle à la "proposition" de Dean, de prendre deux pots. Déjà que la taille de leur pot est bien grande, elle n'ose même pas imaginer s'ils en avaient prit deux. Elle ne serait pas capable d'en manger un à elle toute seule. Elle a beau adorer ça, ce serait une trop grande quantité pour elle. Non pas d'un point de vue diététique, juste d'un point de vue quantité.

En attendant que le film commence, les deux jeunes gens discutent, mais pas trop fort, même si ce ne sont que les publicités. Dean propose d'aller manger quelque part un autre jour. Sans hésiter, la libraire accepte l'invitation. Elle adore sortir, même si elle n'en a pas souvent l'occasion, et puis, si c'est avec un bon ami, ça vaut encore plus le coup. En plus de ça, la plupart des soirées qu'ils passent ensemble se déroulent chez elle parce qu'improvisée ou pour la garde d'Edward.

« Ça va te changer des pâtes que tu manges à chaque fois que tu viens à la maison (a) »

Lance la libraire, amusée. Elle n'aime pas trop faire la cuisine, et, à chaque fois qu'elle reçoit du monde, elle choisit l'option de facilité : les pâtes. Elle change de recette à chaque fois, pour ne pas lasser ses invités. De temps en temps, même, elle préfère commander des pizzas, pour changer (a). Là, un vrai restaurant, ça va bien les changer. Lorsque les lumières s'éteignent enfin, Sydney profite de l'obscurité pour enfouir sa main dans le pot de pop-corn, histoire d'en prendre une bonne poignée (a) mais c'est probablement le moment qu'à choisit Dean pour faire de même puisque leurs mains se touchent, mais pas seulement. En fait, ça dure même plusieurs secondes. Un peu gênée, elle observe Dean, en récupérant sa main, et, lorsque le jeune homme s'excuse, elle sourit.

« Non, c'est rien...

En fait, ça fait très cliché, tu sais, les deux ados qui vont au ciné pour la première fois ensemble et qui se touchent la main pour la première fois
»

Lance-t-elle en rigolant, sans hausser la voix pour autant. En fait, le film commence, elle ne veut pas gêner les gens autour, même si elle veut faire rire Dean pour ne pas qu'il se sente dérangé de lui avoir simplement touché - seulement ? - la main ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dean Stanford
••• Propriétaire du garage "Stanford"

Messages : 1389
Date d'inscription : 01/04/2011

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Célibataire
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Mer 2 Mai 2012 - 21:51

Finalement, ils ont raison. Ceux qui disent que l’on ne peut que mieux s’en sortir une fois que l’on est entouré. Mais surtout, qu’il ne faut pas s’oublier complètement au profit des autres. Cette soirée ne peut que faire du bien à Dean, tout comme à Sydney en fait. Tous les deux sont similaires sur énormément de points. C’est surement pour cette raison que le courant passe aussi bien. Autant dire que le mécanicien est vraiment content du retournement de situation qui les a rapproché alors qu’au lycée, ils ne se voyaient que par hasard, de temps en temps, au détour d’un couloir x)

La discussion se poursuit, plus difficile, puis à nouveau tout en légèreté. Dans les thèmes faciles à évoquer, après le temps qu’il fait et les nouvelles de la famille, c’est bien la nourriture. Surtout quand on est des morfales, comme les deux x) Pour en avoir suffisamment, le mécanicien lui fait savoir qu’ils auraient dû en prendre deux. La réponse de la jeune femme le fait doucement sourire.

J’ai jamais fait attention à ça… Toi, si ? x) »

L’interroge Dean, curieux de la réponse qu’elle va lui donner. En fait, ça ne devrait pas l’étonner. Les femmes font bien souvent attention à ce qu’elles mangent. Pour ça, on peut dire que le mécanicien a de la chance puisqu’il mange comme quatre mais que son activité physique et son bon métabolisme lui permettent de garder la ligne dans le moindre effort. On peut même aller plus loin en disant qu’il est plutôt bien fait. Mais ça, ce n’est pas comme s’il s’en rend vraiment compte ou qu’il en joue. C’est même tout le contraire x)

En ce qui concerne le restaurant, le jeune homme ose espérer qu’elle ne fait pas partie de celles qui se contente de manger une demi feuille de salade avant de crier qu’elles ont trop mangés. Il trouve ça vraiment très triste. Même s’il ne juge pas les personnes qui fonctionnent comme ça, c’est quand même un peu… bizarre à son sens. Quand Sydney parle de ses menus habituels, le jeune homme fronce légèrement les sourcils, rassemblant ses souvenirs.

C’est vrai que maintenant que tu le dis… Mais elles sont toujours très bonnes alors ça va (a) »

Lui assure gentiment le garçon. Des pâtes, c’est le plat de résistance qui plaît à tout le monde. Et puis, franchement, il n’a jamais eu l’impression que c’était toujours pareil. En revanche, c’était toujours très bon. Dean chasse rapidement le souvenir de son dernier repas chez elle. C’était avec Arielle. Il préfère ne pas remuer le couteau dans cette plaie qui commence à peine à cicatriser.

Alors qu’il plonge la main dans le paquet de pop corn pour en prendre une bonne poignée, ils rentrent en contact. Ça dure quelques secondes, puis il réalise vraiment et retire la sienne tout en s’excusant. Ce n’est pas grand-chose en soi, mais c’est toujours dans ses habitudes d’agir de la sorte. Et puis, il ne veut mettre mal à l’aise personne (bien que la seule personne qui doit l’être en ce moment précis, c’est bien lui x))

Autant dire qu’on est passé par là y a longtemps… »

Acquiesce Dean, un grand sourire aux lèvres. Elle n’a pas tort, c’est tout bête, ce n’est vraiment rien. Et ils n’ont plus quinze ans. Toutes ces étapes, ils les ont déjà vécues. Pour autant, pour lui qui est plutôt du genre à prendre son temps en général, avec les femmes, ça commence souvent par là x) Mais c’est une autre histoire, Sydney est, qui plus est, une très bonne amie, rien de plus. Ou bien ?

Le film commence. Il lui jette un regard amical, presque tendre, avant de reposer son attention sur l’écran ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sydney McKay
••• Libraire

Messages : 2140
Date d'inscription : 15/11/2010

Description du personnage
Age Age : 27 ans
Côté coeur Côté coeur : Perdu(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé] Ven 4 Mai 2012 - 14:18

Assise dans la salle de projection, Sydney se dit que, finalement, ce n'est pas plus mal d'être là avec Dean. Ce n'est pas qu'elle n'apprécie pas son ancien camarade de lycée, mais bon, si c'était pour ne rien avoir à se dire après le célèbre couplet "alors, que deviens-tu depuis le temps ?" autant passer du temps avec quelqu'un avec qui elle aura toujours quelque chose à dire et avec qui elle est sûre de passer un bon moment. De plus, ça lui permet de rattraper le temps. Elle s'est sentie tellement coupable de ne pas avoir été assez présente après la tempête...

Après les sujets un peu « difficiles », les deux amis partent à parler de nourriture, se taquinant à ce sujet, d'ailleurs. Techniquement, c'est même Sydney qui s'amuse à taquiner Dean, plutôt que le contraire - sur ce sujet, du moins -. Dans la conversation, la libraire évoque la prise de poids qu'un deuxième pot de pop-corn aurait provoqué. Elle n'est pas spécialement axée sur ça, même si elle fait tout de même attention à son corps, sans non plus courir après les emballages pour connaître l'apport calorique de chaque produit. Elle essaye de courir plusieurs fois par semaine pour entretenir sa forme et son corps, et aussi parce que ça lui fait du bien, tout court.

« Non, ça me préoccupe pas plus que ça.

Je fais attention, mais, sans plus...Enfin...Je pense pas avoir spécialement besoin de faire attention...
»

Explique-t-elle non sans difficulté. Elle ne veut pas non plus se la jouer. Elle sait qu'elle a un corps presque parfait - puisqu'il ne le sera jamais vraiment à ses propres yeux-, mais qu'il faut l'entretenir pour qu'il le reste. Elle mange sans faire attention, mais adapte ses exercices en fonction de ce qu'elle mange. Elle ne va pas courir aussi longtemps après avoir mangé une salade qu'après une bonne fondue (a).

Toujours en parlant de nourriture, les deux amis planifient d'aller au restaurant ensemble un de ces jours. Sortir, ça ne peut leur faire que du bien à tout les deux. Elle ne sait pas trop ce qu'il en est pour lui, mais elle, depuis la tempête, elle n'a pas vraiment prit le temps de sortir de chez elle, si ce n'est pour aller bosser. Le shopping, les salons de beauté, les restaurants, elle les a mit en stand by. Mais pour en revenir au restaurant, la jeune femme trouve que c'est une très bonne idée. Ça les changera des nombreuses soirées passées chez elle à manger des pizzas ou des pâtes.

« Bon, ça va alors. Je t'en referai (a) »

Ajoute Sydney en souriant. Venant de Dean, elle sait que c'est sincère. Elle l'imagine mal lui dire que ses pâtes sont toujours très bonnes si ce n'était pas le cas. Et puis, étant presque le seul plat qu'elle est capable de bien faire, elle sait que c'est toujours bon. Peut-être pas délicieux ou digne d'un plat de grand cuisinier, mais mangeable, au moins.

En voulant jouer sa gourmande de manière discrète alors que les lumières s'éteignent, la jeune femme se fait prendre la main dans le sac. Dans tous les sens du terme, d'ailleurs. Elle ne sait pas trop ce que c'était, mais leurs mains se sont touchées. Pas seulement touchées, comme un contact qui dure une demie seconde. C'était plus une sorte de caresse, pas que ce soit désagréable, c'était juste....inattendu ? Pour éviter qu'ils soient gênés par ce contact, la jolie libraire s'amuse à réaliser que ça fait vachement cliché.

« Ça nous rajeunit pas tout ça...! »

Confirme-t-elle en repensant à ces années là. Jeune lycéenne, la tête dans ses rêves les plus fous, amoureuse comme jamais...Elle n'attendait qu'une chose le jour de son premier cinéma avec Chris : que les lumières s'éteignent pour s'approcher de lui, espérant qu'il attraperait la perche et qu'il l'embrasse. Ça ne s'est jamais vraiment passé comme ça, mais le simple fait d'imaginer que ça puisse arriver lui faisait battre le coeur à toute allure. Le sourire de Sydney est tout nostalgique. Elle observe Dean un instant, sourire aux lèvres, et reporte son regard sur l'écran, posant timidement son avant-bras sur l'accoudoir qui se trouve entre eux ~
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: My tired radio keeps playing tired songs [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

My tired radio keeps playing tired songs [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG City - Great Falls :: ~ Great Falls & ses environs... :: GF - Les lieux publics :: Rues de Great Falls-
Sauter vers: